Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Waterworld, version longue

Date : jeudi 24 septembre 2009 à 1h02
Numéro : 256/550 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/70

Catégorie : Cinéma • Tags : , , , ,
Cet article est vieux de 8 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Je pense que nous avons tous nos "histoires fondatrices" ; ces histoires qui ont bercé nos enfances respectives et qui restent gravées à jamais. En ce qui concerne notre génération, bon nombre de ces histoires sont en réalité des "films fondateurs", que nous avons pu regarder et regarder encore sans jamais s'en lasser, au point de les connaitre par cœur...

waterworld_01En général, on trouve dans ces "films fondateurs" des films extrêmement connus, ou les grandes sagas de la fin du dernier millénaire : pour ma part, "Starwars", "Retour vers le futur" ou encore "Indiana Jones". Généralement, ces films nous sont communs. Et puis, il y a ces films moins connus, que l'on vu et revu grâce à une vieille VHS offerte par oncle Bernard ou reçue en cadeau dans une station service quelconque... Ces films nous sont plus personnels. Pour ma part, je pourrais citer "Last Action Hero", "Cœur de dragon" ou... "Waterworld" !

Je ne reviendrai pas dessus en détail, et je vous inviter à consulter mon précédent article sur ce film, si vous le désirez.

Je souhaitais néanmoins évoquer la version longue que je viens de visionner grâce à Dimitri, et avec Tom.

Waterworld version longue

Tout d'abord, et contrairement à ce que je craignais un peu, ça a été un véritable plaisir de revoir (encore une fois) ce film qui fait donc partie de mes "histoires fondatrices". A ce titre, je pense pouvoir dire que je le connais par cœur, ce qui m'a permis un exercice assez intéressant : repérer toutes les nouveautés de la version longue !

Il faut savoir que presque 45min ont été adjointes au film original, lui ajoutant ainsi entre un quart et un tiers de longueur ! Il n'y a cependant pas véritablement de nouvelles péripéties. En revanche, de nombreuses scènes ont été ajoutées tout au long du film, lui donnant une profondeur véritablement appréciable.

waterworld21Ces scènes permettent un regard légèrement différent sur le monde de Waterworld. On en apprend ainsi plus sur les croyances des Survivants, ainsi que sur le passé des différents protagonistes. En particulier, le personnage principal n'est pas le dernier de sa race comme l'indique le film original, mais probablement l'un des premiers !

Certaines scènes servent aussi de raccords entre les scènes du film d'origine, légitimant ainsi des réactions/dialogues/évènements qui pouvaient paraitre un peu décousus (de mémoire, je peux citer la façon dont le héros récupère un jet, trouve le repère des smokers, et parvient à en réchapper avec le dirigeable dans les scènes finales. Mais ce ne sont que trois exemples parmi tant d'autres).

Enfin, plusieurs scènes ajoutées (principalement les plus longues) donnent vraiment une vision plus large et plus touchante du film. Voici celles que j'ai particulièrement appréciées :

  • La scène montrant le "conseil du village" sur l'atoll, alors que le personnage principal vient d'être fait prisonnier. On y découvre que Helen et Enola sont très mal vues, et on comprend plus facilement leur volonté de fuir avec le Marin (c'est ainsi qu'il est appellé dans la version longue) ;
  • La scène de dialoque entre Helen et le Marin. Celle-ci explique qu'en adoptant Enola, elle a ainsi renoncé à la possibilité d'être mère. Le Marin explique que, pour sa part, son bateau est son seul et meilleur ami. Cette scène donne une profondeur touchante aux personnages ;
  • Le dialogue entre le Diacre et Enola est aussi assez surprennant. On apprend que celui-ci n'est pas aussi fou qu'on pourrait le penser : il recherche Dryland à cause de la surpopulation chez les smokers ;
  • Enfin, les scènes finales du film (la découverte de Dryland) sont simplement magnifique : le malaise du Marin sur la Terre ferme, les adieux des survivants lorsqu'il repart, le fait qu'Helen lui donne un nom (l'absence de nom pour le personnage principal surprend un peu dans la version d'origine) sans parler de la découverte de la plaque commémorative, indiquant que Dryland est le mt Everest ! Par ailleurs, le fait qu'il quitte Dryland pour trouver d'autres membres de son espèce laisse une large ouverture...

