can you buy metformin over the counter in uk how to buy propecia in the uk where to buy norvasc online how much differin gel cost cost of provigil at cvs

Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Questions de priorités…

Date : vendredi 6 juin 2008 à 16h44
Numéro : 90/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/ba

Catégorie : Cogitations • Tags : , , ,
Cet article est vieux de 11 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

C'est bien beau d'avoir des combats à mener. Mais ne nous trompons-nous pas de batailles ?!

Aujourd'hui, en guise de réflexion, simplement deux paires de photos légendées. Je crois que ça parle bien mieux que des mots.

Je vous laisse méditer...


Manifestation pour le pouvoir d'achat à Bordeaux

Manifestation contre la faim en Cote d'Ivoire

Grève contre la hausse du carburant en France

Une plage au nord du Liban
Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

2 commentaire(s)
8 commentaire(s)
12 commentaire(s)

14 commentaires

  1. Autant je suis tout à fait d’accord avec toi pour la première paire, autant je vois pas trop ce que tu veux dire pour la deuxième.

    Pour la première, c’est clair qu’on vit dans un autre monde entre ici et en cote d’ivoire. Je pense qu’en France, ils ne sont pas beaucoup les gens qui savent ce que ça veut dire mourir de faim, moi le premier.

    Les richesses sont vraiment mal réparties, et ceux qui en ont le plus on pas vraiment envie de partager… Encore une fois… moi le premier… car je pourrais très bien décider de vivre avec le minimum et d’utiliser mon surplus pour tes actions humanitaires…

    C’est pas très drôle de se dire que son petit confort est plus important que des vies…

  2. Oué enfin çà n’est pas parce qu’on est dans un pays plus riche qu’on a pas le droit de manifester. Je suis désolé mais une bonne partie des gens qui manifestent pour le pouvoir d’achat sont aussi des personnes qui commencent à avoir du mal à boucler les fins de mois et qui donc ont faim…

    "C’est pas très drôle de se dire que son petit confort est plus important que des vies…"

    C’est malheureusement ce que nous faisons tous les jours inconsciemment

  3. Par rapport aux 2 premières photos, ça me fait quand même rire d’entendre les gens se plaindre de la baisse du pouvoir d’achat ! Pourvoir d’achat de quoi ? De la dernière TV écran plat LCD ?! Alors qu’à coté de ça, des gens manifestent parce qu’ils n’ont plus de quoi manger ! Certains d’entre eux se nourrissent de galette d’argile !!! Alors qu’ici, on ne pourrait plus s’acheter un 3eme hamburger à McDo ?! …

    Le but de ces deux premières photos était avant tout de montrer que l’idée de pauvreté est très très relative. Et encore une fois, je suis persuadé que les manifestants pour le pouvoir d’achat sont loin d’être sur la paille (il suffit de voir de quelle manière certaines grandes surfaces récupèrent le concept pour faire des pubs) !

    Les deux autres photos sont un peu plus floues, mais c’était juste pour souligner le fait que des grèves éclatent afin d’obtenir et d’utiliser plus facilement un produit archi-polluant par définition…

    C’était ma journée "réac" aujourd’hui ! ^_^

  4. Les grandes surfaces tout comme les grandes entreprises récupèrent toujours les tendances afin de les exploiter. C’est le principe de la pub… Encore une fois je ne comprend vraiment pas le lien que tu exprimes entre la pub, les grandes surfaces et les manifestants du pouvoir d’achat.

    Il n’empêche que de plus en plus les gens diminuent leurs dépenses en grande surface, les chiffres officiels l’attestent. S’ils le font il y a une raison, et ces gens-là ne parlent pas de s’acheter un écran plat mais de pouvoir manger, tout comme dans d’autres pays moins développés.

  5. Ce que je veux dire, c’est qu’il faut se méfier de ceux qui scandent "pouvoir d’achat" à tout va ! Preuve en est des supermarchés…

  6. oui mais bon je n’arrive pas à comprendre le lien que tu fais entre supermarchés et personnes manifestant pour le pouvoir d’achat…

  7. Là j’avoue que je comprend pas trop la "preuve" dont tu parle. Le fait que les supermarchés font de la pub pour le pouvoir d’achet n’implique en rien que cette baisse du pouvoir d’achat soit réelle ou pas.

    quand à la deuxième paire de photo, ils veulent pas le carburant à tout prix justement, puisqu’ils demandent des aides ^_^

    Une question plus dure : avons-nous le droit (moralement) de vivre dans le confort quand d’autres meurent de faim ? D’un autre coté, si on arretaient de consommer comme ça, toute notre économie se casserait la gueule…

    J’avoue que je n’ai pas de réponse qui me satisfasse completement, et que la plupart du temps j’essaie de bien eviter de me poser la question …

  8. Pour essayer de répondre à Lyr : en admettant qu’on ne soit pas égoIste, et qu’on soit au contraire bien décidé à aider autrui, la grande question (depuis des siècles) est de savoir s’il est plus utile, en vue de l’aide, d’imposer un partage direct des ressources, ou de laisser ceux qui sont le plus "efficacement économique" monter un système de production efficace, puis redistribuer les richesses à partir de là… La deuxième solution suppose bien sûr de devoir faire confiance à ceux qu’on laisse s’enrichir pour bien vouloir restituer les richesses après coups ; du coup, la première solution peut sembler plus simple – sauf que jusqu’à présent, personne n’a réussi à monter un système parfaitement équitable, donc en second choix on a monté des systèmes simplement égalitaires, et forcément au pris d’une grande restriction des libertés…
    Bref, toujours le même débat entre communisme et paternalisme capitaliste, ce dilemme dont on parvient pas à sortir (du moins pas facilement) depuis environ deux siècles…

  9. "La deuxième solution suppose bien sûr de devoir faire confiance"

    Le premier aussi nécessite une telle confiance.

