Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

La Métasphère

Date : vendredi 20 février 2009 à 14h05 • Mise à jour : mercredi 19 janvier 2011 à 15h00
Numéro : 177/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/1n

Catégorie : Ecrits • Tags : , , , ,
Cet article est vieux de 9 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Si j'avais eu un peu de motivation et beaucoup beaucoup de temps, je me serais lancé dans cet ensemble original de nouvelles... Voici un large aperçu de ce que ça aurait pu être.

Dans la catégorie des projets sympas que j'ai imaginé mais qui ne verront probablement jamais le jour, voici aujourd'hui la "Métasphère". Les plus attentifs d'entre vous auront noté que cet article est catégorisé dans "Ecrits".

Avant d'aller plus loin, je tiens juste à signaler que cet article dévoile pratiquement tout de l'intrigue qu'aurait pu être ce projet, partant du principe qu'il ne sera sans doute jamais réalisé...

Mais avant de vous en dire plus, je voudrais revenir sur la forme que ça aurait pu prendre prendra un jour... Dans le principe, l'idée était d'écrire une grande saga, décomposée en de nombreuses nouvelles prenant la forme de chapitres. Face à ma difficulté à me tenir à de longs écrits se passant dans mon monde imaginaire d'Onyriane, je pensais m'astreindre ici à une heure maximum par nouvelle, ce qui limitait le nombre de pages de 5 à 10 pour chaque épisode. Toujours dans l'idéal, j'avais pensé ouvrir un blog (ou créer un sous-blog au miens) qui fournirait régulièrement chaque chapitre. M'imposer ce format et cette façon de procéder me semblait idéal pour moi (pas trop de temps passé dessus) ainsi que pour mes éventuels lecteurs (5 à 10 pages de temps en temps, c'est largement jouable, surtout si l'histoire est intéressante)...

Ce qui me mène donc à l'histoire. Pour tout vous dire, cette idée de saga écrite à donné lieu à cet article récent, on y retrouve donc des idées très proches. Elle se serait intitulée la "Saga des Mondes Multiples".

L'univers imaginaire dans lequel se serait passée cette saga est assez complexe. Le principe est le suivant : divers mondes coexistent cotes à cotes, nombreux mais pas infinis. Cependant, nous ne somme pas dans un univers de SF mais bien de fantasy, et ses mondes ont au maximum un développement technique du niveau du moyen-age avancé. C'est donc la magie qui permet de passer d'un monde à l'autre, mais cette opération reste extrêmement difficile. Attention encore, il s'agit bien de mondes parallèles différents et non de réalités alternatives !

Cet univers "prismatique" au multiples mondes est idéal pour développer une infinité d'histoires sur des thèmes tout aussi infinis. On peut facilement passer de chapitres faisant avancer l'histoire à des chapitres plus "indépendants". C'est aussi parfait pour varier les paysages, les lieux, mais aussi les nombreuses races, peuples et cultures extraordinaires. Parmi ces derniers, je pensais faire figurer les classiques (humains, elfes, nains, etc...) mais aussi tout un tas de races inédites et étranges.

L'histoire de la saga devait suivre un personnage, Gabaë, issu d'un monde paisible, qui se retrouve déporté dans un monde parallèle par un sorcier mal intentionné. Tentant de s'échapper, il va en premier lieu chercher un moyen de rentrer chez lui. Mais durant cette première quête, de nombreuses découvertes vont le lancer dans un voyage initiatique de bien plus grande ampleur... Bien sûr, à travers ses voyages, de nombreux personnages se joindront à lui de manière plus ou moins récurrente.

Entrons un peu plus dans les détails...

Au fur et à mesure de (très) nombreuses péripéties, Gabaë aurait découvert / va découvrir la nature de l'univers qu'il parcours. En effet, les mondes parallèles ne sont pas désorganisés : ils sont structurés dans une sphère de mondes. En passant de monde en monde, il se déplace donc dans cette sphère. Cependant toujours au fil de ses aventures, il découvrira qu'il n'y a en réalité pas une unique sphère de mondes parallèles, mais un nombre indéterminé de sphères concentriques (comme des poupées russes). Ainsi se compose la "métasphère". Or, s'il est difficile de passer d'un monde à l'autre, il est quasiment impossible de passer d'une "sphère de mondes" à l'autre.

Par ailleurs, Gabaë va découvrir qu'il n'est pas un être comme tout le monde. En effet, il existe au délà des limites des mondes des entités, qui s'incarnent en plusieurs personnes simultanément sur plusieurs mondes différents. En pratiques, ces êtres ainsi reliés ont des consciences différentes, mais un seul subconscient et une seule âme. On les appelle des "avatars" et les entités qu'ils incarnent sont des "métâmes". Plusieurs avatars de la même métâme peuvent ainsi parfois entrer en contact. Au fur et à mesure de la saga, Gabaë apprendra ce qu'implique d'être un avatar...

