lexapro cost without health insurance where can you buy metformin what is the cost of amitriptyline doxycycline 100 mg cost walmart what is the price of nexium

Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Les Missionnaires

Date : samedi 18 mai 2013 à 15h43
Numéro : 464/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/q6

Catégorie : Le Visiteur du futur • Tags : , , , ,
Cet article est vieux de 5 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Il y a un petit mois, était diffusé le dernier épisode (du moins pour l'instant) du Visiteur du Futur (VdF), clôturant sa troisième saison, sous-titrée "Les Missionnaires". A cette occasion, je me la suis revisionnée entièrement avec deux amis (Romain et Steve, pour les lecteurs qui les connaissent).

Je vous propose donc de revenir sur ces dix derniers épisodes. Attention : de très nombreux spoilers sont à redouter si vous n'avez pas encore vu cette saison ! (D'ailleurs, si vous êtes dans ce cas, qu'est-ce que vous attendez ?!)

Lire la vidéo

Après avoir affronté la brigade temporelle (sensée réguler les voyages dans le temps) dans la saison 1, puis la famille Lombardi (voulant empêcher leur propre annihilation par ricochets temporels) dans la saison 2, le Visiteur se trouve confronté à de nouveaux antagoniste d'un genre encore différent dans la saison 3 : des concurrents ! En effet, les Missionnaires sont une compagnie de sauvetage de l'humanité. Dotés de gros moyens, ils effectuent aussi des voyages dans le temps afin d’empêcher la fin du monde en s'attaquant à ses causes. Mais cela ne cache-t-il pas un secret nettement moins reluisant...?

L'ambiance générale de la saison est globalement moins sombre que la précédente. Cela est du en partie aux éclairages (scènes du présent, plusieurs scènes dans le futur nous font sortir des couloirs souterrains et sont situées en extérieur...) et en partie à un nouvel élément comique qui apporte beaucoup de fraicheur, au travers du personnage de Michel, joué par Simon Astier.

Évolution des personnages connus

Dans cette nouvelle saison, les personnages évoluent nettement. Sauf peut-être le Visiteur lui-même qui, par nature pour la série, peut difficilement évoluer (encore que la toute dernière scène de la saison pourrait me faire mentir).

Ceux qui évoluent le plus sont bien sûr Judith et Mattéo. La première semble avoir gagné en empathie et en compréhension. Mattéo, quant à lui, semble s'émanciper définitivement de sa "patronne", chose qui avait déjà commencée dans le dernier épisode de la saison 2.

Ayant intégré le fait qu'il est lui-même un robot, le Dr Castafolte passe par plusieurs phases : d'abord la déprime, puis par un aspect particulièrement irritant avant de sombrer définitivement dans le coté obscur (devenant une sorte de dark-castafolte)... Une descente aux enfers qui est assez bien menée. Rassurez-vous, ça finit bien quand même.

Si Raph évolue assez peu, il semble quand même s'affirmer doucement, et tient de plus en plus tête à son ami du futur.

Personnage très secondaire (et dont l’intérêt m'échappait depuis la première saison... jusqu'à l'avant dernier épisode de cette saison 31 ), Stella s'affirme aussi, tient tête à Raph malgré leur "destin", et ose même se dévêtir à plusieurs reprises. Rappelons que Isabelle Jeanin, son actrice, joue dans un duo de cabaret, entre autre.

Nouveaux persos

Le premier personnage à nous apparaitre dans la saison 3 est Michel. Sorte de sous-Raph particulièrement maladroit, il permet à ceux n'ayant pas vu les saisons 1 et 2 de s'identifier à lui et d'entrer progressivement dans l'univers de la série. Il restera au second plan mais est un excellent ressort comique de saison. Une bonne idée dont il ne faut quand même pas abuser : son humour particulier est excellent à petite dose, mais rapidement lourd à forte dose (comme je l'ai ressenti dans une ou deux scènes).

