Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Sauvons l’anglais… ou pas !

Date : jeudi 2 octobre 2008 à 10h59
Numéro : 115/550 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/94

Catégorie : Ma p'tite vie • Tags : , , ,
Cet article est vieux de 8 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Pub dans le métro...

Durant mon court passage à Paris, la semaine dernière, je n'ai pas manqué de remarquer une série d'affiches publicitaires qui m'ont bien fait rire, dont celle ci-dessous. Il faut dire que je ne suis pas vraiment objectif : je déteste l'anglais.

Alors, je n'ai pas peur de le dire : massacrons l'anglais !

Notez que cet anglais à tout de même une forte allure d'écossais...

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic en le notant...
Noter cet article note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5 (1 notes, moyenne : 1,00/5)
Loading...

Articles similaires

2 commentaire(s)
22 commentaire(s)
1 commentaire(s)
2 commentaire(s)
18 commentaire(s)

10 commentaires

  1. Ouais, j’ai bien rigolé quand j’ai vu cette série pour la première fois.

    Il y a aussi un policeman typiquement anglais qui a peur, et une autre (m’en souviens plus trop)

    Ca c’est de la publicité qui marque, avec des images frappante et des arguments choc XD

    Moi je rale contre l’anglais et sa prononciation aléatoire (genre lance 1D6 et regarde le tableau pour connaitre la prononciation de telle syllabe dans tel mot). Mais au fond, je trouve que c’est une belle langue. Je sais pas pourquoi, mais toutes les poésie ou les chansons en anglais font toujours plus profonde que la même chose traduit en français, je trouve.

    Quand à ta phrase "massacrons l’anglais", et au vu de l’image (qui joue sur la confusion anglais langue / anglais personne), elle peut elle même porter à confusion et laisser croire que tu as versé dans un racisme malsain XD

  2. Oui, j’avais vu le policeman aussi, par contre je n’ai pas vu de troisème…

    Moi, je ne suis vraiment pas fan de l’anglais. C’est pas la langue la plus moche, mais elle m’a fait tellement souffrir pendant toute ma scolarité que j’en suis resté traumatisé.

    Le confonsion, concernant ma phrse, est voulue et ne fait que reprendre la pub. 😉

  3. Alors comme ça, tu déteste l’anglais ? Ah, le vocabulaire du merveilleux ouvrage intitulé « les maux et l’idée », quel souvenir ! (souvenir de cette époque, pas du vocabulaire…). D’ailleurs, tu te souviens de comment on dit « pente » ?

    Ces dernières années, j’ai appris à ne plus détester l’anglais. Je crois que c’est la manière dont on me l’a enseigné qui m’avait fait détester cette langue pendant longtemps. Comme le dit Lyr, il y a de très belles poésies et chansons en anglais. Le soucis, c’est que les thèmes qu’on m’a fait étudier en anglais étaient toujours des pseudo-débats soi-disant d’actualité, genre l’obésité (exemple type du sujet sans ouverture possible où l’interlocuteur attend que l’on dise « les jeunes sont obèses parce qu’ils restent devant leur écran et ne font pas de sport » Une fois qu’on a dit ça, on a fait presque fait le tour du sujet). Paââassionnant. Je suis tombée au moins une dizaine de fois sur le thème de l’obésité en anglais. A croire que c’est un sujet qui fascine les profs d’anglais.

  4. Il y a aussi une série de spots TV pour la même publicité.

    Dans la première, un directeur marketing vient motiver ses troupes anglophones. À peine sa première phrase terminée, son auditoire tombe assoupi sur la table de réunion.

    La seconde publicité met en scène un chef d’entreprise prenant le taxi pour se rendre en urgence à une réunion. Ça donne un truc du genre "To Time Square, s’il vous please, I have no délai". Et rebelotte, le chauffeur de taxi tombe dans un sommeil profond 🙂

    Et pour reprendre ce que Lyr disait à propos des syllabes qui changent de prononciation selon le mot, je me suis fait avoir pas plus tard qu’hier sur le mot "heaven" (paradis) que je pensais devoir prononcer "iveune" comme dans "beaver" (castor).

  5. @Eldermê : je dirais "SlooOOoo-peuh" ! Ca ausi, je crois que ça nous a traumatisé. Là où c’est plus problématique, c’est que je crois que c’était une idée à moi.

    En tout cas, tu as l’air d’avoir eu de la chance. Car moi, ça n’a jamais cessé d’être "obésité", "réchaufement climatique" et "pèche au thon". Dans l’absolu, ça peut être des sujets interressant (surtout le 2eme), mais là…

    @Fufu : Effectivement, je crois en avoir aperçu une en cherchant la photo ci-dessus.

