Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Effet Thatcher

Date : mardi 4 janvier 2011 à 23h38
Numéro : 347/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/v

Catégorie : Bizarroide • Tags : , ,
Cet article est vieux de 8 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

L'effet Thatcher est un test optique bluffant. Tout d'abord, je vous propose de regarder la photo (inversée) de cette sympathique demoiselle :

A priori, rien à signaler ?

Bien...

L'effet Thatcher est donc un test permettant de mettre en évidence une carrence de notre cerveau dans l'interprétation des images qu'il reçoit.

En effet, il est parfaitement établit que notre cerveau peut interpréter sans difficulté une symétrie horizontale. Il sera ainsi capable de comprendre et gérer le moindre détail aperçu dans un miroir par exemple.

Cependant, ce principe n'est pas généralisé à la symétrie verticale ! Ainsi, notre cerveau gère très mal une image retournée, et ne pourra l'interpréter que dans sa globalité, sans gestion des détails.

Pour preuve ? Voici la photo ci-dessus, mais à l'endroit, cette fois :

Comme vous le voyez, votre cerveau avait "lissé" les erreurs afin de vous rendre l'image compréhensible.

Ce test permet de mettre en évidence une conclusion étonnante : nos cerveaux, depuis tout petit, sont largement influencés par les outils/technologies que l'on utilise. Car a priori, c'est notre utilisation d'outils (tel que le rétroviseur, pour reprendre l'analogie du miroir) qui entraine notre cerveau à la symétrie horizontale, et non une prédisposition naturelle. Inversement, ce qui nous est inhabituel, car non-entrainé, nous est "simplifié".

EDIT :

Sur demande de Fufu, voici une expérience similaire avec inversion horizontale sur la photo de droite (made by me) :

Désolé pour ce vieil Harisson Ford, mais par soucis de parité, je choisis un modèle masculin. Par évident d'inverser horizontalement, car effectivement, le visage est assez symétrique. Ici, j'ai inversé les yeux (impression de louchage) et la bouche (inclinaison incohérente avec les fossettes).

Remarquez que finalement, ce n'est pas si choquant que ça...

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

31 commentaires

  1. Tu pourrais nous montrer le même genre de manip avec une image « miroir » pour confirmer qu’on détecte les problèmes en symétrie horizontale ?
    Après c’est pas évident à trouver, le corps humain ayant une symétrie axiale gauche/droite, tu ne peux pas inverser un coté.

  2. Je pense que ta conclusion est erronée

    os cerveaux, depuis tout petit, sont largement influencés par les outils/technologies que l’on utilise

    Cela n’a rien à voir, je pense avec de quelconque miroir, mais est beaucoup plus fondamental. Notre univers (dans le sens environnement dans lequel on évolue) est « symétrique » horizontalement et fortement asymétrique verticalement. Pour preuve, prend un photo, par exemple d’un paysage. Une symétrie horizontale passera inaperçue, mais si tu mets le ciel en bas…

    Haut et bas sont clairement dissociable dans notre monde, on a même une force (la gravité) et des capteurs pour les positionner. Par contre, on n’a rien pour la gauche ou la droite. D’ailleurs les notions de haut et de bas sont absolue, alors que celles de droite ou gauche sont relative

    Même si on connaissait pas les miroir, l’effet aurait lieu tout de même, il n’est pas lié à la technologie.

    Après, si nous vivions dans l’espace, et en apesenteur, ça serait surement différent, car les notions de haut et de bas deviennent alors aussi relative que gauche et droite.

  3. Rigolo, je ne connaissais pas

  4. Euh… Je doute d’être humain tout d’un coup !!?

    C’est quoi les « erreurs » qu’on est censé voir sur l’image « normale » ? Mise à part que la demoiselle ne regarde pas axe caméra (mais ça, c’est dû à la réelle symétrie verticale de l’oeil, qui fait que même sur un visage à l’envers notre cerveau voit un oeil à l’endroit) ?

    Par contre, j’ai tout de suite vu que l’image du haut était à l’envers à cause de l’incohérence de gravité du pendentif par rapport aux cheveux…

    Docteur, suis anormal ?

