Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

« V »

Date : mercredi 21 juillet 2010 à 13h44
Numéro : 319/553 • Auteur :

Catégorie : Séries • Tags : , ,
Cet article est vieux de 9 ans. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Encore aujourd'hui, je me souviens de copains, lors des récréations au collèges, qui me parlaient de cette série bizarre, venue du fin-fond des années 80 : V. Elle semblait parler d'extra-terrestres, d'invasion, de lézards... Ce n'était pas très clair, d'autant que je confondait avec le film "Les visiteurs" (avec Reno et Clavier), qui n'a strictement rien à voir.

Autant vous le dire dés à présent, je ne parlerai pas de cette série, que je n'ai par ailleurs jamais vu... mais de son remake, sorti l'année dernière ! Officiellement du même nom, on la trouve souvent sur le web sous le surnom (original) de "V 2009".

Seule une saison est sortie pour l'instant, en voici le pitch1 : Ca y est ! Ils sont là. Les visiteurs, venus d'ailleurs, arrivent sur Terre. Leur immenses vaisseaux planent au dessus des principales villes du monde. Mais malgré l'allure inquiétantes de ces derniers, leurs occupants viennent en paix. Identiques aux humains mais supérieurs technologiquement, ceux que l'on appelle les V proposent leur aide et leur savoir à l'humanité. Ils sont unanimement accuillit. Unanimement ? En réalité, dans des ruelles obscures ou des hangars désaffectés, quelques humains se rassemblent et tentent de s'organiser. Leur secret est lourd : les V ne sont pas ce qu'ils semblent être. Sous leur chair humaine, ce sont des reptiles, au sang froid et dénués de sentiment. Pis, ils ne viennent pas d'arriver sur Terre, mais sont parmi nous depuis des lustres, incognito, préparant une invasion. Mais les V, aidés des gouvernements, traquent déjà ceux qui sont connus aux yeux de tous comme des fous terroristes...

Tout au long de la première saison, nous assistons donc à l'installation des V, dirigés par Anna, sur Terre. Tandis qu'en parallèle, l'agent du FBI Erica Evans, aidée du prêtre Jack Landry et du visiteur renégat Ryan, posent les bases de la résistance.

Beaucoup de bonnes idées dans cette série, qui promet de dépasser les deux seules saisons de la série originale2. La saison 1 actuellement sortie ne contient que 13 épisodes de 40mn. Dans la période de crise du moment, c'est plutôt bien pour une nouvelle série, qui n'a valut la suite de son tournage qu'aux seules bonnes audiences de ses 4 premiers épisodes.

La première chose (amusante) qui m'a fait accrocher à cette série, c'est cette impression d'être en famille quand on la regarde. Non, rien à voir avec le contenu de la série, je fait référence ici à ses acteurs ! Si dans Firefly, trois des actrices étaient connues, on en compte beaucoup plus dans V. En effet, rien que dans les quelques acteurs principaux, on retrouve trois acteurs ayant aussi joué le rôle d'un personnage principal dans LOST, les 4400 ou justement Firefly.

Voyez plutôt :


Elizabeth Mitchell (Erica Evans)
Juliet dans LOST3

Joel Gretsch (Jack Landry)
Tom dans 4400

Morena Baccarin (Anna)
Inara dans Firefly, Adria dans SG1

Laura Vandervoort (Lisa)
Kara dans Smallville

Alan Tudyk (Dale Maddox)
Wash dans Firefly

Lexa Doig (Leah Pearlman)
Carolyn Lam dans SG1

Nicholas Lea (ex-mari d'Erica)
Tom Foss dans Kyle XY

David Richmond-Peck (Georgie Sutton)
Nombreux petits rôles dans les séries sus-citées

Pour commencer, en tant que fan de science-fiction, je trouve que ce thème est très bien traité dans V. Si les aliens sont supérieurs technologiquement, cette avance est crédible, et surtout bien dosée. Pas de miracles donc, mais impossible pour les terriens d'utiliser (ou surtout comprendre) leur technologie. On évite aussi les poncifs habituels de la SF (voyage dans le temps, hyperespace, clonage, extra-terrestres en tous genres, robots, etc.) car là n'est pas le propos ici. On évite aussi les habituels couacs des séries SF : tout le monde ne parle pas anglais, les effets spéciaux sont honnêtes et on évite les monstres en caoutchouc, puisque les V sont cachés dans des corps humains. Notons que sur ce dernier point, la saison 1 ne nous montre que de très petites portions de l'apparence reptilienne des V. Si cette astuce tient pour 13 épisodes, il faudra bien cependant nous les montrer entièrement, un jour ou l'autre.

