Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Mauvais épisodes

Date : dimanche 1 février 2009 à 20h09 • Mise à jour : jeudi 30 septembre 2010 à 8h33
Numéro : 163/552 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/2w

Catégorie : Stargate • Tags : , , ,
Cet article est vieux de 9 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Voici quelques épisodes cités comme faisant partie des moins bons par l'un des créateurs de Stargate. Je reviens dessus, et vous donne mon avis personnel, pas forcément partagé...

Brad Wright est le co-créateur de Stargate SG1, puis de Stargate Atlantis, et travaille actuellement sur la troisième série de la franchise : Stargate Universe. Il y a peu, il a répondu a plusieurs questions de fans parmis lesquelles : "Pourriez-vous nous citer quelques épisodes que vous pensez être un désastre absolu, malgré toutes vos bonnes intentions ?"

Celui-ci a alors donné 5 épisodes (4 de SG1 et 1 d'Atlantis), ajoutant tout de même qu'il pourrait en donner d'autres. Voici donc un petit rappel de ces épisodes dans l'ordre chronologique, avec ce que j'en pense personnellement...


Émancipation (SG1 : saison 1, épisode 3)

Résumé : A peine arrivée sur une planète dont les habitants vivent de manière très semblable à nos anciens mongols terrestres, Sam se fait enlever. En effet, dans cette civilisation, les femmes valent à peine mieux que des objets et son ravisseur compte l'échanger contre la femme dont lui-même est amoureux.

Je suis entièrement d'accord Wright : cet épisode n'est vraiment pas terrible. J'irais même jusqu'à dire qu'il pourrait être le moins bon de toute la série, chose d'autant plus dommage que s'en est seulement le 3eme épisode ! L'histoire est ridicule, cette opposition entre "gentils mongols romantiques" et "méchants mongols bourrin" n'est pas crédible pour un sou. Le pseudo message féministe tout en finesse est digeste comme un bloc de parpaing, et donne à Carter une personnalité stupide (chose qui ne sera heureusement pas reprise plus tard, mais j'en connais que cet épisode à suffit à dissuader de regarder la suite de la série ! Quand même !). Cerise sur la mélasse, la population de style mongole est en incohérence complète avec le peu que l'on sait, à ce moment là, sur la déportation des humains par les goa'uld.


Hathor (SG1 : saison 1, épisode 13)

Résumé : Sortie de stase par des archéologues en Amérique latine, la reine goa'uld Hathor se présente aux portes du SGC et drogue tous les hommes de la base afin de commencer la reconstruction de son empire perdu il y a 5000 ans.

Du bon et du nettement moins bon dans cet épisode, mais je ne l'aurais pas classé dans les plus mauvais. Nous présenter une reine goa'uld et son fonctionnement, ainsi que plusieurs objets goa'ulds (sarcophage, synthétiseur de Jaffa...) est une bonne idée, surtout en ce début de série. Le personnage d'Hathor est assez interressant, douce en apparence mais terriblement dangeureuse ; c'est une subtilité que l'on retrouvera rarement chez les goa'ulds. En revanche, le scénario lui-même est léger. Qu'un goa'uld traverse un continent et finisse pas sonner à la porte de SGC (au sens propre) est limite risible. L'influence qu'elle a sur les humains mâles est tout aussi incompréhensible (en tant que goa'uld, pourquoi les humains et non les humaines). La "révolte" des femmes a même un petit arrière goùt de l'épisode précédemment décrit...

Je crois que ce que l'on peut vraiment repprocher à cet épisode, c'est l'introduction de trop d'élément qui ne furent pas repris ensuite : reines goa'ulds dans des hôtes, drogue biologique, dispositif de conversion des humains en jaffas, etc...

Pas un épisode inoubliable, mais pas non plus un épisode franchement mauvais à mon avis.


