allegra anti itch cream price infant benadryl where to buy price of cialis 20 mg allegra d 24 hour price liquid viagra for sale australia

Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Description de Sliders, les mondes paralleles

Date : lundi 23 octobre 2006 à 9h59
Numéro : 7/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/3y

Catégorie : Sliders • Tags : , , , ,
Cet article est vieux de 12 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Quinn Mallory est un génie d'à peine 20 ans : il a réussi à mettre au point un moyen qui permet de voyager à travers les mondes parralléles : il appelle cela "la glisse", d'où le terme de sliders (glisseurs). En gros, cela signifie qu'il reste sur la même planéte Terre à chaque voyage, mais celles-ci sont une autre version de la Terre que nous connaissons.

Je vous rappelle le sujet de la série :

Quinn Mallory est un génie d'à peine 20 ans : il a réussi à mettre au point un moyen qui permet de voyager à travers les mondes parralléles : il appelle cela "la glisse", d'où le terme de sliders (glisseurs). En gros, cela signifie qu'il reste sur la même planéte Terre à chaque voyage, mais celles-ci sont une autre version de la Terre que nous connaissons. Par exemple : une Terre où les Russes auraient gagné la guerre froide, une Terre où les dinosaures n'auraient pas disparus, une Terre où l'on aurait pas découvert l'énergie atomique ou les antibiotiques, etc... Au début de la série, Quinn entraine dans avec lui son professeur d'université Maximilien Arturo, son amie Wade Wales (amie, voire plus si afinités) et l'ex-chanteur Rembrandt Brown (ce dernier par erreur). Lors de ce voyage, qui était sensé être un simple aller/retour entre notre monde et un monde paralléle inconnu, une anomalie se produit : la mémoire du minuteur (l'engin qui leur permet de voyager d'un monde à l'autre) est effacée ; interdisant donc toute possibilité de retour. La série commence donc ainsi : nos 4 héros sont condamnés à "glisser" d'un monde à l'autre pour des durées variables, fixées par le minuteur aléatoirement et sans aucune possibilité de prévoir le prochain monde qu'ils vont "visiter", tout en esperant trouver un moyen de rentrer chez eux (en fait : chez nous).


(de gauche à droite : Rembrandt, prof. Arturo, Wade et Quinn)

Une petite critique de la série maintenant (attention, risque de grosses révélations) :
 
La série s'étale au total sur 5 saisons. Et si ! Vous avez bien lu : il y a bien 5 saisons, mais M6 n'a jamais diffusée la derniére, je pense que vous comprendrez pourquoi en lisant cet article en entier...

La première moitiée de la série se compose donc de stand-alone (épisodes complétements indépendants les uns des autres), dans lesquels Quinn, Wade, Rembrandt et le professeur Arturo explorent un monde nouveau à chaque épisode. Le ton est assez léger, les épisodes sont sympathiques, sans grands liens les uns avec les autres, mais le fil directeur reste de trouver un moyen de rentrer chez eux malgré tout. L'un des aspects les plus amusant de la série est que les glisseurs visitent parfois des Terres parralléles tellement semblables à leur Terre d'origine qu'ils peuvent y croiser leurs doubles : des versions alternatives d'eux-même dans le monde en question, comme eux-même sont des versions alternatives de leurs doubles dans leur monde d'origine (vous suivez ?). Ils vont par ailleurs rencontrer d'autres glisseurs... Le caractére de chacun est prononcé et à sa place dans le groupe,  et la série est vraiment sympa à regarder.

Cependant, sur ce concept (un nouveau monde à chaque nouvel épisode), la série risquait de s'éssoufler... Le scénario prend alors un premier tounant au milieu de la saison 3 avec la mort du professeur Arturo. Sur deux épisodes vraiment poingants, c'est la seule fois dans la série où nous avons un double-épisode ! Celui-ci est alors remplacé par Maggie Beckett, major dans l'armée américaine du monde où se passe le double épisode. Le mort du professeur peut être critiquée (il est vrai que son caractére manquera vraiment par la suite) mais l'apport de sang neuf dans la série n'est pas une mauvaise chose. D'autant que la Maggie en question a un caractére bien marqué elle aussi, et présente d'autres atouts de charme...


