Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Tiny Tiny RSS

Date : mercredi 11 avril 2012 à 16h59 • Mise à jour : mercredi 13 mai 2015 à 22h52
Numéro : 398/548 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/z

Catégorie : Web & PC • Tags : , , ,
Cet article est vieux de 5 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Emails, agenda, flux RSS, GPS, réseau social, moteur de recherche, mobiles, navigateur, et tant d'autre... On voit désormais Google partout ; si bien que le nombre d'informations sur chacun que la firme de Moutain View possède ferait frémir Orson Wells. C'est pourquoi j'ai entrepris il y a peu une démarche de dégooglisation, sans paranoïa démesurée pour autant.

J'ai donc commencé par mon lecteur de flux RSS : adios Google Reader, et bienvenido à Tiny Tiny RSS !

Un flux RSS, c'est quoi ?

Comme expliqué dans une page dédiée ailleurs sur mon blog, un flux RSS est flux d'information généré par un site disposant de mises à jour régulières (ou irrégulières, d'ailleurs). Concrètement, un flux RSS est une URL (une adresse internet) qui indique lorsqu'une mise à jour est réalisée sur le site auquel elle correspond. Souvent, le flux RSS mentionne pour chaque mise à jour :

  • Le titre de la nouvelle mise à jour (le titre d'un nouvel article de blog, d'une nouvelle vidéo, etc...) ;
  • La date de la mise à jour ;
  • Une description : il peut s'agir d'un résumé de la mise à jour, d'une portion, ou parfois de la totalité de la mise à jour en question ;
  • D'éventuels fichiers joints (images, sons, vidéos...).

L'image ci-contre illustre le flux RSS des (nouveaux) articles de mon blog.

Tiny Tiny RSS : un lecteur RSS

Un lecteur RSS (aussi appelé "client" ou "agrégateur") est une application dans laquelle l'utilisateur rassemble les flux RSS de son choix. L'application se charge alors de vérifier régulièrement les mise à jours sur les flux en question, et de les présenter à l'utilisateur de manière sympathique.

Autrefois, les lecteurs RSS étaient principalement des logiciels installés sur le PC de l'utilisateur (à la manière d'un navigateur internet). Toutefois, à l'heure actuelle, la tendance est aux application en ligne, les plus connues étant Google Reader et Netvibes, pour ne citer qu'elles.

Ces deux services sont toutefois proposés par des sociétés tiers : elles nécessitent l'ouverture d'un compte, et vos données leurs sont confiées. L'alternative consiste alors en l'installation d'un lecteur RSS en ligne sur votre propre serveur. Parmi ces solutions, signalons : Rnews, RSSLounge et Tiny Tiny RSS. J'ai personnellement testé les trois, et j'ai retenu ce dernier (abrégé en TTRSS), que je vais détailler un peu plus par la suite.

Je ne reviendrai pas sur l'installation de l'application elle-même, sachez juste qu'il vous faudra une base de donnée SQL, un fichier de configuration PHP à renseigner, transférer l'ensemble des fichier sur votre serveur, et paramétrer un cron pour une mise à jour régulière de vos flux.

Comme décris ci-dessus, TTRSS est donc un lecteur RSS dans lequel il vous faut renseigner les flux qu vous souhaitez suivre. Pour cela, deux possibilités : soit vous ajoutez le flux lui-même (par copier/coller par exemple) dans l'application, soit vous utilisez votre navigateur pour repérer le flux RSS d'un site qui vous intéresse, et indiquez que vous souhaitez le suivre avec TTRSS (Firefox le fait très bien).

Les flux peuvent être rangés par catégories ; pas de tag, par contre. Un large choix de personnalisation est possible pour chaque flux (identification, période de mise à jour, icônes personnalisées...) bien que la configuration par défaut soit amplement suffisante. Il est bien sûr possible d'importer/exporter un grand nombre de flux via un fichier OPML.

Interface

L'interface est largement paramétrable, mais je l'ai configurée de manière à ce qu'elle ressemble assez à Google Reader :

  • Sur la gauche, les catégories de flux sont listées (chaque catégorie peut être ouverte pour visualiser chaque flux RSS) ;
  • Dans la partie supérieur gauche, les flux sont rassemblés par grandes thématiques : tous les articles, les articles préférés, publiés ou archivés ;
  • Sur la droite, l'ensemble des articles est listé ;
  • Un clic sur le titre d'un article permet d'en lire le contenu détaillé, un second clic ouvre l'article dans une nouvelle fenêtre.

