how much does a month supply of nexium cost cialis 5 mg daily for sale can you buy clomid in spain how much does ventolin cost without insurance where can i buy arimidex and nolvadex

Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Marie des dragons

Date : samedi 9 janvier 2010 à 12h54 • Mise à jour : mercredi 9 juin 2010 à 18h41
Numéro : 277/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/8k

Catégorie : BD • Tags : , , , ,
Cet article est vieux de 10 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Un petit article sur ce tout premier tome d'une série de BD qui semble très prometteuse : Marie des Dragons.

J'avais repéré cette BD il y a quelques temps à Virgin, mais j'avoue que je n'avais pas poussé ma curiosité plus loin en allant jusqu'à la feuilleter, tout en me disant qu'il faudrait que j'y regarde de plus près... C'est donc chose faite, grâce à Liz & Djo qui m'ont donc offert cette BD pour Noël. Et encore merci à eux...

marie_des_dragons...car je suis vraiment tombé sous le charme de la belle mais mystérieuse Marie. L'histoire ? Petite fille, Marie doit passer une nuit seule en forêt, comme le veut la tradition pour son anniversaire. Mais à son retour au village, tous ses habitants ont été massacrés et deux de ses sœurs semblent avoir été enlevées. Vingt ans plus tard, dans un moyen age très similaire au nôtre, Marie est devenue mercenaire. Elle est embauchée pour des missions diverses, mais semble avoir un talent pour combattre de mystérieuses créature cauchemardesques. Parallèlement, elle ne désespère pas retrouver ses sœurs un jour...

La trame générale du scénario est assez classique pour l'instant (une histoire de vengeance) mais on devine un univers beaucoup plus riche, et un rôle pour Marie bien au delà des simples combats auxquels elle est habituée. Mon résumé ci-dessus ne traite que de Marie à tort, car d'autre personnages principaux participent de près ou de loin à ses péripéties : William, son partenaire et ami, ou encore le preux chevalier Jean. La place des créatures monstrueuses n'est pas encore très clair (et je pense que c'est volontaire) : on a parfois l'impression que ce sont des animaux qui se métamorphosent, ou bien des visions, ou encore des créature apparaissant littéralement. On ignore leur but, leur cause, ou quoi que ce soit d'autre... C'est dommage, mais cela fait partie des règles d'un "tome 1".

Les dessins sont somptueux, et très réalistes, tout comme l'ensemble de cette France médiévale qui sert de décors. Les noms, lieux et évènements me semblent relativement historiques, même si ce n'est vraiment pas mon domaine.

Ce qui m'a le plus intéressé, dans ce tome, c'est la provenance des monstres : ceux-ci semblent venir d'une dimension parallèle. Dimensions qui, paradoxalement, serait "notre" moyen-age, dans lequel les chevaliers pourpres n'existent pas et la France n'est pas un empire. Voilà qui est assez original et furieusement intéressant !

MarieDragons1-previews_Page_6C'est Ange qui est au scénario, déjà auteur de la mythique quoi qu'inégale Geste des Chevaliers Dragons. Certains éléments s'y retrouvent, bien que "Marie des Dragons" semblent clairement conçue comme une série soudée et continue. Ce premier tome m'a parfois fait pensé à Luxley, dans cet effort de réalisme historique mêlé à des éléments fantastiques, à la manière d'une uchronie.

Pour finir, et si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseil cette interview de Ange. J'y ai entre autre appris que Ange est en fait... deux personnes, en tant qu'acronyme de Anne et rard.

Bonne lecture !

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

5 commentaire(s)
4 commentaire(s)
0 commentaire(s)

7 commentaires

  1. Content que cette BD t’ai plu !

    Les illustrations m’avaient attirées (très jolies, et en plus, pour une fois on a une femme en armure pas à moitié dénudée !), et l’histoire avec l’air sympa ! Plus qu’à espérer que la suite se révelera à la hauteur !!

  2. Entièrement d’accord.

    Les dessins sont vraiment beaux, en plus d’être réalistes.

  3. J’ai acheté les 2 premiers tomes (le tome 2 est sorti il n’y a pas si longtemps que ça), et je ne regrette pas.

    C’est une BD qui m’a l’air très prometteuse, espérons que la suite sera à la hauteur. De bons dessins (d’une grande finesse – et comme l’a dit Lyr pour une fois on a une guerrière qui n’est pas à moitié nue) et des personnages intéressants. Jean de Clermont, en particulier, gagne en profondeur dans le tome 2. J’aime bien l’idée de ce « Moyen-Âge parallèle aussi ».

  4. Cool, j’en suis d’autant plus content si la suite semble bien partir ^_^

  5. Oui, j’ai moi aussi acheté le second tome. J’hésitais à en faire un article, mais en fait, je ne saurais pas trop quoi dire de plus que cet article.

    En fait, j’ai été un peu déçu : il ne s’y passe pas grand chose, je trouve. Ou alors, s’il se passe des choses, on manque encore d’informations pour en mesurer l’importance…

  6. Je trouve au contraire que le tome 2 est plutôt dense. C’est vrai qu’on n’apprend pas grand chose de plus sur ce qui semble être l’histoire principale (les monstres, le monde parallèle qui serait notre Moyen-Âge à nous), mais les personnages sont très fouillés, on les découvre davantage. La tension monte dans le groupe : on sent que Marie et Armance n’ont pas vraiment les mêmes motivations, le trio Marie-William-Jean promet des choses intéressantes aussi…

    Je pense que ce seront les albums suivants qui nous diront ce qu’il faut penser de ce 2ème tome. C’est un tome plein de promesses : il faudra voir si elles seront tenues par la suite.

  7. Je suis entièrement d’accord. Les personnages sont effectivement approfondis. Mais au détriment de l’univers et de l’intrigue principale, c’est juste ça que je trouve dommage.

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.