(Maggie Beckett)

Mais arrive alors le début de la saison 4... Comme dit plus haut, la série risquait de s'essoufler et il fallait trouver quelque chose pour renouveller l'histoire et surtout créer une trame de fond. C'est ainsi qu'arrivent les Kromaggs (déjà rencontrés dans un épisode de la saison 2) : des êtres humanoïdes n'ayant pas le même ancétres préhistorique que les humains normaux, mais eux-aussi bien natifs d'une Terre. L'interet est qu'ils maitrisent parfaitement la glisse, et sont organisés en armée, ayant pour but de conquérir toutes les Terres paralléles. Nous avons donc enfin un théme qui pourra se retrouver dans differents mondes. Ainsi, les épisodes continueront de traiter de mondes nouveaux à chaque fois, mais avec un ennemi récurrent ! L'idée est bonne et nous rapproche un peu de la série Stargate SG1. Par ailleurs, le principe de la glisse est un peu amélioré : il désormais possible d'attribuer des coordonnées aux mondes visités pour y revenir, et nous découvrons de nouvelles idées comme la "cage de dévi-glissade" qui empéche l'accés à un monde via la glisse.

        

(Kromagg dans la saison 2)          (Kromagg dans la saison 4)

Tout est donc là pour relancer la série dans sa propre continuité mais avec de nouveaux axes. Hélas, ces brillantes idées s'accompagnent d'énormes couacs qui marqueront le début de la fin :

1. Tout d'abord, le premier épisode de la saison 4 se passe sur Terre ! Notre Terre ! Leur Terre ! Cela veut dire qu'aprés 3 ans, ils sont enfin de retour chez eux ! Mais le probléme est que notre Terre a été envahie par ces fameux Kromaggs. Et là, c'est une grave erreur car une grande scission se crée entre le telespectateur et les héros de la séries : en effet, jusqu'à présent, leur but était de rejoindre la Terre d'origine qui est a priori la même que la notre, dans le monde réel. Mais à présent, avec l'invasion des Kromaggs, il s'agit bien de leur Terre, mais elle n'a plus rien avoir avec notre Terre réelle. Ainsi, les téléspectateur s'identifie beaucoup moins aux sliders. Et par ailleurs, tous les éspoirs de "retour à la maison" qui guident la série depuis le début tombent définitivement à l'eau...
2. Ensuite, ces fameux kromaggs qui reviennent n'ont absolument rien à voir avec les être monstrueux que nous avions déjà rencontré durant la saison 2. Alors qu'à l'origine, ils disposaient d'une technologie trés avancée et clairement inconnue, les Kromaggs de cette nouvelle saison 4 se déplacent en jeep, ont des armes à feux, des uniformes types nazis, et leur visage est quasiment humain avec des dents pointues. Cela dit, ils maitrisent tout de même la glisse comme les Kromaggs originaux, et c'est là que l'on constate une énorme incohérence (au niveau de leur technologie).
3. De plus, dans le premier épisode de la saison 4, on apprend que Queen a en fait été adopté, que ses vrais parents sont des glisseurs qui l'ont confiés à ses parents adoptifs sur notre Terre, que les Krommags sont originaires de la vraie Terre d'origine de Quinn, que ses parents étaient en train de travailler sur une arme anti-krommag lorsqu'ils l'ont abandonné, qu'il a un frére caché sur une autre Terre... Bref, que dire ! Autant d'informations de cette importance données en 5mn sont carrément ridicules et franchement pas crédibles...
4. Le pire est peut-etre l'enlévement de Wade hors caméra, quelque part ente la saison 3 et la saison 4. On sait juste qu'elle a été capturée par les Kromaggs. Et ? Et bien, c'est tout ! On ne la reverra plus...
5. De maniére générale, cette 4eme saison se veut plus "scientifique" et les liens entre personnages ainsi que leurs caractéres sont désormais quasiment inexistants : Rembrandt n'est plus le peureux de service, Maggie perd tout son sale caractére pour n'être plus que dans l'ombre de Quinn, qui devient plus scientifique que jamais, seul Colin reste un peu interressant. Qui est Colin ? Et bien c'est le fameux frere de Quinn, qui rejoint donc l'équipe des glisseurs pour remplacer Wade. A noter que le frére de Quinn est joué par le frére de l'acteur qui joue Quinn ! Il en découle une complicité et une ressemblance réelle entre les deux personnages.


(Collin Mallory)

Au bilan, cette saison 4 sera composée de 2/3 d'épisodes indépendants et d'1/3 d'épisodes racontant les efforts des glisseurs pour chercher l'arme anti-krommag et la planéte d'origine de Quinn et Colin, épisodes franchement ridicules... Le dernier épisode de la saison 4 est un peu à l'image de la série : éssouflé, sale, pâle, on a vraiment envie d'en finir... mais ce n'est toujours pas fini !