Autre point extrêmement intéressant dans cette série : ce que j'appellerais les "effets de zoom". Non content de s'attacher à des personnages et de suivre leurs péripéties et leur évolution, la série nous montre tout une dimension politique, par le biais du personnage de Chad Decker, journaliste international. Outre les impacts mondiaux de l'arrivée d'aliens sur Terre, on peut observer le jeu de la diplomatie... et de la manipulation, dans lequel le "pauvre" Chad essaye de jouer sans savoir dans quels engrenages il met les doigts. On y voit aussi que trop bien le poids de l'opinion public, et la façon dont on peut le manipuler. Dans un autre registre, on peut observer l'apparition (certes soutenue par les V) de mouvements presque sectaires, comme les "Peace Ambassadors"4, ou encore le "Live aboard program"5.

Point de vue opposé au "zoom arrière", le "zoom avant" nous montre donc la constitution de la résistance. Si la partie "politique" est très bien menée, je trouve la dimension "résistance" beaucoup plus poussive. Ils sont lents à s'organiser, font des erreurs grossières, et s'en sortent parfois de manière peu crédible. D'ailleurs, on a régulièrement l'impression que la résistance se limite à 4 ou 5 personnes, en tout et pour tout ! Même si les autres poches de résistance sont mentionnées, sans compter la "cinquième colonne" (la résistance interne aux V), on a du mal à y voir une organisation mondiale en background. Espérons que ça s'arrangera avec les saisons suivantes.


Jack, Val, Tyler, Erica, Anna, Chad, Ryan

Un autre aspect de la série auquel j'ai assez peu accroché, c'est la relation mère/fils entre Erica et Tyler (son fils, donc, agé de 17 ans). Tandis qu'Erica organise la résistance et évite les V au maximum, Tyler s'y interesse au plus haut point (il faut dire qu'ils ont des arguments, tels Lisa). En parallèle de l'intrigue principale se joue donc cette relation difficile entre eux. Mais j'ai eu du mal à y entrer. Objectivement, Tyler n'est pas franchement mauvais ou idiot, mais du point de vue du téléspectateur (qui connait donc le mensonge des V), il passe surtout pour une tête à claque. Et l'importance que semble lui attacher Anna (intrigue qui ne trouve pas de réponse dans la saison 1), ne fait que surligner le peu de sympathie que j'ai pour lui.

Une autre intrigue un peu secondaire est le bébé qu'attendent Ryan et Val. Sachant que Val est humaine et que Ryan est un V, le résultat, sensé être tout à fait impossible, peut être quelque peu interessant... Et c'est d'ailleurs le cas. Il faudra voir ce que les scénaristes vont donner comme suite à cette intrigue. D'expérience, je ne suis jamais très fan des enfants ou des bébés dans les séries américaines.

En ce qui concerne le jeu des acteurs... Globalement, c'est plutôt très bon. Jack fait un prêtre tout à faitcrédible, balancé entre sa foi et les évènements, tiraillés entre ses principes et les basses besognes inhérentes à la résistance. Ryan est sympathique, mais cache clairement en lui un passé et une nature sombre. Un personnage ambigu et interessant. J'ai un peu plus de mal avec l'actrice d'Erica, que je n'aimais déjà pas dans LOST. Je la trouve peu expréssive, et ayant systématiquement un air de chien battu. Je n'accroche pas trop ; pas plus qu'à son fils, dont j'ai déjà parlé plus haut. Dans l'autre camp, la palme revient sans consteste à Anna, qui mèle beauté et froideur avec brio. Il faut dire que je n'en attendais pas moins de l'actrice Morena Baccarin qui, si elle n'avait pas un rôle génial dans SG1, brillait déjà dans Firefly. Lisa, enfin, a un jeu qui ressemble a celui d'Anna, ce qui rend sa filiation à celle-ci assez crédible.

Globalement, j'aime assez les thèmes abordés dans V. Tant au niveau de la résistance, que de Chad, que de la cinquième colonne ou que de Tyler, sont soulevés les questions de la fidélité à ses principes, à ses valeurs, à son pays, sa congrégation ou sa race. Dilemmes éthique ou moraux se posent, et les choix sont difficiles pour la plupart des protagonistes. En regardant V, on ne peux pas s'empêcher de se demander "et moi, qu'est-ce que j'aurais fait ?"

