Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Philosophie de comptoir

Date : lundi 21 septembre 2009 à 23h22
Numéro : 255/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/24

Catégorie : Citations • Tags : , ,
Cet article est vieux de 9 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Voici une petite citation de ce cher Blaise Pascal, qui a décidément dit beaucoup de choses :

Se moquer de la philosophie, c'est vraiment philosopher.

J'aime bien cette phrase.

Petite pensée pour les discutions "véritablement philosophiques" (donc!) qu'on a pu avoir avec Lyr durant de longues heures à la sortie de la prépa...

Ah ! On me signale dans l'oreillette qu'on aurait rechuté il n'y a pas plus longtemps que 2 semaines, en allant chercher des croissants un dimanche, de bon matin. 🙂

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

7 commentaire(s)
0 commentaire(s)
7 commentaire(s)
22 commentaire(s)

18 commentaires

  1. 😉

  2. mon commentaire a été mangé ^_^

    il consistait en :

    😉

  3. Effectivement, il l’avait considéré comme spam… 🙂

  4. Hey, les mecs, je sais que je ne suis pas très présent, mais ne m’oubliez pas, j’étais présent aux séances d’hypnotisme, euuhhhh… de philosophie au RU de Bordeaux!

    🙂

  5. En fait, il ya avait plusieurs séances de philosophie…

    Je faisait référence à celles de fin de journée, mais il y en avait effectivement à la mi-journée aussi ! 😛

  6. Je me souviens qu’à la mi-journée, Ji-Pi « philosophait vraiment » selon la citation de Pascal 😉

  7. Ahaha, non, en fait, la philosophie c’est utile à petite dose.
    Un certain nombre de questions ont des réponses multiples ou n’en ont aucune.
    Donc au bout d’un moment on tourne en rond et c’est souvent arrivé 😀

    Je me souviens de belles séances de fin d’après-midi en sortant de kholle, Coco scooter et casque à la main, qui intercepte Djo pour continuer la discussion du midi.
    Mythique!
    Alors qu’on aurait pu discuter autour d’un verre sur la place de la Victoire dans un bar!!

    Et voila la boucle est bouclée :p

  8. ouais elle est sympa cette phrase et bien pensée, elle consiste à dire:

    « le philosophe est celui qui jubile de philosopher » et oppose alors les philosophes officiels qui prône une philosophie austère et sans sourrire et d’après vous laquel des deux gagnent????

    faut regarder les philosophes officiels de la télé ^^ BB si tu nous entend (BHL) …. visage peu prompt au sourire

    autre implication de cette phrase et aussi de ce que j’en ai conclue le philosophe jubile de philosopher et donc fait redescendre la philosophie de sa transcendance et la rend immanente…..

    voilà pour ceux qui aime la philo allez chercher les mots qui sont un peu obscure wiki est sympa comme site pour ça ^^

  9. @Pierre : hello, je ne sais pas qui tu es, mais tu sais, tu n’as pas forcement besoin de prendre un ton légèrement condescendant, surtout quand ta grammaire me semble bien vacillante et tes phrases incomplètes (en général, on oppose une chose à une autre, par exemple, et il me semble que ta deuxième phrase ne suit pas ce principe).

    Ceci étant dit, je n’aime pas cette phrase que je trouve trop réductrice. Elle est rigolote comme ça, mais ne résiste pas deux secondes à un examen sérieux.

  10. salut lyr ….
    alors pour ma condescendance … dsl j’essayer de faire le sérieux en fait … dc d’imiter les philosophes que je dit officielle et en utilisant un vocabulaire plus ou moins bon…
    pour ce qui est de ma grammmaire oui c’est vrai elle est vacillante je suis pas scientifique pour rien et surtout j’écrit assez vite donc je reviens pas trop sur la forme et me penche sur le fond il me semble que je suis assez compréhensible même si joublie un s’ devant oppose ou disons que l’idée y était mais tu as du le comprendre …
    et ma seconde phrase me semble aussi logique … je vois pas trop ske tu comprend pas ^o^

    Ne prend jamais les gens qui parle bien pour des gens qui te prenne de haut perso sur certain theme j’utilise un vocabulaire plutot « haut de gamme » (tu vois je me rappel même plus le mot) et des fois je suis vulgaire.