La métasphère est composée de deux constituants de base (deux "matériaux primordiaux") : l'Ether et l'Essence. L'Essense est ce qui compose chaque monde. C'est aussi ce qui est manipulé lorsqu'un magicien fait appelle à la magie. De l'Essence à l'état pur prend la forme d'un cristal. Pour un être normal, un voyage entre deux mondes nécessite obligatoirement de posséder un extrait d'Essence du monde de destination. L'Ether est ce qui compose la métasphère en général : c'est ce qui constitue chaque sphère, mais c'est aussi ce qui sépare chaque monde au sein d'une sphère. L'Ether contient aussi intrinsèquement de l'Essence.

Les avatars ont le pouvoir de manipuler l'Ether, comme Gabaë l'apprendra petit à petit. Cela implique une facilité innée pour se déplacer au sein d'une sphère sans disposer de l'Essence du monde d'arrivée. C'est aussi ce qui permet à un avatar d'ouvrir un passage d'une sphère à l'autre. Si le voyage d'un monde à l'autre peut se faire instantanément sans difficulté au sein d'une même sphère, on ne peut voyager qu'entre deux sphères adjacentes. Manipuler l'Ether permet aussi de s'en servir comme arme d'une puissance inouïe. L'une des dernières révélations de la saga sera aussi qu'une avatar peut... créer un monde en "raffinant" de l'Ether pour en extraire de l'Essence !!! En revanche, être avatar implique un rejet de l'Essence : il lui est impossible de la manipuler, et donc de faire de la magie ordinaire.

La quête principale de la saga aurait été la suivante : découvrir l'origine de la métasphère, et pour cela se rendre en son centre !

J'avais imaginé de nombreuses autres révélations sur la nature de la métasphère. Par exemple, j'avais pensé que chaque sphère exerce une sorte de domination sur la sphère qui lui est immédiatement extérieure. Cela aurait pu impliquer la notion de "déité" (j'avais notamment pensé à une sphère habitée par nos anciens dieux mythologiques égyptiens, grecques, etc...). J'avais aussi songé à des animaux vivant exclusivement dans l'Ether qui sépare les mondes. Sans parler d'objets antiques pouvant ouvrir des passages entre les mondes (ce qui nécessite forcément les présence d'un cristal d'Essence étrangère, si vous avez bien suivi). Comme vous pouvez le voir, j'avais imaginé de nombreux détails, et je n'ai bien évidemment pas la place (ni le temps) de vous faire une liste exhaustive...

Par ailleurs, ce qu'il faut savoir, c'est que j'avais imaginé cette saga comme devant être originale par nature (ma référence en la matière est la série Farscape). Outre l'univers dans lequel elle se passe, je voulais qu'il soit impossible de prédire la chute de chaque chapitre. Cela serait notamment passé par la mort régulière de personnages principaux. J'avais même pensé à faire mourir Gabaë, et à faire continuer la quête par un autre avatar de la même métâme... L'originalité serait aussi passé par des cultures et peuples limites délirants, ou par des changements de camps des personnages (car évidement, il y a des avatars pas gentils). Toujours dans mon idée, je voulais par ailleurs que chaque personnage soit particulièrement fouillé ; pas de stéréotype habituel (héros sans peur et sans reproche, blonde à forte poitrine, vieux maitre qui sait tout, méchant qui veut dominer l'univers la métasphère...), je voulais des personnages profonds et intéressants. J'avais aussi pensé à des histoires parallèles, comme des invasions de mondes par d'autres mondes, des civilisations disparues ayant autrefois vécu sur plusieurs mondes, ainsi que d'autres avatars ayant déjà tenté d'atteindre le centre de la métasphère.

Le tout, en restant dans une ambiance médiévale fantastique.

Voilà qui vous donne un aperçu des idées qui auraient pu se concrétiser sur cet univers de la "métasphère". N'hésitez pas à me poser des questions en commentaire si vous le souhaitez.

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

6 commentaires

  1. N’abandonne pas ce projet ! Il est dense, plein de bonnes idées !
    Et effectivement, il correspond bien à un ensemble de nouvelles. Est-ce que tu pensais – dans la forme – faire quelque chose comme le cycle de Fondation ?