Constance est un personnage qui a été habillement introduit dans la saison 2, au détour de deux apparitions très limitées. Son futur ayant été modifié par le Visiteur, elle est embauchée par les Missionnaires et constitue leur principal bras armé. Personnage droit et froid, elle évoluera elle aussi au cours de la saison. Constance est jouée par Leni Cherido, figure forte de la team Frenchnerd (le blog de François Descraques, auteur du VdF) qui jouait déjà avec Mathieu Poggi (Mattéo) et Slimane-Baptiste "Slim" Bernhoud (Dr Castafolte) dans "J'ai jamais su dire non"2. Elle constitue aussi l'autre partie du duo de cabaret avec Isabelle Jeanin (Stella), ce qui explique ses dispositions athlétiques que l'on notera sans peine dans les scènes de combat.

Enfin, le grand méchant de la saison est bien sûr Joseph, le chef des Missionnaires. Calme, plutôt chaleureux, il apparait même comme sympathique dans les premiers épisodes. On comprendra ses véritables motivations en fur et à mesure. Le personnage est très réussi, on regrettera toutefois le flou sur son passé (dans quelles conditions le Visiteur l'a-t-il abandonné ? Comment a-t-il acquis la technologie du voyage temporel ? ...).

Le cas des Lombardi

Telle que se clôturait la saison 2, il était facile pour François Descraques de faire revenir les Lombardi dans les saisons suivantes, si l'envie ou le besoin s'en faisait sentir.

Finalement, ce sont bien les trois frangins qui rempilent dans cette saison 3. Et je trouve que finalement, c'est assez dommage :

  • Sara fait partie des Missionnaires, pour lesquels elle agit dans l'ombre. Je reviendrai sur son cas plus bas, mais son personnage n'était pas nécessaire en tant que Lombardi, d'après moi. Je veux dire par là que son rôle (du point de vue du scénario) aurait pu être tenu par n'importe quel nouveau personnage ;
  • Dario tenait le rôle de sidekick crétin dans la saison 2. Son personnage prend un peu d'étoffe dans la saison 3 et finalement le personnage devient assez intéressant. Une idée risquée, à mon avis, mais le résultat est à la hauteur ;
  • Raul se devait obligatoirement d'être présent dans la saison 3, à partir du moment où les deux autres étaient déjà de la partie... Mais c'est précisément l'impression qu'il m'a faite dans le final de la saison 3 : apparaitre pour assurer un minimum syndical, faire trois scènes de figurations, et rentrer au bercail. Dommage, car le personnage du grand ténébreux loyal à ses idées, avait un potentiel qui valait bien mieux que ça !

Pour conclure sur ce point, j'aurais préféré revoir Raul (pourquoi pas en voyageur temporel) et approfondir son personnage. Le personnage de Dario parvient à créer une surprise intéressante, mais les deux autres Lombardi sont finalement assez décevants. On regrettera aussi le final les concernant, sorte de copier/coller de la saison 2.

Les bonnes idées

Contrairement à l'impression que pouvait donner le tout premier épisode de cette nouvelle saison, François Descraques a pris le parti de l'inscrire nettement dans la continuité des saisons précédentes. On retrouve bien sûr les personnages principaux, mais aussi tous les personnages secondaires (Stella, Tim et Léo...). Plusieurs seconds rôles des saisons sont aussi de retour : j'ai déjà traité le cas de Constance et des Lombardi, mais on retrouve aussi Richard par exemple (épisode du Maharaja de la saison 2) ou encore Germain (le créateur d'Henry). Différents évènements évoqués dans la saison 2 (rencontre de Judith et Mattéo, résurrection de la Brigade Temporelle) et même dans la saison 1 (mariage de Tim et Léo3 ) sont repris et développés. Certaines axes scénaristiques plus ou moins abandonnés, sont même repris pour en faire des ressorts scénaristiques dans cette nouvelle saison : je pense bien sûr à la vie alternative de Judith en tant qu'inquisitrice de la Brigade Temporelle dans la saison 1.

Le twist4 final de cette saison 3 nous laisse relativement sur le cul. Pour rappel :

Le Visiteur avoue qu'il n'y a pas un unique futur de l'humanité, mais en réalité, il y en a deux ! Le premier est apocalyptique tandis que le second est paradisiaque. Il semble qu'il se soit passé quelque chose au début du XXIème siècle qui ait ainsi fait diverger l'humanité en deux futurs potentiels et coexistants. Si le Visiteur est si bien renseigné, c'est qu'il vient lui-même de ce futur paradisiaque, et lutte pour le rendre réel !

