what is the cost of amitriptyline price of cialis in new zealand average cost of generic accutane hard sell the evolution of a viagra salesman español cost of nexium per pill

Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Docteur Who : 50 ans en générique

Date : vendredi 1 juin 2012 à 13h30
Numéro : 411/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/by

Catégorie : Docteur Who • Tags : , , ,
Cet article est vieux de 6 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Après plusieurs articles relativement consistants (au moins du point de vue rédactionnel), je vous en propose un plus léger. Vous trouverez ci-dessous une vidéo interressante par plusieurs aspects. Celle-ci propose une succession (ma foi très réussie) des différents génériques de la série Docteur Who. Pour rappel, celle-ci a débuté en 1963 et est toujours en cours de diffusion en 2012 !

Lire la vidéo

Première constation : le thème demeure le même tout au long du temps, bien qu'on constate de large variations. Pour ma part, quand j'ai regardé Docteur Who pour la première fois, le thème du générique m'a fait une impression de déjà entendu. Je pense qu'il doit faire partie du "bruit de fond" populaire de la culture geek...

Le principe du générique reste aussi globalement le même : on évolue au travers du vortex du Temps, ou éventuellement au milieu des étoiles (voire les deux).

Différence notable, si le visage du Docteur apparaissait pour ses premiers incarnations, il disparait par la suite, au profit du TARDIS.

Différence principale à mes yeux : le logo de la série est assez révélateur de sa période de design ! On a d'abord un logo un peu stylisé, rompant sans doute avec les logos plus classiques des années 60. Puis un logo sur fond de losange, qui me fait penser aux fast-food des routes américaines des années 70. S'en suit un logo en néon très début des années 80, avec un fort arrière goût de logo type "Starwars". Vient ensuite un logo combinant une typographie "manuscrite" et une typographie très massive, qui m'évoque fortement la fin des 80's / début des 90's. Le dernier logo de l'ancienne série (qui correspond en fait au téléfilm de 1996) revient aux origines. Le premier de la nouvelles série est allongé et rayonnant, et revendique pour moi le coté kitsh assumé. Tandis que le dernier logo en date fait plus sérieux et surtout plus sombre, dans les tons violet et noir.


Logos de l'ancienne série (source : Wikipedia)

Bien sûr, on peut aussi relever la progression des effets spéciaux au cours des 50 dernières années, où l'on part de forme psychédéliques en noir et blanc, pour finir dans une tunnel orageux, en passant par une introduction (assez moche) des premières images de synthèse et par un générique de téléfilm plutôt pas mauvais pour le milieu des années 90.

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

3 commentaires

  1. Le tout premier est pas mal du tout avec son côté psychédélique (même si j’ai un peu de mal avec les visages qui se dessinent).

  2. Euh, en fait les génériques sont très courts, et « le tout premier » n’a pas encore de visage… Le premier visage qu’on voit c’est le second avatar du docteur, et la première transformation n’a lieu qu’à la saison 3 ou 4 il me semble…

  3. @ Didine:

    D’ailleurs, les visages, ils sont bizarres. On dirait qu’ils sont animés sur deux photos, l’une sérieuses, la seconde souriante… Moi aussi, j’avoue que j’ai un peu de mal.

    @ DarkPara:

    Tout à fait. C’est à partir de la seconde incarnation qu’on voit le visage du docteur. Avant, c’est 100% psychédélique.

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.