    Sinon, pour revenir sur l’enseignement de l’anglais, il est clair que c’est cataclysmique (au moins au collège, lycée, prépa et fac (en école d’ingé, vous avez peut-être eu plus de chance)). En ce qui me concerne, j’ai découvert que les rares fois où je faisais des progrès en anglais, c’est quand je regarde des séries en VOSTFR. Le fait d’entendre de l’anglais en lisant la traduction simultanément à l’air de bien fonctionner sur moi.

  6. Arf tu m’as volé une idée de post, messant ^^

    Concernant le sujet, je pense réellement que tu devrais te forcer à changer d’avis sur l’anglais Ekho, ne serait-ce qu’à cause de son utilité…

    @Lyr : "Moi je rale contre l’anglais et sa prononciation aléatoire"
    Je me dois d’intervenir ^_^ car cela est faux. En français tu peux mettre l’accent sur un peu n’importe quelle syllable en fonction de ce sur quoi tu veux appuyer.
    En anglais cela n’existe pas, la prononciation suit des règles très précises que malheureusement on apprend pas à l’école. Une fois que tu les connais, la prononciation d’un mot devient systématique car cela suit un algorythme.

    J’ai les règles (avec les exceptions) chez moi, je les posterai ce soir.

  7. @Tharkun : Je ne parlais pas de l’accent, mais du son à prononcer pour une syllabe… pourquoi ea, ou même un simple i ne se prononce jamais pareil !

    Mais c’est bien volontuier que je regarderais les règles ! En fait, j’aime bien l’anglais, mais ma prononciation est affreuse ! Il aurait fallu que je regarde plus de films en VO… La preuve, je suis nul en japonais, mais j’ai un très bon accent (dixit des japonais). Merci les anime XD

  8. Ah pour la prononciation je ne connais pas les règles, c’est l’habitude… ^^

  9. Et beh, c’est quoi tous ces anglophobes ?
    Bon, je dois avouer, l’enseignement en France des langues étrangères (c’est pas limité à l’anglais, loin de là) est catastrophique… Du moins, insuffisant. Moi qui ait eu l’occasion de progresser un peu par moi même (internet vraiment très peu français dans les années 90, jeux vidéos pas traduits, puis films en VOST dès l’apparition des DVD), j’ai pu apprécier les cours à leur juste valeur dès le lycée. Bon, je reconnais que j’ai eu de la chance, j’ai eu de très bons profs dans ma carrière aussi (seconde, terminale, deuxième et troisième année de prépa).

    Pour la prononciation, les règles sont extrêmement précises au contraire, beaucoup plus qu’en français où on se fiche de l’entourage des lettres (sauf pour des mots comme "femme"), et c’est justement ça qui est difficile : connaître toutes les règles.
    Un blog n’est pas le lieu pour faire de la pub, pourtant, comme certains ont déjà cité des bouquins… Moi j’ai eu la chance de passer à côté de l’inutile "Les Mots et l’Idée" en prépa, inutile car trop global, mais à la place j’ai eu "Règles et exercices de prononciation anglaise", de L. Guierre.

  10. 1. Noms de 2 syllables (1ère syllable)
    exemples: SERvice, COlour
    exceptions: adDRESS, aFRAID, braZIL, maCHINE, caDET, conCERN, conTROL, jaPAN, maTURE, mySELF, seVERE, suCCESS

    Voici quelques phrases à connaitre pour les exceptions

    MaCHINE in jaPan are a suCCESS.

    2. Verbes de 2 syllables (2ème syllable)
    exemples: exPORT, reCORD
    exceptions: DAmage, PURchase, VANquish

    3. Mots de trois syllables ou plus (3ème syllable en partant de la fin)
    exemples: HAzardous, MARvelous, ABsolute
    exception: siGNIficant, MIlitary, NEcessary

    Voici quelques phrases à connaitre pour les exceptions
    It’s NEcessary to ORganize a FORmidable MIlitary CEremony.
    I’m reLUCtant to have an umBRElla for the diSASter.

    4. Mots finissant par ior, ion, ian, ial, il, icant, ical, ic, um, ious (syllable juste avant la dernière)
    exemples: desCRIPtion, inFErior
    exceptions: LUnatic, CAtholic, POlitics, TElevision, Arabic, DAN de lion, REthoric

    5. Mot avec un h (syllable du h)
    exemples: HOSpital, beHAvious, HOnorary
    exceptions: hour, honor, honesty, heir (le h n’est pas aspiré, c’est pour cela qu’on utilise l’article an et non pas a)

    6. Mot avec un prefixes ou un suffixes
    Pour ces mots il faut enlever les suffixes et les prefixes, et appliquer les autres règles.
    exemples: misunderstanding => understand => verbe : underSTAND
    desirable => desir => nom : deSIR

    7. Mot venant du français (comme en français)
    exemples: hoTEL, poLICE, personNEL

    Vous pouvez remarquer que pas mal de mots dans les exceptions ne sont pas d’origine anglaise.

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.