Seth (SG1 : saison 3, épisode 2)

Résumé : La Tok'ra arrive au SGC avec une information inquiétante : d'après leur recherches, un goa'uld serait toujours sur Terre, coincé depuis la condamnation de la Porte des Etoiles dans l'égypte ancienne. Il s'agit de Seth, le pire dieu du panthéon Egyptien. La trace de celui-ci est retrouvé à travers différentes sectes sanguinaires qui ont existées depuis l'antiquité...

Etant un grand fan de mythologie depuis tout petit, j'avais attendu l'arrivée du terrible dieu Seth dans SG1 avec impatience. S'il n'a pas été oublié, l'épisode qui lui est consacré n'est vraiment pas à la hauteur. C'est mou. C'est convenu. C'est même parfois incohérent (un goa'uld, possédant la mémoire génétique de tous ses prédécesseurs, serait resté sur Terre incognito depuis 5000 ans, se contenterait d'une 20aine d'adorateurs, et n'aurait pas fait le moindre effort pour reconstituer au moins en partie sa technologie ?!). Vraiment décevant, pour l'un des dieux les plus craints de l'antiquité. Dommage, d'autant que les scènes introductives étaient plutôt alléchantes (expliquant de manière énigmatique que l'emblème de Seth était tiré d'un animal inconnu, ce qui sous-entendait vaguement l'évocation d'un animal extra-terrestre).

Notons quand même que cet épisode contient la légendaire blague Jaffa !


La Grande Epreuve (SG1 : saison 7, épisode 8)

Résumé : Warrick, alien aidé lors d'une précédente mission par SG1, contacte le SGC afin de demander l'assistance de Carter pour une dangereuse course spaciale organisée par sa planète

Sommes-nous bien devant Stargate ? On peut vraiment se le demander en regardant cet épisode, aux forts relents de la course de Pods dans Starwars Episode I. Civilisation alien avancée, aux allures urbaines et très semblable à la nôtre, publicités régulières, course dans l'espace, matériels technologiques divers et variés. Où sont donc les goa'ulds ? Où est le mystère qui encadre chaque passage de la Porte ? D'ailleurs, où est la porte ? Où est le rapport aux mythologies ? Où est le contact délicat avec de nouvelles civilisations ? Non, définitivement, cet épisode est peut-être celui qui ressemble le moins à Stargate.

Bien sûr, on peut facilement y voir une critique de notre propre société (urbanisme à outrance, capitalisme capilo-tracté, oppositions ethniques...). Mais ça ne relèvera pas le niveau.


Tempus Fugit (Atlantis : saison 2, épisode 12)

Résumé : Shéppard se retrouve coincé dans un sanctuaire conçu par les Anciens. Celui-ci a la particularité d'avoir un décalage temporel : le temps s'y déroule plus de 100 fois plus vite que dans le reste de l'univers. Son but est de permettre aux humains qui le souhaitent d'échapper aux Wraith en méditant et en essayant d'atteindre l'ascension, de manière "rapide".

Là, pour le coup, je ne suis vraiment pas d'accord avec Wright ! A vrai dire, je ne vois même pas ce qu'il reproche à cet épisode ! Les décalages temporels n'ont jamais été traités dans Stargate (malgrè de nombreux voyages temporels), ce qui en fait une belle originalité. L'idée des Anciens de faciliter l'ascension tout en la laissant globalement "naturelle" est nettement moins farfelue que la "machine à ascension" expérimentée par McKay dans la saison 3. Enfin, l'idée que les peurs des candidats à l'ascension puissent se matérialiser est cohérente (quant on connait les pouvoirs de ceux sur le point de s'élever) et est même poétique.

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

15 commentaires

  1. C’est vrai moi aussi j’ai lu cette news mais j’avais pas vraiment comparé avec ce que je pensé des episodes voici donc ce que j’en pense.

