buy zyrtec d in uk what is the price of paxil wellbutrin xl 300 mg prices where to buy cialis daily price of nexium tablets in india

Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Ivan, la « tsar bomba »

Date : mercredi 17 avril 2013 à 12h08
Numéro : 461/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/pg

Catégorie : Encyclopédie anarchique • Tags : , ,
Cet article est vieux de 6 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

La bombe répondant au nom de code "Ivan" fut l'arme humaine la plus puissante à avoir été utilisée dans l'Histoire. Il s'agit d'une bombe nucléaire soviétique qui explosa lors d'un essai en Arctique, en 1961. Elle sera surnommée "tsar bombe" (ou "bombe reine") par les américains.

Il est souvent oublié dans les livres d'Histoire, mais c'est cet essai couplé à la crise des missiles de Cuba, qui amorça la phase de Détente durant la Guerre Froide.

Bombe H conçu en deux étages (fusion-fission), elle représentait une puissance de 57 mégatonnes (bien que initialement conçu pour libérer 100 mégatonnes). Elle était équivalente à l'explosion simultané de 57'000'000'000kg de TNT : imaginez un cube de dynamite ayant pour longueur d’arrète la longueur de la Tour Eiffel ! Lourde de 27 tonnes, elle mesurait 8m de long par 2m de diamètre.

Larguée à 13km d'altitude, la bombe explosa à 4km au dessus du sol. La boule de feu qui en résultat fit 7km de diamètre (soit un peu moins de la moitié de la superficie de Bordeaux). L'éclair de lumière fut observé jusqu'à 1000km de Ground Zero1, tout fut littéralement détruit dans un périmètre de 25km et le champignon atomique dépassa la stratosphère (64km de haut). Elle fut plus de 3000 fois plus puissance que la bombe A qui détruisit Hiroshima.

L'onde de chaleur fut ressentie jusqu'à 270km de Ground Zero. Le black-out radio causé par l'ionisation de l'air dura 40 minutes dans la région. L'onde sismique provoquée par l'explosion était encore mesurable après avoir fait trois fois le tour de la Terre dans la croute terrestre !

Sources :
Wikipédia française
Wikipedia anglaise
nuclearweaponarchive.org

Notes de bas de page
  1. Point du sol à la vertical de l'explosion de la bombe. []
Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

31 commentaire(s)
24 commentaire(s)
12 commentaire(s)

3 commentaires

  1. ça fait peur de se dire que l’homme est capable de produire de telles explosions. Surtout quand on voit les menaces de la corée du nord…

  2. Y’en a qui disent qu’on a les mêmes centres d’intérêts… Personnellement je pense que c’est faux 😀

    http://www.julg7.com/blog/2009/02/16/tsar-bomba-la-bombe-reine/

  3. @ lyrgard:

    Je doute que la Corée du Nord ai la puissance de feu de l’Union Soviétique en pleine Guerre Froide.

    Mais ça fait quand même froid dans le dos, c’est clair. Je me dis même qu’ils devaient à peine avoir conscience de ce qu’ils faisaient : je ne suis pas certain qu’avec les moyens de calcul actuels, on puisse modéliser une onde sismique qui bouclerait dans la croute terrestre…

    @ JulG7:

    Un de ces jours, il faudra constituer une liste… 😀

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.