  2. Oh ce n’est pas un projet à abandonner! Et tu peux d’ores et déjà considérer que je serai parmi tes lectrices assidues si ton histoire se concrétise.
    Ton monde est très riche à ce que je vois et du coup rend l’histoire bien plus intéressante (de nombreux livres ont une trame sympathique mais un monde un peu limité, on arrive même à des événements hyper prévisibles tellement les possibilités sont réduites. )
    En tout cas je t’encourage vivement à mettre la main à la pâte ou plutôt à la plume ou au clavier =)

  3. Ta "métasphère" est pleine de bonnes idées ! (ya juste le nom que je n’aime pas trop, mais c’est parce que ça me fait penser au "Méta-baron" et que je déteste cette bande dessinée). Je ne peux que t’encourager à concrétiser ce projet un jour, même s’il faudra certainement et malheureusement que tu fasses des choix entre ce projet, Onyriane, wikotemagic, ton jeu de plateau que tu nous avais présenté dans un article il y a quelque temps et peut-être d’autres projets encore. Le temps libre n’est hélas pas extensible à l’infini…

  4. Et bien, je voit que ça travaille, dans ta p’tite tète… C’est vraiment pas un projet à abbandonner.
    Donc, en rèsumant: l’univers (ou le multivers…?) est composè par des mètasphere, et chaque mètasphere est une sorte de gros ognon formè par des mondes. Corrigez moi si je me plante…

    Je trouve qu’il y a pas mal de points forts dans ton histoire. Premierement, la conception de la mètasphere comme un grosse matrioska est vraiment pas mal. Je pense (mais c’est mon opinion personelle) que tu devrait en particulier dèvelopper le premier niveau, le centre de la mètasphere. ça pourrait ètre, par exemple, un noyeau commun avec les autres metèsphere, comme une sorte de "salle commune" de toute les mètasphere. Cette idèe m’est venue car dans ton dessin, au centre de touts les mondes il y a un petit truc noire et on dirait une serrure…
    Une autre bonne idèe est celle de faire en sorte que chaque monde ait une forme de controlle sur ces spheres inferieures. ça pourrait sortir des bon trucs, mais tu pensait à quoi, comme forme de controlle? Un changement climatique sur une sphere influancerait les spheres inferieures? Ou plus-tot une domination de type elemantaire? Ou bien les abitants (ou certains abitants) d’une sphere ont naturellement le pouvoire d’alterer les sphere inferieures? Tu pensait à quoi?

    Un autre truc que je trouve vraiment pas mal c’est le coup des artefactes. Sur chaque monde il y aurait, comme tu l’as dit, des sortes d’objets dont le pouvoir serait de permettre au porteur de passer à la sphere suivante (C’est marrant, dit comme ça, ça fait un peu "jeu de l’oie"). Et j’imagine que touts ces artefactes reunis formeraient une clèe plus puissante (peut-etre pour passer d’une mètasphere à l’autre?).

    Et puis il y a un autre truc sur le quel je suis à 110% d’accord avec toi: STOP AUX STEREOTYPES! C’est vrai, quoi, il y a des tonnes de bonnes idèes qui ont foirè par ce que lòes personnages ètaient à deux dimensions. Et je dit ça en pensant à Eragon et suite, mais ça marche aussis avec un tas d’autre romans/bd/manga/nouvelles d’heroique fantaisie. Et vraient gèniale l’idèe de faire passer les heros à travers des cultures à limite du grotesque (tellement tordu que ça devien credible). Pour les dèvelopper, ou du moins, pour en developper certaines, je te donne une idèe: ça serait marrant d’èxagerer certains aspect de notre – au autres – societè. Par exemple, la corruption, les guerres entre gangs, le racisme au autres… Tu prend tout ça et tu le superpose à la race (elfe, humaine, gobline ect.) dont tu dois dècrire la culture. Par exemple, un ècrivain italien, dans une parodie du Seigneur des Annaux a dècris la culture des elfes semblable à celle des indiens d’Amerique, la cultures des nains semblable à celle ècossaise (Bravehart), la culture des hommes du Rohan comme celle des cow boy (rien que Theoden scerif, c’est dejà marrant) et la culture des orques comme celle americaine actuelle (vous vous souvenez du truc dègoutant que les uruk donnent à manger à Merry et à Pèpin – je ne sait pas si je l’ai bien ècrit – pendant le voyage vers Isengard? Et bien, dans la parodie, ce truc dègoutant est un cheesburger de chez MacDo)
    Cet ècrivain ècrit du grotesque, èvidemment, mais je trouve bonne l’idèe.

    Oulà, je me suis un peu perdu dans mon commentaire. Il faut dire que ton article stimule vachement l’immagination. En somme, je me dèclare prèt à lire tout tes brouillons, si t’as besoin de quelqu’un sur le quel tester tes idèes.

