Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Les princes d’Arclan

Date : mardi 29 janvier 2008 à 20h12 • Mise à jour : jeudi 30 septembre 2010 à 8h11
Numéro : 46/552 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/9c

Catégorie : BD • Tags : , , ,
Cet article est vieux de 9 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Une série que j'ai achetée dés le début et que j'ai suivi pendant 4 ans. Le dernier tome est sorti il y a quelques mois, concluant et terminant la série. Avant d'aller plus loin, je dois vous prévenir des risques de révélations dans la suite de cet article si vous souhaitez lire cette série (mais j'essaierai d'être le plus évasif possible)...

Une série que j'ai achetée dés le début et que j'ai suivi pendant 4 ans. Le dernier tome est sorti il y a quelques mois, concluant et terminant la série. Avant d'aller plus loin, je dois vous prévenir des risques de révélations dans la suite de cet article si vous souhaitez lire cette série (mais j'essaierai d'être le plus évasif possible)...

L'histoire tourne autour d'une ville située dans un monde fantastique, et la très grande majorioté de l'action y prend place. On y suit le destin de 4 nouveaux arrivants : Lekkar (personnage au passé tortueux mais au bon fond), Olgo (dont la seule inpiration est de fonder un foyer paisible), Sylène (une guerrière de la race des Tadlers à la recherche de sa soeur disparue) et le Sans-nom (une inquiétante créature fantomatique qui se nourrit des âmes noires).

Chaque histoire est donc traitée séparément et parallèlement, avec des croisements régulier des personnages. Détail amusant : les personnages se croisent parfois sans se voir. Bien entendu, l'histoire de chacun va être plus complexe que prévu et va mettre en jeu les plus hautes sphères de la ville.

Chaque tome porte le nom de l'un des 4 "héros", bien qu'on suive les 4 parallèlement dans chaque tome.

L'univers et l'atmosphère sont trés réussies. Le mélange d'un style 18eme siècle dans une grande ville, et d'une floppée de races étranges (bien que largement humanoïdes) est trés réussi et perce par son originalité. De même que le mélange magie et armes à feu.

De même, le scénario est trés bien imaginé : chaque personnage va se retrouver à suivre un chemin tout à fait opposé à ses aspirations. Lekkar sera embauché pour faire respecter l'ordre dans la ville, Olgo va se retrouver malgrè lui dans un gang, la fière Sylène sera traitée en esclave dans une maison close, seul le Sans-nom restera constant.

Mais c'est là qu'est aussi le premier pécher de cette série. Si le scénario est bien imaginé, il me semble parfois traité avec de grandes maladresses. Ainsi, par exemple, le Sans-nom reste trop anecdotique par rapport aux autres. Autre exemple : l'histoire d'amour d'Olgo tombe comme un cheveux sur la soupe, et n'est pas crédible pour un sou. Et vraiment dommage : la fin en happy-end, où ils se retrouvent tous dans le même camps main dans la main, est vraiment en décalage par rapport aux heures sombre que l'on traverse en lisant la série.

Autre point faible de la série : une atmosphère vraiment bien, mais l'univers manque peut-etre un peu d'explication. Au niveau global tout d'abord, on voit la ville d'Arclan sous toutes les coutures mais on ignore tout du territoire dans lequel elle est, ainsi que la géographie proche ou lointaines, les autres villes, etc. Bien que centré sur Arclan, il n'aurait pas été mal d'en connaitre un peu plus. De même, on voit de nombreuses races différentes, mais on n'en connait pas davantages. Au niveau local ensuite, on manque d'informations capitales sur les personnages, ce qui a tendance à décevoir une fois la série fini. Je pense en particulier à Lekkar dont la femme à été tuée et le fils enlevé (en flachback) et dont on ne reparlera plus du tout ensuite. Ou alors au mystérieux pouvoir du Sans-nom, associé à une maladie mais sans aucune autre explication...

Pour conclure, la série à de grandes qualités, au niveau de l'atmosphère, des idées du scénario, mais aussi au niveau relationnel entre personnages principaux ou non. Mais elle donne aussi un sentiment d'inachevément ou de baclé par endroits, avec des evènement issus de nulle-part, des raccourcis et des "oublis" regrettables. Au bilan, une bonne série tout de même./p>

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.