  10. @ Tharkun #1 : Je voulais juste dire que ce n’est pas parce qu’on entend "pouvoir d’achat" que c’est largement justifié. J’en prend pour preuve les supermarchés, exemple typique d’une entité qui scande "pouvoir d’achat" alors qu’elle n’est absolument pas concernée. Et je maintiens que dans mon environnement, j’ai pu en voir qui se plaignaient de la hausse du pouvoir d’achat, alors qu’ils sont (TRES) loin d’être sur la paille… Alors, je ne dis pas qu’il n’y a pas de hausse, mais je dis qu’il y a des sujets de manifestation bien plus grave dans le monde.

    @ Lyr : Très bonne question. Je me la pose aussi de temps en temps, mais j’opte souvent pour la politique de l’autruche… Je pense qu’actuellement, le mieux à faire est de faire de l’humanitaire en parallèle de nos vies de pays riche. Ca permet de couper la poire en deux, et si tout le monde en faisait autant, je pense que ça rééquilibrerait déjà bien la balance.

    @ Dark Para + Tharkun #2 : Je pense qu’avec la première solution, cela implique un "pouvoir supérieur omnipotent" (dictature, communisme…) pour pouvoir ‘imposer un partage’ ! Dans un tel cas, plus besoin de confiance, ou alors seulement une confiance en ce pouvoir en question.

    Cela dit, on peut poser un contat : la seconde solution (actuellement expérimentée) ne semble pas fonctionner. Resterait donc à monter la premières à l’échelle planétaire. Ca fait peur ! 0_0 Ou alors, comme on en avait discuté il y a longtemps avec Lyr, l’idéal serait une monarchie/"dictature" éclairée. Mais là encore, il faut une sacré confiance en le sommet de la pyramide, et il faut que celui-ci soit vraiment balèse pour ne pas se laisser corrompre par le pouvoir.

    Bref, c’est pas simple, et c’est pas près de changer… (Tant mieux ? Tant pis ?)

  11. De toute façon, il a été prouvé qu’au delà d’une certaine quantité de population, certains régimes ne peuvent pas tenir bien longtemps. Le marxisme à échelle mondiale ne pourra pas fonctionner, pas plus qu’il n’a fonctionné en Russie ou à Cuba. La solution est donc de le système actuellement en place, tout en lui imposant des limites qui n’existent pas aujourd’hui.

    Cependant alors que nous voulons de plus en plus y mettre de limites, il semble de plus en plus évident que tout ce système va finir par sauter quoi qu’on y fasse…

    Aujourd’hui le problème est le pétrole, la faim. Demain les problèmes seront l’eau, les métaux…

  12. Tu confronte 4 probleme en essayant de nous les faire hierarchiser ….
    alors en materialiste je suis en accord avec les deuxc premiere et avec les deux seconde et ne veux pas qu’on puisse hierarchiser …
    On ne se trompe pas de priorite il faut mener tout ces combat de front car ils sont relier les uns aux autres dire ke l’on se trompe de priorite ca veux dire que l’on considere que certaine famille francaise ki n’ont pas assez d’argent pour manger sont moins important ou plus importe que les gens de cote d’ivoir … non ils sont autant prioritaire…. alors ne nous trompons pas de priorite et luttons contre tout ces fleaux …et si on ne peut pas tout faire nous meme alors divisons nous le travaille mais ne considerons pas certain plus important que d’autre la planete est importante pour nous mais le fait de bien vivre aujourdhui est aussi important

  13. Et ben ! Tu nous fais un tour de tous les vieux articles possibles ?!

    Bien que ça me gène un peu de parler de hiérarchisation, je maintiens qu’on peut mettre des priorité.

    Personnellement, j’ai vu un enfant inanimé, balayé (au sens propre du terme !!!) sur un trottoir de Madagascar… En France, ce genre de chose est proprement impossible. Les rares personnes mourant dans la rue sont des personnes qui ont choisit de ne pas rallier un abri, et ne sont pas des enfants.

    Donc si, à mon avis, certains problèmes sont bien plus prioritaires que d’autres.

    Soit dit en passant, depuis cet article (et donc ces manifs), la crise est arrivée. Pourtant, à ma connaissance, personne n’est morte de faim en France pour autant. Comme quoi, ce « pouvoir d’achat » n’était pas si urgent que ça.

  14. La crise en France , c’est quand les gens ne peuvent plus acheter le dernier écran plat…

    Après, comme disait tharkun, peut être qu’en France certains ont du resserrer un peu leur ceinture. N’empeche qu’en Afrique, il y en a beaucoup qui aimerait avoir une ceinture, et qui la ferait probablement bouillir pour la manger si c’était le cas… C’est juste pas la même échelle.

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.