    Et je termine avec une question: Est-ce-que le nom Mètasphere est sorti tout seul, ou tu a reflechi sur l’ètimologie du mot? Par-ce-que sphere, ok, ça marche, mais Mèta en grec veut dire "Après", "Outre" (par exemple, "Mètaphisique" signifie "Outre la Phisique", c’est à dire tout ce qui est spirituel)

    Bon, dèsolè pour le long commentaire, mais j’avait pas mal de temp libre, alors… Et croyez-moi, je me suis retenu…

  5. Vos commentaires sont très sympas merci. J’y répondrais dés que je serais de retour de vacances, étant donné que je vous écris depuis un cybercafé de ma station de ski des Alpes (cf. l’article à paraitre d’ici quelques minutes).

    Juste pour répondre à Sentinel : la Métasphère EST l’univers. Elle est composée de plusieurs sphères (comme des oignons, comme tu dis) elle-mêmes composées de nombreux mondes parallèles. La métasphère est uniques, mais les sphères sont multiples, ce qui démultiplie d’autant plus les mondes…

  6. @ Didine, Animarae, Eldermê, Sentinel :

    Merci pour vos encouragements et votre engouement.

    Mais comme je le disais en intro de cet article, il s’agit principalement d’une saga qui AURAIT PU ETRE… Compte tenu du nombre trop faible d’heures dans une journée, cela m’étonnerait beaucoup que je m’y mette sérieusement un jour.

    C’est aussi pour cela que je vous ai dévoilé la grande majorité de mes idées. Si le projet se concrétisait un jour, il serait vraiment dommage pour vous que vous ayez déjà de nombreuses connaissances sur la Métasphère (via cet article), alors que l’idée est de l’explorer…

    @ Didine :

    Pour la forme, je pensais à faire un blog avec des épisodes d’une dizaine de pages téléchargeables ou lisibles online. J’avoue que je ne vois pas trop à quoi tu fais référence en parlant de Fondation… :-S

    @ Eldermê :

    En effet, rien à voir avec les méta-barons…

    Et comme tu le dis, il va falloir faire un choix entre mes nombreux projets. C’est d’ailleurs justement pourquoi la métasphère n’en ai a priori pas un !

    A propos de Sannë Daal (ici pour les curieux : http://www.ekhorizon.com/blog/in... j’avoue que tu m’as donné envie de m’y remettre, d’autant qu’il ne faut plus grand chose pour le finir : 190 cartes "Découverte" avec 144 déjà réalisées, et 16 "Tablettes Destinées" pour 7 déjà faites… En plus, mes demi-frangins ne demandent qu’à le béta-tester, eux aussi.

    @ Sentinel :

    Dark Para va avoir de la concurrence si tu te met toi aussi à faire des commentaires à rallonge !!! Je plaisante, bien sûr : ça fait toujours plaisir ! 😉

    En réalité, le symbole au centre de mon dessin était sensé être un point d’interrogation… 😀 Mais pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais réfléchis à ce qui pourrait s’y trouver. Une sorte de "point commun" à toutes les sphères (car je rappelle qu’il n’y a qu’une unique métasphère, cf. commentaire précédent) ? Pourquoi pas… Mais il faudrait largement approfondir.

    Concernant les influences entre sphères… Je n’aime pas trop ta dénomination de "sphère inférieure" ; il s’agit plutot de "sphères immédiatement extérieures". Là non plus, j’avoue que je n’avais pas trop réfléchis plus loin. Mais je pensais plutôt à un pouvoir intrinsèque d’altération de la sphère extérieure. Les changements climatiques sont à exclure, puisque chaque sphère contient de nombreux mondes (comment répercuter un changement climatique d’un unique monde sur une sphère dans sa globalité ?). Tu me suis ?

    Pour ce qui ai des artefacts (que je pensais appeller "antefacts", juste parce que ça fait plus cool), ils peuvent prendre de nombreuses formes : d’un petit pendentif à une salle en ruines…

    Pour ce qui est des différentes cultures, je pensais me "lacher" tout en restant cependant sérieux (toujours cf. Farscape). Par exemple, j’avais imaginé un monde, dans lequel ont sait ressusciter les morts !! En réalité, à la fin du chapitre, on comprend que ce monde n°1 est couplé à un autre monde n°2, dans lequel vont les morts pour y continuer leur vie. Du coup, la mort dans le monde 1 est simplement un transfert vers le monde 2. Cependant, la mort dans le monde 2 est définitive, comme partout ailleurs dans la métasphère… Les "résurections" du monde 1 sont donc seulement des transferts du monde 2 vers le monde 1. Si vous avez réussi à me suivre, là, chapeau !

    Pour ce qui est du nom "métapshère", il contient "méta" car c’est un préfixe connotant la notion "d’entité plus grande qui englobe"… Ca revient bien à ce que tu disais.

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.