Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

"Le jour d’apres" de Chimene Badi

Date : dimanche 25 mai 2008 à 23h42 • Mise à jour : mardi 9 novembre 2010 à 13h07
Numéro : 85/552 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/ae

Catégorie : Musique • Tags : , , ,
Cet article est vieux de 9 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Vous avez peut-être vu la superproduction hollywoodienne "Le jour d'aprés", sortie il y a quelques années. Mais saviez que son générique était chanté par la française Chimène Badi ? Et aviez-vous déjà prété attention aux paroles ?

Je ne suis vraiment pas fan de la chanteuse Chimène Badi ; mais en revanche, j'avais pas mal accroché au film "Le jour d'aprés", réalisé par l'auteur de Stargate (le film de 1994).

Le film en question raccontait la dévastation du continent nord-américain par une vague de grand froid, dû à l'altération du climat de la planète. En mettant de coté les gros clichés de films américain, cela donne une excellente mise en garde de ce qui nous attend si on ne réagit pas face aux problèmes écologiques.

C'est dans cet ordre d'idée que je vous donne ici les paroles du générique de ce film, qui sonnent (avec la mélodie) comme un avertissement tant qu'il nous est encore possible d'agir...

On portera nos regrets
Si nous survivons peut-être
Le souvenir dévasté
De notre ancienne planète

On emportera nos remords
De ce temps où l'on savait
Si honteux d'avoir eu tort
D'oublier que l'on pouvait

Refrain :
J'ai rêvé la douceur de certains soirs
J'ai rêvé surtout qu'il n'était pas trop tard
Espéré que l'on pouvait changer
J'ai rêvé d'être encore avant le jour d'après

Devant notre indifférence
A l'essence de la terre
Quand la nature se venge
Il n'est plus temps des prières

On peut détourner nos têtes
S'enfermer dans nos armures
Se noyer de vin de fête
Et puis foncer dans le mur

Refrain

Il est temps
Nous sommes encore hier
Juste l'instant d'avant
On peut encore tout faire
Désormais cet absurde ballet
Et que ne vienne jamais
Jamais le jour d'après

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.