  5. @ Fufu:

    Voilà qui est fait (j’ai édité l’article).

    @ Lyr:

    Ce que tu dis est juste, et je m’étais fait cette reflexion. Effectivement, la plupart des choses qui nous entourent (décors exceptés) sont symétriques. Mais je ne dirais pas que ça n’a « rien à voir » ! Ma conclusion (reprise d’un article scientifique lu je ne-sais-plus-où) était juste un peu trop restrictive : notre cerveau n’est pas conditionné par nos outils ou notre technologie, mais par la configuration du monde qui nous entourL’idée d’imaginer l’expérience en apesanteur serait intéressante. Mais outre les outils et la technologique qui nous influencerait, je pense que la symétrie de notre propre corps (notamment les deux mains symétrique horizontalement) nous faciliterait la perception de la symétrie horizontale.

  6. @ DarkPara:

    En fait, je crois qu’on ne s’est pas compris : la première image est bien retournée (la fille n’est pas suspendue par les pieds).

    En revanche, la photo a été retouchée : ses yeux et sa bouche sont inversés, à savoir à l’endroit pour nous, tandis que le reste de la photo est bien à l’envers.

    Sur la photo n°1, ça ne se voit pas. En revanche, en la retournant (photo n°2), les retouches sautent aux yeux… Du moins, pour les humains ! 😀

  7. @Ekho : oui, je ralais juste pour la restriction de la conclusion aux technologie, alors que l’explication est bien plus profonde que ça. Et on peut dire que j’incluais notre corps dans l’univers dont je parlais.

    Pour la femme, la seconde photo m’avais parue moins « belle » que la première à l’envers, mais je pensais juste qu’elle avait un peu de maquillage sous les yeux, qu’elle regardait vers le bas, et qu’elle pinçait bizarrement sa bouche. Pas un moment je me suis dit que la photo avait été retouchée.

    Pour Harrison Ford, effectivement, ça le fait loucher, mais la bouche ne me choque absolument pas ! De plus, tu ne respecte pas le protocol de la première photo. Il aurait fallu que tu fasse la retouche que tu as fait, puis que tu présente la photo retouchée et son miroir. Il y aurait eu un effet tchatcher si l’un nous semblait normale, et pas l’autre. Là c’est comme si tu nous présentait la photo de la femme à l’endroit sans retouche, puis la photo de la femme à l’endroit après retouche. Il est normal de trouver celle avec retouche moins « normale ». Pour Harrison Ford, je suis persuadé que tu aura beau prendre l’effet miroir, on en aura pas une qui enlevera l’impression qu’il louche.

    PS : ça fait deux fois que je perds mon commentaire (pas celui là précisement) à cause de ce foutu captcha ^_^ Quand je fais retour arrière, mon commentaire à disparu.

  8. D’ailleurs, pour la femme, je pense que la photo originale était… horizontale ! Quand on voit les cheveux, on dirait qu’elle est allongée sur une sorte de banc !

  9. « Remarquez que finalement, ce n’est pas si choquant que ça… »

    Euh moi je l’ai vu tout de suite, cela m’a sauté aux yeux… Je trouve au contraire que c’est choquant, peut être moins que l’autre, mais quand même.

  10. Je rajoute mon petit grain de sel.

    Clairement, la fille que je vois à l’envers est canon et regarde dans ma direction.

    Quand je regarde à l’envers (en tournant la tête sur la photo 1 ou sur la 2ieme photo), deux impressions me viennent:
    – la fille est plus si canon que ça, on dirait une poupée de cire!
    – mais en fait, elle en regarde pas vers moi!

    Effectivement, dans le cas vertical, le cerveau a corrigé tout seul la « correction » apportée par sir photoshop pour rendre plus agréable l’interprétation de l’image.
    Notre cerveau ne voit pas, il interprète.