Cette vision d'un futur dual est assez originale, car finalement assez peu traitée dans la SF, il me semble. Toutefois, ces révélations de fin de saisons sont assez incomplètes sur la façon dont Descraques imagine son univers... Est-il possible de se balader entre les deux futurs ? Il semble que non (sinon le Visiteur ne se prendrait pas autant la tête). Que s'est-il passé pour que les futurs divergent au point qu'une unique modification du passé ne puisse pas (r)établir définitivement le futur paradisiaque ? Étant donné que le Visiteur et Henry se sont rencontrés dans une prison nécrophile, et que c'est ce dernier qui a conçu la machine à voyager dans le temps, comment le Visiteur est-il arrivé dans le futur apocalyptique au départ ? Comme vous le voyez, les interrogations peuvent encore être nombreuses...

Autre interrogation : qu'en est-il du double du Visiteur (sensé venir d'un futur encore plus lointain) ? Vient-il lui aussi du futur paradisiaque ? Est-il apparut comme effet collatéral de l'apparition du Visiteur dans le futur apocalyptique ? Où les deux doubles sont-ils une même personne mais dans les deux futurs différents (a priori, non, le double vient bien du futur du Visiteur lui-même) ?

Les mauvaises idées

Si c'est toujours un plaisir de voir la team Frenchnerd rempiler pour une nouvelle saison du VdF, cela entraine aussi un risque de mauvaises idées. Et contrairement aux deux premières saisons, la nouvelle en contient quelques grosses, selon moi.

Tout d'abord, le principe qui permet aux Missionnaires de s'enrichir est assez bancal. En effet, Joseph fait annuler à Constance des catastrophes qui ont préalablement été déclenchées par Sara Lombardi. Le fait d'annuler des catastrophes en remontant à sa petite cause de départ est le moteur d'origine de la série. Même si on peut se demander comment il est possible de remonter une telle chaine de causalité, on peut considérer que c'est un postulat de la série, un principe à accepter dés le départ.

En revanche, ici, Sara déclenche des catastrophes (principe inverse, donc). Primo, on peut se demander comment Sara fait pour déclencher des catastrophes mondiales, dans la mesure où elle ne peut pas anticiper l'ensemble des conséquences de ce qu'elle fait à travers les siècles. Deuxio, Sara est sensée déclencher les-dites catastrophes à partir de très petites causes, afin que Constance (ou le Visiteur lui-même, dans certains cas) puisse les empêcher facilement (comme on le voit depuis le début de la série). Deux points qui me semblent très difficilement imaginables !

Soyons clair, le VdF est une série comique de SF largement articulée sur l'humour absurde. Je ne parle donc pas des détails. Mais si jusqu'à présent la cohérence globale était un point fort, je trouve que nous avons ici un gros problème de logique sur les principes fondateurs de la série.

Les autres mauvaises idées (ou du moins que j'estime comme telles) sont plus terre-à-terre et concernent le visuel de la saison 3.

Le final de l'épisode 6 termine sur un cliffanger dans lequel Sara annonce qu'elle emmène le Visiteur dans une prison nécrophile. Lieu terrifiant et mystérieux évoqué depuis le début de la saison 2, le résultat est visuellement très décevant et ressemble surtout à une sorte de parking désaffecté. C'est dommage, car avec quelques effets supplémentaires (un mate painting, par exemple), je pense qu'il y avait moyen de faire mieux pour par grand chose. Dans le même ordre d'idées, les nécrophiles eux-mêmes sont assez décevants et ne ressemblent pas à grand chose... Pourquoi ces masques5 ? Pourquoi ces grognements ? Bizarre...

Pour finir, l'armée de robot créée par le "dark-Castafolte" est trop kitch, pour ne pas dire ridicule. L'affichage sur leurs fronts reste toutefois assez marrant dans les gags où il est exploité.

Les axes non approfondis

Il y a un personnage récurrent depuis la première saison, et qui est totalement inexistant dans la troisième : il s'agit du double du Visiteur. Peut-être une impossibilité de l'inclure dans le scénario ? Ou alors Descraques considère-t-il que c'est un personnage dont on a suffisamment fait le tour ? En outre, les révélations sur l'origine du Visiteur obligent peut-être à ignorer ce personnage à l'avenir...?