    Le premier émancipation :

    Je suis d’accord avec toi et avec Wright c’est vrai que cette épisode est vraiment bof bof le scénario et pas terrible et comme tu la tres jsutement soulevé pas credible avec la suite de la serie. Cela dit moi je trouve un point positif a cette épisode c’est le premier et quasiement le seul épisode ou l’on voit que carter est une femme on la voit en robe ! de mémoire faudra attendre la saison 7-8 pour voir Carter en tant que femme et non en tant que soldat donc je trouve ça pas mal.

    Hathor:

    Je sui s plus ok avec toi que avec Wright sur ce coup la. Je le trouve pas si mal et puis vu que l’on revois hathor pas mal de fois en suivant il est a quand même son impotance dans la serie. Apres ce que tu dis le fais quel vienne sonné a la porte du SG-C c’est vreai que c’est risible quoique en tant que goa’uld elle est trés sur d’elle et de son influence sur les hommes et puis les Goa’uld ont des detecteur de porte donc pourquoi pas. Mais ya un truc trés leger dans son controle des hommes c’est que comme par hasard une fois exposé ils sont immunisés ont retrouve la un des grand classique de stargate quand quelque chose nous ennui pour la suite on le solutionne de la maniere la plus simple et bien souvent la moins credible.

    Seth:
    Bah la c’est vrai que bof bof. Pas terrible comme episode on est loin du tres mechant seth de la mythologie quoique cote mechant il se sont rattrapé avec Sokar. Dison que cette episode a eu 2 point positif. On découvre que Carter grace a Jolinar peu se servir de la techno goa’uld (est ce vraimen tune bonne chose ??) et on decouvre l’une des premiere réplique tellement nul mais tellement drole de Jack : il a été battu un Seth a zero.

    La Grande Epreuve :
    ou le remake de la menace fantome a la stargate. Allé je vais considéré cette episode comme un hors serie tout comme les épisode 100 et 200 ou les scénaristes ce sont lachés. Sinon depuis quand carter a un telle esprit de competition c’est du jamais vu ça et ça colle pas trop a son personnage.

    Tempus Fugit
    Un des meilleur épsiode de la saison 2 voit vraiment pas quoi lui repproché. Si peu être un peu facile le coup de la bebete crée par leur peur. Elle auré été crée par les anciens pour les apprendre une lecon je dis pas. Mais la je trouve ça limite decevant que de spersonne a l’aube de l’ascension soit aussi lache au point de crée une creature qui les empeche de faire l’ascension mais bon .

  2. Dimitry fait référence à cette news du site Stargate-fusion : http://www.stargate-fusion.com/a...

    Sinon, j’ai vaguement l’impression qu’on est d’accords. 🙂

  3. Tiens, salut Dim ! Tu parle pas souvent ici…
    Alors, voyons… Je vais pas forcément tous les détailler. Seulement souligner quelques points. Pour le premier de la liste, on est d’accord, mais… c’est le troisième épisode de la série. Cela signifie que, comme toujours dans le cas d’une série comme ça, le pilote avait été réalisé bien avant (on utilise le pilote pour vendre une série), tandis que les 4 ou 5 épisodes suivants ont été mis en production en même temps. Autant dire que la "bible" (c’est ainsi qu’on nomme le registre fournit aux scénaristes indiquant tous ce qui a pu se passer dans chaque épisode précédent, et toutes les intentions initiales, de même que tous les interdits du type mort de perso…) était vide. Or si vous n’avez pas remarqué, il n’y a pas de scénariste unique à la série, en l’occurrence cet épisode n’est pas écrit par les créateurs mais commandé à autrui. Circonstances atténuantes, quand même !