    En ce qui concerne l’horizontalité, je n’ai pas vraiment d’avis, je serais plutôt du coté de l’interprétation de Lyr: les asiatiques lisent de droite à gauche et nous de gauche droite, il y a des gauchers et des droitiers, etc
    Même si ce n’est pas vrai, en première approximation gauche et droite sont identiques pour l’homme au niveau de l’interprétation faite par le cerveau.
    Je rappelle qu’il existe des troubles du comportement faisant intervenir seulement un coté du corps.
    De mémoire, un des troubles fait que la personne ne peut plus faire attention à sa gauche (et précisément la gauche, pas la droite), ceci étant du à un dysfonctionnement d’un de ses hémisphères cérébraux.

    Pour en revenir sur la verticalité, cela me fait me souvenir d’un test. Il fausrait que je le retrouve. Une personne a essayé de mettre des lunettes qui inversent le haut et le bas.
    Rappelons-nous que l’image que notre cerveau reçoit est inversé de droite à gauche et de haut en bas. Notre cerveau « voit » l’image à l’envers dans les deux sens.
    Après quelques jours de maux de tête , de vertgie et de litres de café renversés sur son pantalon, la personne s’est accomodé dans sa vie de tous les jours du port de ses lunettes, et a affirmé (attention, ici on parle de rétrospection, donc de point de vue subjectif) qu’il « revoyait » les choses à l’endroit, du moins qu’il les resssentait comme telles.
    Il a renlevé les lunettes.
    Après encore quelques jours (une semaine je crois) de réadaptation, elle a pu retrouver ses sensations « habituelles ».
    Son cerveau s’est adapté: il utilisait un filtre adapté pour retourner l’image et la rendre cohérente. Le filtre n’était plus adapté car elle rendait des résultats gênants, il a donc enlevé petit à petit le filtre (ou en a créé un autre pour compenser?)

    Fin de ma petite histoire 🙂

    J-1755

  11. Ça m’apprendra à cliquer sur la photos pour les agrandir : effectivement, en plein écran, on voit la supercherie pour les yeux, parce qu’on voit quels cils recouvrent quels cils, et donc le sens de fermeture des paupières. De loin, on pense uniquement à un maquillage atypique. Pas pour la bouche, par contre, parce qu’à force de voir des lèvres « collagénées », on s’habitue à voir des lèvres supérieurs charnues, même si ce n’est pas naturel.

    En tout cas, merci Lyr de me rassurer, je ne suis pas le seul à ne pas avoir pensé « retouche » !

    Pour Harrison, au contraire, si on fait abstraction du fait que normalement, il ne louche pas, c’est la bouche qui choque le plus, tout simplement parce que tu as choisi une photo où il a un sourire en coin, et que tu n’as changé que les lèvres ; du coup, les muscles des fossettes ne correspondent pas à la forme des lèvres…

  12. Bon, maintenant que j’ai bien repéré l’effet, voyons l’article en lui-même.

    Tout d’abord, une remarque sur ton explication de l’effet Thatcher, Ekho, parce que moi, j’aurais tendance à dire tout le contraire !

    Voilà ce que tu as écrit :

    « Ainsi, notre cerveau gère très mal une image retournée, et ne pourra l’interpréter que dans sa globalité, sans gestion des détails. »

    Moi, je pense qu’au contraire, le cerveau n’ayant pas de « moule » sur ce à quoi doit ressembler un humain à l’envers, il n’est pas capable d’unifier les détails qu’il voit : un oeil, un nez, une bouche, etc. pour considérer un visage dans son ensemble. Du coup, il ne fait pas attention à l’orientation des éléments séparés. Au contraire, à l’endroit, il est choqué justement parce qu’il voit bien les éléments qu’il attendrait sur un visage, mais dans une configuration qui n’est pas celle qu’il connaît comme étant un visage.
    De même que quand tu lis dans un miroir, à moins d’avoir de l’entraînement, tu lis les lettres avant de lire les mots, comme une enfant de CP, alors que dans le sens normal de lecture tu lis globalement (raison pour laquelle tu ne repères pas l’intégralité des coquilles d’inversion de lettre, ou un mot répété).

    Second point découlant du premier, je ne pense pas que ce soit vraiment un problème de vertical / horizontal. Un visage humain présente une symétrie horizontale propre, donc même inversé, il répond toujours au « moule » visage : comme le dit Lyr, tu n’as pas exactement respecté le protocole, et si tu l’avais fait, tu verrais que les deux images (retouchées mais avec ou sans effet miroir) choquent également.