Comme évoqué plus haut, on regrettera de ne pas en savoir plus sur le passé commun de Joseph et du Visiteur... Comment se sont-ils rencontrés ? Pourquoi Henry et le Visiteur l'ont-ils abandonné en fuyant la prison nécrophile (à l'aide de la toute première machine à voyager dans le temps) ? Comment lui-même s'est-il échappé de la-dite prison ? Et comment a-t-il acquis le moyen de voyager dans le temps ? Joseph étant mort, il est peu probable qu'on en sache plus à l'avenir. Dommage.

Lorsque Sara fait du gringue au dark-Castafolte (la demoiselle semble être robophile), celui-ci a une réminiscence de Germain. Si c'est un gag, j'avoue que je ne l'ai pas compris. Et dans le cas contraire, je n'ai pas compris non plus... Est-ce que Germain lui a implanté une sorte de sécurité ? Où alors s'agit-il d'une fidélité ("amoureuse") à son concepteur... ? Ce n'est pas très clair.

Au cours de la saison, Joseph indique avoir récupéré la technologie développée par les Lombardi, en vue de ressusciter la Brigade Temporelle. C'est donc la deuxième fois que son retour est évoqué depuis son annulation dans le final de la saison 1. Mais à chaque fois, ça ne va pas plus loin ! J'ignore s'il s'agit d'une sorte de running gag dans chaque saison, ou si Descraques prépare vraiment un retour de la Police du Temps sous une forme ou sous une autre...

Enfin, l'axe qui sera très probablement développé dans l'éventuelle saison 4, c'est le cas de la "mort" de Judith ! Celle-ci disposant d'une seconde chance, et ayant modifié la nature de sa relation avec Mattéo dés leur rencontre, il y a des chances que ça ait des répercussions, avec sans doute la possibilité d'annuler sa propre mort.

Le top/flop épisodes

Pour moi, l'épisode raté de la saison est "Nouvel ordre" (7eme épisode). Les nécrophiles et leur prison sont décevants, le retour de Dario Lombardi est assez poussif, le jeu de Sara n'est pas convainquant... La scène finale de l'épisode (combat entre Mattéo et Judith) est molle par rapport à ce que nous avons déjà vu dans la série. Certaines scènes tombent à plat (ou alors je ne les ai pas comprises) : lors que le Visiteur pleure, lorsque Judith redemande des coups à Mattéo, l'apparition de Germain. Seul le Castafolte belge sauve l'épisode (notez que nous n'avions pas revu d'autres Castafoltes depuis le final de la saison 1).

Peut-être l'ai-je ainsi perçu par contraste, mais celui qui est le plus réussi est l'épisode suivant, intitulé "Judith". Il est bien construit, en oppositions et alternances présent/passé mais aussi action/calme. On en apprend plus sur l'origine de la relation entre Judith et Mattéo, on a un joli lien avec la Brigade Temporelle de la Saison 1. Et le personnage de l'implant est juste parfait, mi-absurde, mi-flippant !

Conclusion

Des choses très intéressantes dans cette saison 3. Du très bon, et du un peu moins bon. De bonnes idées et d'autres plus contestables ou moins abouties. Mais l'ensemble est très réussi. Nous sommes dans la lignée des saisons précédentes, tout en ayant une forme de renouveau très bien géré.

Vivement la saison 4.

Et chapeau, M. Descraques !

PS : Pour visionner toute la série et/ou soutenir le VdF en achetant les DVD ou divers goodies, rendez-vous sur http://www.levisiteurdufutur.com/ !