    Pour les autres, désolé, je ne les trouve pas forcément bon, mais de là à leur donner un "bonnet d’âne"… Faudrait commencer par les Atlantis s3 reprenant des scénarios de SG-1 (hm… pas les meilleurs en plus !), ou les "épisodes album photos" reprenant des extraits d’épisodes précédents (OK c’était pour sauver du budget pour d’autres épisodes, mais quand même)…

    Un petit "plus" quand même pour La Grande Epreuve. Certes, on s’éloigne de l’univers traditionnel – mais une série avec une telle longévité se doit de faire des "pauses" de temps en temps, sinon sauver la Terre à chaque épisode devient lassant… Prenons cet épisode "hors contexte". Il est bien construit – contrairement, justement, à La Menace Fantôme, dans laquelle on sait pertinemment quel sera le résultat de la course avant qu’elle ne commence, la fameuse course n’étant en fait qu’un prétexte à la sortie du jeu video qui a suivi (ceci dit, on sait bien que côté "long métrage publicitaire", rentabilisé uniquement par le merchandising et non les entrées, George est sans conteste le dieu, avec à sa droite Spielberg, et à sa gauche Besson…). Il est drôle, vraiment (enfin, moi j’ai trouvé). Et pour Carter, justement, c’est presque le seul moment (je ne met le presque que par acquis de conscience) ou on la voit se détendre, contrairement à Jack qui va pêcher tous les quatre matins…

  4. Je dois avouer que je suis assez d’accord avec l’analyse de Dark Para. Le troisième est réellement inutile…

    J’ai quant à moi bien aimé l’épisode La grande épreuve.

  5. @ Dark Para :

    En fait, à chaque article sur Stargate, j’envoie un mail au Dim… 😉

    J’avoue que je ne connaissais pas ces détails sur le départ d’une série. Il s’agit donc effectivement de circonstances atténuantes. Mais bon, ça reste un épisode médiocre.

    Je suis d’accord pour dire que certains épisodes de la saison 3 d’Atlantis sont aussi très mauvais (je pense au personnage de Lucius, entre autre), cependant le pire du pire est sans conteste "Harmony", dans la saison 4. Mais je suis justement en train de rédiger un long article sur la-dite saison, donc je n’en dirai pas plus.

    En revanche, je suis moins d’accord avec toi pour les épisodes-patchwork. Moi, j’aime bien, même si j’aurais du mal à vraiment argumenter plus que ça…

    Concernant la Grande Epreuve, je suis relativement d’accord avec Dim, pour le considérer comme une "pause" au même titre que les épisodes 100 et 200. Parce que sans qu’il y ai vraimetn d’incohérence directe, c’est une énorme incohérence de fond que de propulser SG1 dans un univers starwarsien.

    Je reconnais tout de même que c’est effectivement une des rares fois où l’on voit Carter décontractée. Une autre incohérence ?! 😀

    @ Tharkun :

    Sur le moment, je crois que j’avais relativement apprécié la Grande Épreuve. Mais une fois l’épisode terminé, on se rend quand même compte que c’était tout sauf du Stargate.

  6. Bah il faut aussi voir que Stargate est une série de SF. Qui dit SF, dit concept qui ne sont pas forcément relié à la série en elle-même.

    Quand on s’appelle Battlestar Galactica, on peut se permettre au départ d’intégrer tous ses concepts dans les épisodes parce que le concept même de la série s’y prête et que le nombre d’épisodes est relativement limité.

    Quand on s’appelle Stargate, il est à mon sens important de décrocher du concept de la série pour faire des épisodes purement SF.

    Il est à noter en plus que le concept de la course rapide dans l’espace n’a rien à voir avec Star Wars, qui l’a également repris pour le mettre à sauce…

  7. "Bah il faut aussi voir que Stargate est une série de SF. Qui dit SF, dit concept qui ne sont pas forcément relié à la série en elle-même."

    Là, je ne te suis pas du tout ! C’est pas parce que tu es dans le domaine de la SF que tu peux en prendre tous les éléments allègrement. Sinon, on pourrait avoir une cantina avec un goa’uld et un wraith qui trinquent ou on aurait 10 fois plus d’aliens (y compris des non-humanoides, chose déjà inconcevable pour les scénaristes de Stargate :-D) !