    De fait, la gestion des réflexions par le cerveau humain n’a historiquement pas attendu l’invention du rétroviseur, loin de là, et les premières réflexions auquel il a été confronté étaient verticales, puisque la surface réfléchissante d’un lac ou d’une flaque est au sol…

  13. Un autre test à faire.
    Dédoubler les yeux ou les lèvres vers le bas ou vers le haut de la personne.

    Le cerveau a du mal à voir que la personne a 2 paires d’yeux ou deux paires de lèvre en première approche, il s’aperçoit qu’il y a quelque chose qui cloche, et enfin il « voit » les deux paires.

    @Darkpara: j’a bien aimé ta comparaison avec les mots inversés, effectivement on décryptelettre par lettre le mot avant de le lire.
    De Vinci avait cette habitude d’écrire en miroir, le cerveau humain est suffisament plastique et adaptatif pour se former à ce genre d’exercice.
    Peut-être que les nombreux paradoxes visuels et d’interprétation sont dûs à un manque d’entrainement ou une habitude propre à notre environnement.

  14. @Darkpara : perso, en mettant la main devant les yeux de Harrison ford, la bouche ne me gène vraiment pas.

    Je sais pas, mais moi, ça ne me pose pas de problème de lire dans un miroir. Il me faut quelque seconde pour repérer le sens de lecture, le début de la phrase, etc, mais une fois que c’est fait, je lis les mots par mot, et pas part lettre.

    Pour les yeux dédoublés, je suis pas trop d’accord avec toi jipi. Chez moi, je vois tout de suite les deux pairs d’yeux, par contre, ce que je ressens, c’est que mon cerveau se met à voir flou… il n’arrive pas à trouver où se focaliser sur le visage, et du coup, il n’arrive pas à voir le visage nettement.

    @Darkpara : par contre je pense que si, c’est un problème vraiment de différence vertical/horizontal. Si tu prend une voiture de profil (qui n’a donc pas de symétrie horizontale) et que tu change le sens d’une vitre, par exemple, cela te semblera bizarre, que tu regarde l’image retouchée ou son miroir. Après, je me dis que la voiture n’est pas peut être pas un bon exemple. Le cerveau fait surement bcp moins d’effort pour voir une voiture qu’un être humain. Il y a plein de choses, d’expressions à lire et à analyser sur un visage, qui ne sont pas sur un objet inanimé. Du coup, je ne pense pas que l’effet Tchatcher fonctionne avec autre chose qu’un visage humain

    LOL, en allant voir sur wikipedia, mon intuition est confirmée :
    The Thatcher effect or Thatcher illusion is a phenomenon where it becomes difficult to detect local feature changes in an upside down face, despite identical changes being obvious in an upright face
    This is thought to be due to specific psychological processes involved in face perception which are tuned especially to upright faces

    L’effet ne s’applique qu’aux « face », les visages humains, et c’est bien parcequ’on a des « processus » spéciaux pour la reconnaissance des visages

    Je suis tombé sur cette vidéo qui montre l’effet de façon très visuel : http://www.odenis.com/leffet-ou-illusion-thatcher/

    L’image à l’origine du nom de l’effêt :
    http://2.bp.blogspot.com/_RkGu1qZVOao/TM7ndFF9QeI/AAAAAAAAK0U/1m95JCQwi0w/s400/ThatcherIllusion3.JPG

    Sinon, arnaud, je t’anonce que ton avatar est associé à « effet thatcher » sur la première page de google image ^^ Félicitation !

  15. enfin, une image fixe qui montre particulièrement bien l’effet, en bas de la page http://www.day-trader.fr/psychologie.htm

  16. Encore plus fort, l’effet McGurk associé à l’effet Thatcher, pour donner l’effet McThatcher ! A voir en bas de http://www.faculty.ucr.edu/~rosenblu/VSinvertedspeech.html

    C’est super interessant je trouve et montre que le cerveau, quand il a détecté un erreur, refuse l’information qu’il voit !