Notes de bas de page
  1. Elle avait aussi un rôle dans le final de la saison 2, c'est vrai []
  2. Autre websérie de Frenchnerd signée Slim, rigolote. []
  3. Notons que ce gag était présent dans le tout premier épisode de la série. []
  4. Retournement de situation inattendu. []
  5. En pratique, il s'agit évidement de masquer les cascadeurs, qui sont les mêmes que dans le final de la saison 2, sauf erreur de ma part. []
Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

15 commentaire(s)
9 commentaire(s)

3 commentaires

  1. SPOILER (enfin pas plus que l’article)

    La mort de Judith, moi je l’ai comprise comme une vraie mort, hein. Cette histoire « seconde chance », c’est purement du confort personnel : sa réécrit ses souvenirs de façon fictive afin que pendant son agonie, lorsqu’elle « voit sa vie défiler devant ses yeux », ce ne soit pas sa vraie vie mais un fantasme bien plus satisfaisant, qui lui permette de mourir heureuse. Enfin c’est comme ça que je l’ai compris.

    Surtout qu’il y avait eu pas mal de critique de la part des fans sur le retour « trop facile » de Judith en saison 2 (une version d’elle était déjà morte dans le final de la saison 1, mort « annulée » par l’annulation de toute sa carrière au sein de la Brigade), donc je doute que François fasse la même erreur ose la faire revenir autrement qu’en Flashbacks…

    Sinon, pour le futur alternatif : on sait aussi que le Visiteur est un menteur compulsif, donc même s’il n’a probablement pas tout inventé ce qui serait vraiment gros, on peut supposer que le conte qu’il nous livre n’est pas l’exact reflet de la réalité…

  2. Ah, je ne l’ai pas compris du tout comme ça, concernant la mort de Judith… Pour moi (et même si j’avoue que c’est un peu confus dans la série), elle remonte bien le temps. Un peu comme si ses souvenirs présents remontaient le temps.

    Pour moi, elle a droit à une réelle deuxième chance. Pas simplement un film de sa vie améliorée.

    D’ailleurs, Judith ne meurt pas dans la saison 1 (contrairement à Mattéo) ! Sa vie est réécrite lors de l’annulation de la brigade temporelle (on peut considérer que sa précédente existence est morte, encore qu’elle n’a plutôt jamais existé). Mais elle-même ne meurt pas à proprement parler.

    Rapport au futur alternatif, c’est pas faux… Wait and see ! 🙂

  3. Oui bon j’ai confondu Mattéo et Judith dans la saison 1, faut dire que je ne l’ai pas revue depuis (ça fait un peu mal, comparé au niveau technique et esthétique atteint depuis) – mais dans tous les cas le retour de celui des deux qui était mort avait provoqué une vague de critiques à l’époque, ça, je l’ai pas inventé.

    Alors je reste sur ma position, même si faut avouer que le discours de l’implant est volontairement ambigu : « ce que vous faites dans la réalité n’a pas vraiment d’importance, puisque vous allez mourir. Par contre, ce qui se passe ici dans vos souvenirs est beaucoup plus intéressant ».

    Et le making-off de la saison dont j’ai vu certains morceaux est bien (quoique ce puisse être exprès pour induire en erreur) fait de telle sorte qu’il évoque une fin de personnage…

    D’un autre côté, le VdF fait partie de ses séries respectueuse de ses fans, qui, ne sachant jamais s’il y aura une nouvelle saison, termine toujours ses saisons en laissant des ouvertures mais en proposant quand même une certaine stabilité apte à faire office, s’il y a lieu, de vraie fin. F. Descraques s’est fait un nom, il a réussi à la fois à se faire une place dans le milieu professionnel et en même temps à continuer une production amateur mais qu’il a élevé à une qualité indéniable, il a sûrement tout un tas d’autres projets derrière la tête qu’il est maintenant en mesure de réaliser. La première saison du VdF était quand même vraiment de bric et de broc, et même au niveau scénar ça a commencé sur un mode complètement humoristique façon sketchs pour n’évoluer qu’ensuite vers une saga plus épique, donc du coup il y a des incohérences qui, rétrospectivement, ne peuvent pas être satisfaisantes – et je comprendrai tout à fait qu’il veuille faire une série « propre », peut-être vraiment dans le même univers (un spin-off ?). Par ailleurs les comédiens aussi se sont servis du VdF comme tremplin pour leur carrière, faut bien comprendre que ce sont de « vrais » comédiens supposés en vivre et que le VdF est une activité bénévole (a priori, même s’il est possible qu’ils soient intéressés au sens financier sur les ventes de DVD par exemple, ça j’en sais rien, j’ai pas lu leurs contrats).

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.