    SG1, à la base, c’est une équipe qui traverse la porte, explore des planètes et lutte contre un ennemi supérieur technologiquement. Rien de tout cela dans la grande épreuve…

  8. Pour moi, lorsque tu as une série avec plus de 100 épisodes, tu es obligé de sortir du sujet un peu de temps en temps…

  9. "SG1, à la base, c’est une équipe qui traverse la porte, explore des planètes et lutte contre un ennemi supérieur technologiquement. Rien de tout cela dans la grande épreuve…"

    A la base, oui… Mais personnellement je trouve certains épisodes joués uniquement sur Terre assez intéressant (par exemple, je sais plus le titre, mais celui de la saison 6 qui revisite le mythe des loups-garous).

    Quant aux ennemis supérieurs, c’est sûrement personnel, mais je considère les choses beaucoup plus intéressantes quand l’ennemi n’est pas si supérieur que ça…

  10. En ce qui concerne Seth, je ne suis pas d’accord.
    Je propose dans 1 mois une intervention dans une journée d’étude à l’université du Mirail sur la question de l’Antiquité et la science fiction dans les séries tv et notamment Stargate.

    Je crois que la question de Seth est plus complexe. L’écho que veut donner cet épisode suit logiquement le film et l’idéologie qu’il véhicule : le néo-évhémérisme et/ou l’astrarchéologie.
    Cet épisode, à mon avis, est plus un clin d’oeil qu’autre chose.

    Après, il est clair que le scénario est pauvre et que le personnage aurait mérité un développement autre que celui-là.

  11. Tient ! Salutations Anubis ! Bienvenue par ici !

    Pour ceux qui sont aussi incultes que moi :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_anciens_astronautes
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Astroarch%C3%A9ologie

    Tu veux bien détailler ton lien entre l’épisode Seth et le film, STP ? Car je ne te suis pas trop…

  12. heuuu *yeux écarquillés* ben ça alors ! Pour moi, ce sont plutot de bons, voir très bons épisodes !

    Emancipation fait partis de mes épisodes préférés, certes c’est très clichés, mais bon sang, à chaque fois je suis super émue, je trouve certaines répliques géniales, et sans parler du fait d’aborder des sujets pas évident comme la lapidation. Je vous invite à voir mon avis en détail sur mon site : http://chezlaventurierdesreves.over-blog.com/ext/http://stargate.forever.ifrance.com/

    Seth j’aime bien aussi, même si c’est pas assez travaillé. Des thèmes fort entre les sectes et l’amour familial, du suspens avec SG prisonnier, et la blague d’O’neill lorsque Daniel lui dit que Seth fait de ses esclaves des eunuques : « oh faites que je ne me réveille pas avec une voix de soprano ! » 😆 Sinon y’en a plusieurs de blagues jaffas, c’est laquelle celle là ?

    Hathor, tout a fait d’accord avec ton avis. Beaucoup de choses qui ont été laissés en plan, et franchement Hathor qui les domine tous c’est crédibilité zéro.

    La grande épreuve, c’est sûr que c’est un peu un épisode « hors cadre », un peu comme si stargate devenait soudain un space op à la Farscape. Mais il n’est pas moins très drôle, et oui je vois bien Carter avec un esprit de competition (y’a qu’à voir comment elle se chamaille avec mac Kay). Et puis perso ça ne me dérange pas que stargate s’ouvre à ce genre de truc, la porte-un nouveau peuple-une foret-un méchant, c’est quand même très réducteur… M’enfin c’est vrai que ça manque de lien avec ce qu’on connait (je me souviens qu’O’neill se fait passer pour monsieur « porte des étoiles », et y’a une histoire de négociation mais bon, c’est flou). Le seul lien c’est que c’est le survivant serrakins qu’ils avaient aidé qui fait appel à Carter.