De nombreuses options permettent de paramétrer la liste des articles : n'afficher que les non-lus, marquer tout comme lu, lister en fonction de différents critères, opérations groupées, etc.

Pour chaque article, il est possible de le marquer comme favori (pour le retrouver plus tard), de lui ajouter des tags, des annotations ou de le partager...

Partage

Les options de partage étaient pour moi l'un des critères de sélection de mon lecteur RSS. TTRSS propose deux possibilités de partage :

  • Partage direct sur des réseaux sociaux ;
  • Partage dans un flux RSS sortant.

Le premier type de partage est assez simple : par un clic sur l'un des petit bouton qui apparaissent en bas à droite d'un article ouvert, il est possible de publier l'article sur Twitter ou par email, ou encore sur Pocket (un service très intéressant, sur lequel je reviens dans cet article). Ce partage est illustré par des flèches grises sur l'image ci-dessus.

Le second type de partage est plus intéressant : TTRSS génère lui-même un flux RSS à partir des articles que l'utilisateur souhaite publier, quels que soient les flux d'origine des articles en question. Ainsi, ce flux sortant peut contenir des VDM, un article du Monde, trois commentaires de blog et le dernier article d'Ekhorizon de manière fluide, au rythme des partages réalisés par l'utilisateur. Ce flux RSS peut alors être lui-même exploité par un autre lecteur RSS (Netvibes, dans mon exemple ci-dessus) au même titre que n'importe quel autre flux RSS du Web. Il ne reste plus qu'à communiquer l'URL de ce flux sortant à vos amis.

Voici ce que je partage via mon flux sortant sachant que ces contenus partagés sont ensuite pour la plupart publiés sur mon compte Twitter) :

Vous devez être enregistré pour visualiser ce contenu privé. En savoir plus...

Les petits plus

TTRSS vous indique dans le titre de la page le nombre d'articles non-lus : ce nombre apparaît donc dans l'onglet de la page, ainsi que dans le titre de la fenêtre de votre navigateur. L'application est aussi multi-utilisateurs : il est possible de créer autant de comptes que vous le souhaitez (à ce propos, si vous souhaitez essayer TTRSS, faites-le moi savoir en commentaire, je vous ouvrirai un compte si vous êtes sages).

TTRSS dispose enfin d'une application mobile sous Android (téléchargeable sur le Market Google Play), soft, épurée et rapide, bien sûr synchronisée avec l'application Web :

En conclusion, malgré quelques petits bugs d'affichage, TTRSS est un parfait lecteur de flux RSS décentralisé. Je reconnais toutefois que je ne maîtrise pas (encore) certains aspects de l'application : les "étiquettes" par exemple, ainsi que les "filtres". Je sais qu'il est aussi possible de connecter plusieurs instances de TTRSS, afin de réaliser une sorte de réseau (privé) de partage d'informations... Je soupçonne encore beaucoup de surprises à découvrir dans cette application !

En cadeau bonus à cet article, je vous offre 5 flux RSS particulièrement intéressants et de qualité, que je suis moi-même (vous les connaissez peut-être déjà) :

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

63 commentaire(s)
15 commentaire(s)
31 commentaire(s)

5 commentaires

  1. Tu as mis un cron en place finalement ? On avait vu qu’il n’y en avait pas besoin !!

    Je confirme sinon que TTRSS est pas mal, en effet, en tout cas il a bien progressé depuis la dernière fois qu’on l’a testé !

  2. Fort intéressant tout ça 🙂
    J’utilise Google reader sur mon smarphone mais TTRSS pourrait faire une alternative intéressante.

    à ce propos, si vous souhaitez essayer TTRSS, faites-le moi savoir en commentaire, je vous ouvrirai un compte si vous êtes sages

    Dis, dis, Ekho, je peux avoir un compte ? 😀

  3. @ Lyr:

    Je sais plus, pour le cron, du coup… En fait, il me semblait que tu l’avais mis en place, non ?

    @ Eldermê:

    Je t’ai envoyé par email le nécessaire pour tester. 🙂

  4. Oui, j’espère qu’il est moins merdique que la dernière fois. Sinon je connais un serveur qui va pas être bien ^^

  5. Mauvaise langue !

    Il tourne sur notre serveur depuis 2 ou 3 semaines, et a priori, aucun problème depuis. 🙂

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.