Une très très bonne expérience, pour conclure. Je m'achèterais le DVD dés que j'en aurai l'occasion.

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

12 commentaire(s)
6 commentaire(s)
22 commentaire(s)
9 commentaire(s)

17 commentaires

  1. Ah, je la verrait volontier, cette version longue

  2. Je ne peux que te la conseiller !

    Je te la prêterai, dés que je l’aurai en DVD… ^_^

  3. J’ai tout d’un coup un gros doute : n’ayant vu ce film somme toute que récemment (un peu avant ou après ton précédent article), je me demande si je n’ai pas vu directement la version longue, parce qu’aucune des scènes que tu cites en spoiler ne me semble inconnue…

    Enfin, c’est pas grave. Je n’ai qu’à supposer que la version cinéma était un peu plus « rugueuse » dans son montage…

  4. Ben, si les scènes indiquées en spoiler ne te sont pas inconnues, c’est que tu as effectivement vu la version longue du film.

    La version cinéma n’est pas forcément plus « rugueuse », mais moins profonde, je dirais. Je n’ai pas précisé que quelques rares plans de la version d’origine ont disparu dans cette version (destinée à la TV) : Helen nue, Deacon qui tue gratuitement un prisonnier… Pas plus de 1s dans ces deux cas. En soit, ça ne change vraiment rien au film, je trouve. Mais maintenant que j’y pense, ça le rend peut-être un peu moin « rugueux », effectivement… ^_^

  5. Le film passe ce soir sur TMC

  6. Qu’est-ce que c’est TMC ?

  7. lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol lol

  8. Je suppose que c’est ça :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/TMC_Monte_Carlo

    Bah, je ne vois pas trop ce qu’il y a de drôle…

  9. C’est drôle que tu ne connaisses pas, car c’est tout de même une chaîne de la TNT ^^, c’est tout.

  10. Ah… Bah, je n’ai déjà pas la TV, donc la TNT… Je serais bien incapable de t’en citer les chaines ! 😀

  11. J’adore ton introduction sur les films fondateurs d’une génération 🙂

    Je n’ai pas de grands souvenirs de Waterworld, mais une des scènes qui m’avaient le plus marqué, c’est, au début du film, le héros qui urine dans une espèce de machine à recycler l’urine en eau potable ^^

    Il faudrait que je le revois (cela doit faire une dizaine d’année au bas mot que je ne l’ai pas vu), car en général quelque chose qui retient ton attention a déjà une ceraine marque de qualité.

  12. Ah oui, cette scène (la scène d’intro, d’ailleurs) est assez saisissante, et emblématique du film… D’ailleurs, je me suis toujours dit que sur le principe, un tel alambique est sans doute possible.

    Je ne peux que te conseiller de revoir ce film, mon cher JI-PI… 🙂

  13. Sans doute… Perso, j’aime autant un distille de Fremen, c’est plus discret…

  14. Mais ça ne doit pas être hyper pratique pour la navigation ou la nage… ^_^

  15. Bonjours, et oui je débarque presque huit ans aprés le dernier commentaire. Je ne sais même pas si vous êtes toujours actif. J’aimerais votre aide, je cherche depuis quelque temps cette version longue dont vous parlé mais impossible de mettre la main dessus. auriez vous une piste pour moi ?

    Merci d’avance si quelqu’un répond.

  16. Salutations Dylan,

    Le blog est toujours actif, même si certainement beaucoup moins qu’il y a 8 ans. 🙂

    La version longue de Waterworld se trouve assez facilement. Par contre, je ne pense pas qu’elle existe en doublages français. Tu peux la trouver pour ~15€ sur Amazon, avec sous-titres français :
    https://www.amazon.fr/Waterworld-Blu-ray-Import-anglais/dp/B002LFAHBE/ref=sr_1_3?s=dvd&ie=UTF8&qid=1484986706&sr=1-3&keywords=waterworld+version+longue

    Bon week-end !

  17. @ Ekho:
    Merci beaucoup pour ta réponse aussi rapide, je vais de ce pas le commandé.

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.