En effet, une 5eme saison commence. Avec un problème de taille : Quinn et Colin ne sont pas de partie ! Dans le premier épisode de la saison 5, Colin est désintégré entre deux mondes, tandis que Quinn fusionne avec son double d'un autre monde (double qui n'a pourtant pas la même tête !). Maggie et Rembrandt se retrouvent alors seuls mais pas pour longtemps car le double de Quinn en question (batisé simplement Mallory par Maggie) les accompagnera désormais, ainsi qu'une certaine Diana Davis, scientifique impliquée dans la fusion des deux Mallory...

            

(Diana Davis)                                   (Mallory)

Et là, ça devient franchement du grand n'importe-quoi :
- on ne parle quasiment plus des kromaggs
- Quinn et Colin n'étant plus là, on n'a plus aucun moyen de rejoindre leur Terre d'origine, et d'ailleurs on n'a plus de raison de le faire
- de la même maniére, on laisse tomber l'arme anti-kromaggs
- un nouvel ennemi est introduit : le docteur Geiger qui a le pouvoir intréséque de voyager à volonté d'un monde à l'autre. Encore une bonne idée à la base ; mais finallement, on ne le verra que dans les deux premiers épisodes... et dans l'avant dernier !!!
- les glisseurs n'ont finallement plus aucuns buts à pars errer à travers les différentes terres
- Diana est là pour donner une dimmension pseudo-scientifique à la série, et passe la plupart de son temps à dire des stupidités sans queue ni tête
- Rembrandt est le seul rescapé des glisseurs des premiéres saisons et n'a plus rien à voir avec son personnage d'origine

Il n'y a malheureusement pas grand chose à dire sur cette saison 5 si ce n'est qu'on a du mal à croire qu'on est toujours devant la même série. Rembrandt est désormais le personnage principal ("J'ai l'impression que tu me passe le flambeau" avait-il dit à Quinn dans le dernier épisode de la saison 4). A noter tout-de-même un épisode consacré à ce qu'est devenue Wade, l'occasion aussi de revoir les Kromaggs. Cependant, il faut quand même avouer qu'au bout de 20 épisodes, de la même maniére qu'on s'était attaché à Colin en une saison, on s'est finallement plus où moins habitué à Mallory et Diana... Et c'est à ce moment là qu'arrive la fin de la saison 5, et donc de la série : le dernier épisode raconte simplement la visite d'un Nieme monde ! A la fin de l'épisode, le minuteur est détruit. Ils trouvent malgré tout un moyen de glisser mais seul Rembrant fait le voyage en éclaireur, car le procédé de glisse ne semble pas trés fiable... La série se termine donc sur une phrase de Mallory : "Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?".

Autant vous dire que ça reste franchement en travers de la gorge !

Pour conclure, les 3 premiéres saisons sont vraiment agréables à regarder. La 4eme intégre de bonnes idées qui sont une raison suffisante pour se motiver en esperant de bon épisodes, mais à tord... Et la saison 5 est simplement une curiosité, le seul interet selon moi étant l'épisode sur Wade.

En ce qui me concerne, cette série ma laissé une bonne impression (car sur les 5 saisons, il y a quand même une majorité de bons épisodes) mais avec vraiment un goùt amére sur la fin, causé par la dégradation de la série, la perte de l'esprit léger des premiére saison, et surtout le grand sentiment d'inachèvement face à cette série tronquée de ses nombreuses conclusions...

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

5 commentaires

  1. C’est toi qu’est pas rallèle!

  2. M’ouarf !

  3. C’est dingue comme elle m’a marqué cette série : j’en rêvais encore il y a quelques nuits !

  4. Et on en parle encore, dans la web-emission « + ou – Geek » consacrée à l’Uchronie :

    http://www.frenchnerd.com/article-ou-geek-uchronie-88349836.html

    Chronique de David, à 26:45. Très intéressante, avec des infos que je n’avais pas.

  5. Suite à cet article, je suis revenu lire celui-ci.

    Et j’ai été surpris de ne pas trouver de petite vidéo pour l’illustrer, comme un générique par exemple.

    Un oubli ?

    Non, c’est juste que YouTube n’existait (pratiquement) pas, lors de la rédaction de cet article !!!

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.