    Si il y a eu impression de condescendance j’en suis désolé

    PS: immanence et transcendance sont contraire si c’est ça le soucis de la dernière phrase…et ça c’est pas une interprétation perso c’est du larousse.

  11. euh dsl pour le commentaire en triple mon ordi bug en ce moment ….
    tu peu en enlever n-1 lol au cas ou il serai encore posté

  12. No soucy, j’ai supprimé les 2 commentaires en trop.

    @ Pierre : Et bien, disons que comme tu as tendance à utiliser très peu de ponctuation (virgules et majuscules, en particulier), les phrases que tu écris peuvent être perçues de manière très variable. J’avoue qu’en te lisant, j’ai eu la même impression que Lyr.

    Après, je suis plutôt d’accord avec ton analyse. Pourquoi tu dis qu’elle « ne résiste pas à un examen sérieux », Lyr ? Car en lisant entre les lignes (enfin, entre les mots en l’occurrence, puisqu’elle ne fait qu’une seule ligne 🙂 ), c’est bien ça en substance : « pas besoin d ‘avoir une étiquette de philosophe sérieux pour se poser des question »… Non ?!

  13. @Pierre : Non, ce n’est pas le langage châtié la source de mon ressenti, mais plutôt ta dernière phrase, où tu as l’air de supposer : 1) que nous ne connaissons pas le sens des mots que tu emploie, 2) qu’on a besoin de tes conseils pour chercher dans un dictionnaire. 3) Ajoute à ça le fait que dans ton dernier commentaire tu ressens le besoin de donner une explication sur immanence et transcendance. Non, promis, ces mots ne me posent pas de soucis.

    Après, je ne dis pas que tu es condescendant, je dis juste que c’est le ressenti que j’ai eu à la lecture de tes commentaires. Par aiulleurs, le fait d’être scientifique devrait plutôt t’amener à avoir plus de rigueur, non ? Je trouve ça dommage d’opposer science et « littérature » (pas trouvé de meilleur mot), mais ça doit être un phénomène de notre siècle…

    Pour ta deuxième phrase, non, je ne la comprend toujours pas, même en rajoutant un « s’ « . A moins que tu veuille dire que les philosophes officiels (austères et sans sourires) s’oppose entre eux ? Ou alors ils s’opposent à quelque chose d’autre que tu ne mentionnes pas, et que je préfère ne pas deviner, ne sachant pas forcement ce que tu voulait dire.

    Pour ce qui est des mots immanence et transcendance, je connais leur sens, mais j’ai plus de mal à saisir le sens de ta dernière phrase. Voulais tu exprimer que le fait de jubiler en philosophant fait que l’on s’approprie la philosophie plutôt que de se laisser en quelque sorte traverser par elle sans contrôle ? Je ne vois pas spécialement de rapport.

    Encore une fois : je n’ai absolument rien contre toi, je t’exprime juste mon ressenti. Mon but n’est pas de démarrer une joute oratoire.

    @Ekho : non, ce que je vois dans ces lignes moi, c’est plutôt quelque chose du genre « tout ce qui n’est pas « se moquer de la philosophie » n’est pas vraiment de la philosophie », en gros que la philosophie n’est valide qu’en temps que sujet de moquerie, et ça me semble un peu hâtif et gratuit comme affirmation.

  14. Mmmmh… A mon avis, Pascal n’a pas dit ça pour être prit au pied de la lettre. Selon moi, c’est plus une boutade telle que je la décris, qu’une maxime rigide comme un i ! 😉

  15. ba oui, c’est bien ce que je dis : on ne peut pas prendre cette phrase pour plus qu’une petite boutade sans sens profond. Elle est rigolote et caricaturale, mais ne mérite pas (je pense) une analyse poussée (ou alors à mon avis on s’écarte largement de l’idée le l’auteur lorsqu’il l’a prononcé)