    Pour l’épisode d’Atlantis, c’est l’un des rare à ne pas jeter aux oubliettes, malgré la facilité un peu limite de la bête de la peur (même si comme tu dis c’est poétique). Perso je trouve les deux premières saisons d’Atlantis très mauvaises à cause de la « copie » sur sg1, et je préfère les dernières qui renouvellent les wraith, le personnage ambigu de Tod, l’évolution des réplicateurs (même si ça retombe comme un flan avec weir). Je vais justement donné mon avis détaillé sur atlantis sur mon blog, à paraitre dans une semaine.

  13. Emancipation fait partis de mes épisodes préférés, certes c’est très clichés, mais bon sang, à chaque fois je suis super émue, je trouve certaines répliques géniales, et sans parler du fait d’aborder des sujets pas évident comme la lapidation. Je vous invite à voir mon avis en détail sur mon site : http://chezlaventurierdesreves.over-blog.com/ext/http://stargate.forever.ifrance.com/

    Je veux bien le lien direct (pas le temps de chercher. désolé.).

    Mais je veux bien que tu me donne des exemples de ce qui t’émeut ou des répliques que tu aimes dans cet épisode. Car, mo, c’est clairement un de ceux que j’aime le moins;

    Seth j’aime bien aussi, même si c’est pas assez travaillé. Des thèmes fort entre les sectes et l’amour familial, du suspens avec SG prisonnier, et la blague d’O’neill lorsque Daniel lui dit que Seth fait de ses esclaves des eunuques : « oh faites que je ne me réveille pas avec une voix de soprano ! » 😆 Sinon y’en a plusieurs de blagues jaffas, c’est laquelle celle là ?

    Quand tu parles de l’amour familial, tu fait référence que gars qui rencontrent et qui son fils dans la secte, c’est ça ? Il y a de bonnes idées dans cet épisode, c’est vrai. Mais tout va trop vite, trop condensé en un seul épisode (et en plus, le célèbre et terrible dieu Seth aurait mérité mieux).

    Perso je trouve les deux premières saisons d’Atlantis très mauvaises à cause de la « copie » sur sg1, et je préfère les dernières qui renouvellent les wraith, le personnage ambigu de Tod, l’évolution des réplicateurs (même si ça retombe comme un flan avec weir). Je vais justement donné mon avis détaillé sur atlantis sur mon blog, à paraitre dans une semaine.

    Sérieux ?! Moi, au contraire, je trouve que les saison 1 et 2 sont les meilleures, pour Atlantis. Dans les saison 1 et 2, la galaxie de Pégase fait peur, on connait mal les Anciens, Atlantis est mystérieuse, on ne sait pas comment ils rentreront sur Terre, etc… Après, ça part dans tous les sens : les réplicateurs sont repompés de SG1, les wraiths sont encore plus mauvais que les jaffas, la technologie ancienne se bidouille au tourne-vis, les E2PZ se trouvent à tous les coins de rue, les rares nouvelles races ne sont pas approfondies (les voyageurs, les asgards rénégats)…

  14. ben le problème de ce site c’est que je peux pas te donner le chemin direct « -_- merci ifrance… enfin je peux te donner le chemin : la revue-> comtraya 1 -> analyse d’épi émancip

    un ex de citation, c’est lorsque Carter est reprise après s’être échappée, et que Thurgan veut fouetter les servantes qui la surveillaient. Elle lui lance « si vous devez battre une femme pour être un homme alors fouettez moi »

    Pour Seth comme tu dis ça manque de développement, surtout avec un dieu aussi « méchant » (vu son rôle dans la mythologie égyptienne, où il est celui qui a tué Osiris et cherche à nuire à Horus, ça aurait pu donner des chassés-croisés sympa avec Osiris -enfin je sais plus si elle est déjà sortie de sa jarre- et Herou’our).

    Pour Atlantis ça se défend, jdis pas. Simplement sur les idées des scenarios, je trouve vraiment les premières saisons copié-collé sur sg1, et ensuite c’est peut être parfois très capillotracté mais original au moins.

  15. Ok. J’irai y jeter un oeil dés que j’ai le temps…

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.