Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Dilemme éthique

Date : vendredi 20 mars 2009 à 19h50 • Mise à jour : vendredi 25 septembre 2009 à 18h32
Numéro : 190/553 • Auteur :

Catégorie : Moi-même
Cet article est vieux de 11 ans. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Un petit article que j'ai eu quelques difficultées à classer... Que feriez vous si vous étiez confronté à un stéreotype qu'on trouve seulement dans les B.D. ou, à la limite, dans les séries télé de mauvaise qualité?

Aujourd'hui, je vous présente un problème auquel j'ai été confronté il y a quelques jours.

Vendredi dernier, j'étais tranquillement en train de travailler sur le portable quand une copine m'a appelé sur MSN. Cette fille est dans ma classe depuis le début de l'année, mais on n'a jamais eu vraiment l'occasion de se connaitre, en se contentant d'être au courant réciproquement de l'existence de l'autre.

Bref, cette fille (que je ne nomme pas par correction) avait un problème. Elle cherchait quelqu'un qui puisse lui envoyer les instructions pour réaliser un dessin géométrique qu'on devait rendre le jour suivant. Rien d'anormal, non ? Sauf que le dessin n'était pas pour elle, mais pour un autre copain de classe qui lui avait demandé de le lui faire.

Petite spécification : ce gendre de dessins demande une moyenne de 3-5 heures pour la réalisation.

Même si je ne connaissait pas bien A. (je vais l'appeler comme ça, ma copine de classe), j'avais eu quelques brèves discussions avec elle, et j'avais compris qu'elle était le genre de personne assez "facilement exploitable". Donc, après lui avoir dit que je n'avait malheureusement pas le scanner (c'est vrai !), je lui ai demandè pourquoi elle le faisait. Et là, voilà qu'elle me répond avec l'air le plus naturel du monde : "Ben oui, sinon il va m'en vouloir pour toute la vie" ; sans compter que, quand elle lui avait dit qu'elle n'avait pas la consigne, il lui avait gueulé dessus... Mais pour elle, tout était normal.

Alors, on a continué à parler, et j'ai commencé à comprendre comment elle fonctionnait grâce à certaines phrases qu'elle écrivait sur MSN:

  • Elle pense que si quelqu'un lui fait du mal, en réalité c'est de sa faute à elle, car si quelqu'un a voulu lui faire du mal c'est qu'elle l'a mérité.
  • Un jour, un gars de notre école lui a cassé un bras en lui faisant un petit jeux stupide. Elle dit que c'est de sa faute parce qu'elle a les os trop fragiles. Je tiens à spécifier que le gars est notamment le facho de l'école, et je sait de quoi je parle !
  • Elle va à l'église quatre fois par semaine.
  • Elle pense qu'une seule bonne action suffit à condamner quelqu'un.
  • Sa plus grande aspiration, dans la vie, est de se marier, d'avoir dix enfants et de ne pas travailler pour s'occuper de la maison.
  • Elle n'a, a priori, insulté personne dans sa vie. La seule fois qu'elle l'a fait, c'était quand quelqu'un l'a poussé dans la neige, mais elle a tout de suite retiré l'insulte parce que elle se sentait trop mal. Suite à l'accident elle a porté un collier pendant deux mois.
  • Elle écoute seulement de la musique mélancolique.
  • Elle pense que c'est mieux de faire l'esclave, plutôt que de se faire haïr par quelqu'un.
  • Elle pense qu'il y a du bon en chacun, et que c'est mal de ne pas faire ce qu'on nous dit de faire.

Avec ces nombreux éléments, il est assez facile de se faire un idée du profil psychologique d'A.

Et voilà ce que j'en pense. Je pense que cette fille a été influencé par la religion, qu'on lui a imposé ce mode de pensée et qu'elle n'a pas la force de volonté de s'y opposer. Personnellement, je suis athée, et je n'ai rien contre les croyants. Mais je pense qu'à ce niveau, c'est du suicide. Elle est constamment en état dèpressif, elle ne sort jamais, elle ne voit personne. Elle a été la petite copine d'un ami, et après trois mois ensemble, elle refusait de l'embrasser.

Je ne suis pas en train de la condamner, au contraire, je la plains, parce que si elle garde cette attitude (et c'est probable qu'elle le fasse) elle ne va pas passer une belle vie.