  17. @ Lyr : le problème n’est pas lorsque « cela semble bizarre », mais lorsque « cela ne semble pas bizarre ».

    Ton cerveau est habitué à voir aussi bien des profils droits que des profils gauches de voiture, donc il possède un « moule » d’analyse pour chacun des deux. En l’occurrence, le fait que, comme tu dis, « Il y a plein de choses, d’expressions à lire et à analyser sur un visage, qui ne sont pas sur un objet inanimé » devrait rendre l’effet encore plus difficile sur un visage humain que sur un objet, vu plus « rapidement ». Or, sur la première image d’Ekho, rien ne nous choque : l’effet marche.

    Ce que je dis par contre, c’est que si tu prends un objet que tu es habitué à voir aussi bien de « haut en bas » que de « bas en haut » (ou bien qui n’a pas en soi de bas ou de haut), l’effet ne marchera pas : tu détecteras que « quelque chose ne vas pas » quel que soit le sens dans lequel tu regardes l’image.

    JEU ! Voici un petit patchwork d’images d’objet inanimé qu’on a l’habitude de voir dans toutes les directions, pour prouver mes dires : à votre avis, lesquelles ont été modifiées ?

    http://img146.imageshack.us/img146/4074/effetthatcher.jpg

  18. @Darkpara : Oui, pour la voiture, c’est sûr. Mais connais tu quelque chose que l’on ai l’habitude de voir dans un sens horizontal, mais pas dans l’autre ? Alors que pour le sens vertical, il y a plein d’exemple ! C’est dans ce sens que je disais que notre cerveau n’est pas habitué à gérer la reflexion verticale.

    Non, ce que je voulais dire ,c’est que nous avons une zone du cerveau qui s’occupe de l’interpretation d’un visage humain, et c’est cette zone qui est prise en défaut dans l’effet thatcher. Pour les « simples objets », cette zone n’est même pas solicitée, ce qui fait que l’effet thatcher ne marche pas.

    Pour le jeu, je dirais :
    – Fermeture éclair, il me semble que la partie en contact avec les crans, et qui les ferme, est retournée.
    – T shirt : insigne nike à l’envers. Celui là m’a sauté au yeux, littéralement, preuve que l’effet thatcher ne marche pas sur les objets, car c’est strictement la même chose que pour les yeux.
    – Canette : la languette me parait décallée vers l’endroit où sera l’ouverture

  19. Pour le jeu, je n’ai rien vu d’anormal T__T

    Mais je l’ai pris comme un jeu, c’est-à-dire que je n’ai PAS cherché à voir quelque chose d’anormal, j’ai regardé fixement tous les objets bien 5s chacun séparément, après observation rapide de chacun.
    Je n’ai pas de don spécial pour relever les détails.
    Et oui, diantre, je suis de ceux qui utilisent en grande partie leur hémisphère droit:
    http://ceclair.fr/pensez-vous-plutot-avec-lhemisphere-gauche-ou-lhemisphere-droit-du-cerveau

    (je n’arrive toujours pas à voir la danseuse, malgré mes efforts, tourner dans l’autre sens! Pourtant en fermant les yeux, je l’imagine très bien :D)

  20. Pour la danseuse, j’y arrive à chaque fois, de la façon suivante:
    Je plisse les yeux, jusqu’à ne plus voir que le pied du milieu, et vaguement voir le mouvement de l’autre pied. J’imagine fort que l’autre pied tourne dans l’autre sens. Quand je sens que le sens à changer, c’est bon, je rouvre les yeux.

  21. Par contre, je n’arrive pas du tout à la faire changer en la regardant avec les yeux bien ouverts ! Et c’est pas faute d’avoir essayé !

  22. Aaaaah il y a bien un truc :p

    Lorsque Ekho lira l’article que j’ai mis en lien, il comprendra une raison de dire que je vis entre deux dimensions parallèles.
    Il doit y avoir des phases où je n’utilise que mon hémisphère droit, ça correspond aux moments où je ne finis pas mes phrases et où je ne parle qu’au travers d’images.
    Dur de revenir dans la réalité de l’hémisphère gauche!