Pour conclure, j'ajouterai qu'à la fin de la saison 1, nous ignorons encore la raison de la venue des V sur Terre...

La suite au prochain épisode...?

  1. Sujet de départ, plutôt qu'un résumé global. []
  2. Je n'ai volontairement pas fait de recherche sur la série originale, pour éviter de me spoiler des péripéties à venir dans le remake. []
  3. La série dont je parle régulièrement, mais qui n'a toujours pas son article attitré... []
  4. Mouvement destinés aux jeunes, pour la promotion des V. []
  5. Inivtation de plusieurs humains à vivre sur les vaisseaux V. []
Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

4 commentaire(s)
14 commentaire(s)
22 commentaire(s)

14 commentaires

  1. Perso, je n’ai vu que les deux ou trois premiers épisodes, mais j’ai fini par décrocher – entre autre par manque de temps, mais pas que…
    Pourtant d’habitude j’aime bien les séries de « SF légère » (au sens où un seul élément est « imaginaire », le reste restant très humain – au contraire, comme tu le dis toi-même, des séries qui partent dans tous les sens et mêlent voyage dans l’espace, dans le temps, dans des dimensions parallèles, etc.), comme aussi Flashforward (même si là aussi j’ai fini par décrocher, le début est prometteur mais ensuite on se met à stagner sans savoir vraiment où aller), Invasion ou surtout Surface…
    Faudra que je me force à m’y remettre, comme on dit, « l’appétit vient en mangeant » !

  2. @Ekho : je te renvoie sur une série que j’avais adorée, mais que je n’ai pas eu la chance de finir, intitulée « Invasion Planète Terre ».
    La 1ère et la deuxième saison sont super, je n’avais pas trop aimé les quelques épisodes de la troisième saison que j’ai pu voir.
    Certains thèmes cités dans V me font écho à cette série, notamment le résultat du bébé entre une humaine et un extraterrestre.

    J-1922

  3. Rectification, je parlais de la saison 4 où je me suis arrêté. La 3 est géniale ^^

  4. Ah ben non, j’ai craqué, je me suis arrêté à la 3, qui est la saison décevante, les deux autres n’ont pas été diffusées en France

  5. @ Dark Para :

    Je te conseil de ré-essayer si tu le peux. Il est vrai que les épisodes sont parfois un peu inégales, mais dans l’ensemble, je trouve cette première saison tout à fait honorable.

    @ Ji-Pi :

    Tu peux en dire un peu plus sur cette série ?

  6. J’avais déjà vu la série original et à l’époque c’était pas mal. Malheureusement, on est resté sur notre fin avec un « to be continued »… Par contre, le remake je connais pas. J’ai juste vu la bande annonce. A voir.

  7. Je te la conseille !

    Par contre, j’ignorais que la série originale n’avait pas été terminée… Tu es sûr de toi ?!

  8. Oui. Après vérification, il y a eu 2 miniséries et 1 série qui devait comprendre 26 épisodes mais manque d’audience, seulement 19 ont été réalisé.

  9. Ok…

    Du coup, je me demande comment ils ont organisé le remake… Est-ce qu’ils ont eu accès au scénario original ? Est-ce qu’il vont reprendre la fin qui avait été prévue à l’origine ? Ou pas du tout ?!

  10. Ca c’est une bonne question. Déjà que je ne me rappelle plus trop comment se termine la série. Ca remonte à plus de 15 ans. Je me souviens juste du « To be continued ». Il faudrait que je voie aussi le remake pour comparer.

  11. Ben, comme je disais plus haut, je préfère ne pas faire de recherche sur la série originale, pour éviter les spoilers sur le remake… ^_^

  12. Tu m’as donné envie de regarder! Un bon site pour télécharger cette série? 🙂

  13. Ca se pourrait. Redemande-moi ça demain. 😉

  14. Je suis retombé par hasard sur ce vieil article (grace à mes générateurs de remontées-en-surface-d’articles-oubliés).

    J’en profite donc pour préciser que cette cuvée 2009 de V a subie le même sort que sa grande soeur des eighties, à savoir une fin prématurée en cliffanger au bout de 2 saisons. C’est vraiment dommage, car la saison 2 était globalement à la hauteur de la saison 1, et arrivait même a rectifier certains défaut que je mentionnais dans cet article.

    Dommage. Vraiment dommage. Comme je le disais dans l’article, je lui voyais un bien meilleur avenir que ça…

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.