Pour moi, cette histoire est très troublante, et je ne sait pas si je peux faire quelques chose. Vos avis?

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

18 commentaire(s)
4 commentaire(s)
9 commentaire(s)
9 commentaire(s)

3 commentaires

  1. Alors… Cas épineux, hein ?

    Tout d’abord, il y a une phrase que je n’ai pas compris (je m’étais déjà posé la question quand j’avais corrigé ton article) : "Elle pense qu’une seule bonne action suffit à condamner quelqu’un."

    Ensuite, dans l’absolu, il y a un certain nombre de chose qu’on ne peut pas lui reprocher : sa religion, son style de musique, sa relation avec son ancien petit ami, ou ses aspirations dans la vie. Le principal avant tout, c’est qu’elle soit heureuse, qu’elle qu’en soit la manière ! Là où ça se complique, effectivement, c’est si elle n’est pas heureuse ; et c’est semble-t-il le cas…

    Je comprend très bien ta réaction : en voyant quelqu’un de fondamentalement différent de toi-même, et malheureux de surcroit, ton premier réflexe est de vouloir faire quelque chose, et le second est d’essayer de le faire ressembler à toi-même.

    Tout d’abord, il faut savoir qu’on ne peut pas toujours faire quelque chose, et que la solution est rarement de vouloir servir de modèle. Le mieux à faire, si tu en as l’occasion, et à condition qu’elle te soit un minimum sympathique, c’est passer du temps avec elle et de lui faire découvrir des choses qu’elle ne connait pas. C’est en ouvrant les yeux, et en ayant l’esprit plus ouvert, qu’elle pourra se rendre heureuse elle-même…

    Enfin, c’est ce qu’il me semble.

    PS : plus ça va, et plus j’ai l’impressin de me voir à ton age en te "regardant", cousin !

  2. Hum, juste une idée, mais déjà tu peux lui dire que sa vision est à trop court terme.

    En croyant aider son ami, en faisant les devoirs à sa place, elle diminue ses chances de réussir ses examens/concours, ou de passer à coté d’un talent. Ce qui serait pour lui un mal bien pire que d’avoir à passer 3heures à faire ses devoirs. Donc si elle veut être la "meilleure" possible, sa seule solution est d’arrêter de faire les devoirs à la place de son ami.

    A partir de là, il y a deux solutions. Soit c’est une personne faible d’esprit, et elle craint plus la réaction de cet ami en question pour un "petit mal" qu’elle lui fera que la perspective de lui faire un grand mal plus tard, auquel cas la religion est une barrière pour elle, une solution pour se justifier sa faiblesse et elle s’y accrochera comme une naufragée à une planche de bois. Même pas besoin qu’elle ai été endoctriner, elle peut l’avoir fait toute seule. Soit elle arrive à apprendre à nager (à être plus sure d’elle, à dire non, à s’accepter comme elle est), soit elle n’y arrive pas.

    Dans le second gars, elle est fermement convaincue par la religion, seul le bien pour son ami lui importe et elle arrête de lui faire ses devoirs. Si c’est le cas, tu as trouvé une sainte, et tu lui transmettra mes respects les plus sincère (je serais vraiment respectueux d’une personne s’accrochant si fortement et si visiblement à ses principes). Il faudra juste qu’elle grandisse en maturité de réflexion pour mieux distinguer où est vraiment le bien.

  3. @Ekho: Oups… je me suis plantè… je voulai dire "elle pense qu’une seule MAUVAISE action suffit à condammner quelqu-un" désolè, je me demande comment ‘ai fait à ne pas m’en apercevoire…

    je ne pense pas que cette fille soi heureuse, mais je ne lui ai pas demandè. Je pense que c’est inutile, car elle va rèpondre en touts cas "oui". Finalement, elle pourrait ètre heureuse (mais je ne pense pas). Je ne suis pas en train de décider pour elle, mais ça me fait de la peine, car elle sera toute la vie exploitée si elle continue comme ça.

    @Lyr: Oui, celui des Examains et Concours est un éxemple que je lui ai fait, mais je ne crois pas qu’il ai vraiment fait l’effet que je voulai.

    Je crois qu’elle fait partie de la premiere categorie, car si c’était une sainte, elle ne craindrait pas le jugement des autres.

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.