  23. Je ne dois pas avoir bu assez de café, je ne vois pas de tête et la danseuse ne tourne que dans le sens trigonométrique (vu de haut)

  24. Euh… vue, de haut, ça veut dire vu du dessus ?

    Parce que perso, pour moi la danseuse tourne dans le sens horaire, et je n’arrive même pas à imaginer comment elle pourrait tourner dans l’autre sens à partir de cette séquence de photogrammes…

    Sinon, pour le jeu, voici la solution : seule l’ampoule est normale, tous les autres objets ont une partie inversée. Alors, effet thatcher ou pas ?
    Mon but était de prouver que l’effet thatcher n’est pas lié à la direction par nature, mais seulement par statistique (parce qu’il y a plus d’objets qu’on est habitué à voir sous deux aspects par symétrie horizontale que d’objets qu’on est habitué à voir sous deux aspects par symétrie verticale), mais effectivement il est possible que l’effet soit restreint aux seuls visages, et pas au objets « simples ». Ceci dit, j’ai pris des objets qui me semblaient commun, et les modifs ne vous ont pas toutes sauté aux yeux… mais c’est peut-être du à une simple histoire d’échelle, puisque pour les visages de l’article, je n’avais pas capté en vignette, il m’avait fallu les agrandir. Bref, pas très probant, ni dans un sens ni dans l’autre…

  25. Euh ????!

    Rectification : hier la danseuse ne voulait pas changer de sens quoi que je fasse, aujourd’hui elle change de sens sans arrêt sans que je lui demande rien !

    Après analyse image par image sous Adobe Flash, voici une tentative d’explication : l’animation étant en 2D, et la position de la danseuse tordue (tête penchée, etc.), le cerveau s’appuie sur des positions de référence, à savoir « de face » et « de dos ». Seulement, ces deux positions sont les moins lisibles, car la queue de cheval n’est pas visible dans ces deux positions. Si l’on prend les images immédiatement antérieures et immédiatement postérieures à une des deux image « pile de face »/ »pile de dos » et qu’on les considère hors contexte, l’une est plus facilement interprétée de face (il faut se forcer pour la voir de face), l’autre de dos. C’est donc bien un problème de droite-gauche.
    Pour faire changer de sens à la danseuse, il faut se focaliser sur un détail précis (un des deux pieds de préférence, la tête est trop complexe parce qu’elle est en double rotation) et se forcer à inverser le sens d’une image à un moment précis, qui correspond pile au photogramme suivant immédiatement un point « neutre du point de vue de la perspective cavalière », soit « de face », « de dos », « de profil gauche » ou « de profil droit ».

  26. @Darkpara : peux tu détailler par objets les modifications ?

    Sinon, effectivement, pour la danseuce, j’arrive à la faire changer quand elle est de profil.
    Pour l’explication, c’est juste qu’il s’agit d’une ombre chinoise, où on a un peu tricher pour ne pas avoir d’effet de grossisement de la jambe quand elle est plus près, ou de retrecissement quand elle est plus loin. Si vous prennez une girouette qui tourne, et que vous récupérez son ombre chinoise avec une source de lumière à l’infini (rayons lumineux paralèlles), en étudiant uniquement l’ombre chinoise, vous ne pouvez pas dire dans quel sens tournait la girouette, car quelque soit le sens, vous aurez exactement la même ombre chinoise. Avec un peu de volonté, vous pourrez même vous convaincre qu’il s’agit d’une flèche fixe en position, mais dont la taille diminue, s’inverse, grandit, arrive à un maximum, et recommence dans l’autre sens. Le sens dans lequel vous la voyez tourner n’est qu’une « reconstitution » de votre cerveau qui a plus souvent vu des rotations que des réduction de taille. Et comme elle ne peut pas tourner dans les deux sens à la fois, il en choisit un.

    Par contre, darkpara, je ne suis pas forcement d’accord quand tu dis que « l’une est plus facilement interprétée de face, et l’autre de dos ». ça, c’est ton cas à toi. Je pense que pour d’autres personnes, ça pourrait tout à fait être l’inverse. Et c’est d’ailleurs surement le même phénomène qui fait que pour certain, elle tourne naturellement en sens horaire, et en sens anti horaire pour d’autres.
    Par contre, je suis d’accord pour la technique d’inversion.