  16. @Lyr :
    alors pour le:
    1) il y a peu je les connaissais pas (je me suis mis a écouter des cours d’histoire de la philosophie depuis juste le mois de juillet) avant j’en connaissais pas le sens profonds.
    2)pour ne pas me tromper dans le sens exacts j’ai fait appelle à wikipédia donc c’est pas un conseil du haut de mes « connaissances ».
    3)ben perso je prefère expliquer les mots afin que n’importe qui qui pourrait lire est qui les connait pas forcément les comprennent.
    Ca c’était pour la dernière phrase!
    Pour la condescendance tu parle de mon ton condescendant … et c’est vérifiable après je le prend un peu mal maintenant vu que bon je le suis pas franchement.
    Oui c’est un phénomène qui date l’opposition entre science et litérature et je ne suis pas à l’abri de préjugé et les scientifiques sont rigoureux dans leur domaine mais de façon général on apprend dès la première année post bac à approximé et en école d’ingénieur encore plus donc ma rigueur réside plus dans le fait que j’analyse les phrase et je donne des indications…
    Ensuite traduction de la deuxième phrase que tu ne comprend pas (la si tu ve ça peu etre pris de la condescendance):
    « « le philosophe est celui qui jubile de philosopher » et s’oppose [le philosophe] alors aux philosophes officiels qui prône une philosophie austère et sans sourrire et d’après vous laquel des deux gagnent???? » (tu vois j’ai remplacer le les pars aux et ajouter le s’, c’etait simple)
    donc voilà ce que je pense la philosophie des philosophe a gagner contre la philosophie jubilatrice que prone Pascal (d’ailleur dans l’histoire de la philo j’ai entendu cette phrase dite par Michel de Lamétrie je suis pas sur de l’orthographe)
    Pour la transcendance et l’immanence :
    En jubilant on reste dans le monde immanent (matériel) et le pensée comme quoi la philosophie est transcendante et nous emmène vers un ciel(paradis) des idées est détruite.En gros je pense que Pascal en disant cela ne faisait pas de boutade mais se prononcer pour une philosphie matérialiste restant dans l’immence. C’est une réelle prise de position forte contre le courant officielle tel que la prone Platon, Descartes et bien d’autre.
    Voilà désolé pour la petite attaque maisça ma un peu soulé qu’on me fasse des reproches injustifiés
    En tout cas j’ai permis qu’il y ai un petit débat ce qui est toujours plus interessant que les consensus ^^
    allez bon week end

  17. Pour évoquer l’opposition littérature/science, celle-ci n’est pas si ancienne que ça. A la limite, elle doit simplement remonter à la séparation des différents baccalauréats, non ?! Car si on remontre de quelques décennies, voire quelques siècles (histoire de rencontrer ce bon Pascal, par exemple) les « savants » étaient aussi « scientifiques » que « lettrés »…

    Pour en revenir à ta « phrase polémique », Pierre : en ajoutant 2 pronoms, tu changes complètement son sens !!! Donc, comme Lyr (et sans volonté de le défendre particulièrement), je ne l’avais absolument pas comprise avant ton dernier message.

    Sinon, pour ma part, je maintiens que Pascal devait simplement vouloir faire une boutade. Avec un léger fond, probablement, mais de là tricoter autour comme tu le fais…

  18. pou l’opposition science /litterature je suuis tt a fait d’accord avec toi Ekho (bizare de prtendre des pseudo lol) ensuite je garde en tête la boutade car je n’ai pas lu tout Pascal même plutot juste cette phrase et pour le brodage c’est en écoutant les cours de contre histoire de la philosophie de michel onfray qui fait decouvrir la philosophie non officielle et nous montre qu’il y a toujours eu cette pensée de jubilation depuis diogène et epicure dans la grèces antique jusqu’à Helvesius Dolback etr l’abbé jean Meliès (dans le siècle des lumières je me suis arreter là pour l’instant)
    qui d’après ce que je peux lire sur sa bio de wiki est un philosophe qui est « inspiré » par les travaux de Galilée grand nom de la contre philosophie puisque non en accord avec l’officialité éclésiastique.
    bref au lieu d’une boutade j’invite a reflechir et a lire les vboukin de onfray ou a ecouter ses conferences qui offre un regard different sur la philo qu’on nous enseigne en terminal et qui est franchemeznt rebarbative et hautaine

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.