  27. @ Lyr : c’est bien pour ça que j’ai dit « l’une » et « l’autre » sans préciser plus, mais effectivement, dans la langue française, sauf mention contraire il y a équivalence d’ordre entre deux énumérations qui se suivent, donc j’aurai du formuler autrement. Mea culpa. Je voulais effectivement dire que ça dépendait des personnes…

    Pour les objets du jeu :
    – fermeture éclair : l’élément mobile est inversé ;
    – bouteille : le haut de la bouteille ‘partie fine après l’épaulement) est inversé, de telle sorte que le goulot est trop bas ;
    – T-shirt : le logo Nike est inversé ;
    – violon : les ouïes sont inversées ;
    – montre : le cadran est inversé (la plupart des montres à bouton unique sont pour droitiers, donc avec le bouton à droite lorsque la boucle est en haut) ;
    – canette : la languette d’ouverture est inversée.

  28. Je dois avoir le cerveau cablé bizarrement, parce qu’en voyant les images (sans zoom) de la fille, ma réaction a juste été que je le trouvais bien plus moche sur la 2ème image et qu’elle avait un maquillage trop lourd sous les yeux. Ensuite, en zoomant la 1ère image (à l’envers), j’ai vu de suite qu’elle avait les yeux à l’envers (pas la bouche qui pourrait passer pour une moue bizarre, même sur la 2ème image).

    Je n’ai pas regardé toutes les images ni lu en détail tous les commentaires, mais juste une remarque sur la danseuse : quel rapport entre le sens de rotation et l’hémisphère droit ou gauche ?? Chez moi elle tourne dans le sens que je veux en tout cas : en me « convainquant » que la jambe horizontale est derrière quand je l’imagine devant et réciproquement, ça la fait tourner dans l’autre sens.

  29. C’est un test de conception et d’interprétation du monde, comme le test de lire un texte coloré, et ne dire que la couleur du mot et non son sens.
    ça ça ne me pose aucun souci.
    Pour la danseuse, non toujours pas moyen. J’avais réussi la toute première fois que j’avais vu le test il y a deux ou trois ans, mais là je n’y arrive plus.

  30. Bon ça va, j’ai réussi à la retourner dans les deux sens la danseuse ^^

  31. Arf ! 24 commentaires de retard !!! 🙁 Bon, je vais faire dans le concis.

    @ Lyr:

    C’est vrai, je n’ai pas respecté le protocole, car je craignais que la photo retouchée ne vous choque pas plus que ça (du fait de la symétrie naturelle du visage)…

    @ Lyr:

    J’étais arrivé à la même conclusion : à la base, elle est allongée sur le dos.

    @ DarkPara:

    Le choix de cette photo était volontaire : je voulais un visage qui ne soit pas trop symétrique.

    @ DarkPara:

    Sans lire la suite, j’aurais dit :

    – Fermeture éclair dans le mauvais sens ;
    – Symbole « Nike » à l’envers ;
    – Goupille de la cannette dans le mauvais sens.

    @ JPeG:

    Pareil ! J’ai réussi tous les tests sans difficulté, mais impossible d’inverser la danseuse.

    @ Lyr:

    Non, rien à faire, je n’y arrive pas ! Plisser les yeux ne doit pas suffisamment « flouter » l’image, pour moi.

    @ Lyr:

    Bien vu : c’est exactement le principe de l’ombre de la girouette (ou de n’importe quel truc en rotation).

    ( Aaargl ! Rien à faire ! Cette foutu danseuse ne veut pas changer de sens !!! (Je la vois touner dans le sens horaire, pour info))

    @ Eldermê:

    Et ben, je dois avoir un blocage cérébral ! Car impossible d’inverser son sens !

    Hourra !!!

    Après 30min passées dessus, et les 4 malgaches qui me hurlaient dans les oreilles, j’ai finalement réussi à inverser la danseuse ! Mais ça n’aura pas duré longtemps ! Il faut croire que mon hémisphère droit à un coté tyrannique ! o_O

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.