Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Boucles et reboucles

Date : samedi 7 mars 2015 à 0h51 • Mise à jour : mardi 10 mars 2015 à 23h20
Numéro : 498/551 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/wi

Catégorie : Magic l'Assemblée • Tags : , ,

A mon grand désarrois, je ne joue pas aussi souvent et constamment à Magic que je le voudrais. Il m'arrive régulièrement de ne pas toucher une carte pendant des mois, parfois des années. Et les nouvelles extensions se succèdent sans que je ne les vois filer...

A vrai dire, ce n'est pas tout à fait vrai. Je me tiens régulièrement au courant des extensions qui sortent et des évolutions du jeu, tant au niveau du gameplay que de la storyline, du moins autant que possible. Mais généralement, lorsque je joue, c'est avec un cercle restreint d'amis et un métagame1 assez limité et décorrélé des derniers blocs.

Pour rappel, jusqu'à présent, les nouvelles cartes sortent par extensions, regroupées par trois dans ce que l'on appelle des blocs et qui forment une histoire cohérente par année. A cela s'ajoute une édition de base qui sort chaque été.

La dernière fois que j'ai réellement joué avec les cartes du moment, ce devait être à l'époque d'"Innistrad" (le bloc se déroulait alors sur un plan fortement inspiré des légendes horrifiques de la fin du moyen-age). Après quoi est sorti un bloc qui prenait de nouveau place sur Ravnica, que je n'ai pas du tout suivi. Puis le bloc "Theros", fortement inspiré de la mythologie grecque avec lequel j'ai joué le temps d'un samedi. Puis nous avons le bloc en cours : "Tarkir", imaginé autour des dragons et influencé par la civilisation mongole (dans l'histoire de ce bloc, l'arpenteur Sarkhan remonte le temps pour modifier le destin du plan de Tarkir).

Pourtant, cet article n'a pas vocation à vous parler de tout ça, mais plutôt des toutes dernières annonces de Wizards sur le jeu !

Magic origines

Tout d'abord, la prochaine édition de base, pour l'été 2015 donc, sera la dernière ! Par la suite, les blocs ne seront plus constitués de trois extensions mais de deux, et chaque année comptera deux bloc (2x2=4, le compte est bon). Cela traduit la volonté de Wizards de rendre cohérente l'édition de l'été avec le reste de l'année, tout en lui permettant de construire une histoire plus globale dans le multivers de Magic. Why not ?!


Trailer du jeu vidéo, à l'occasion de la sortie de Magic Origines

Pour marquer le coup, cette édition qui signera la fin d'une époque sera forcément spéciale : elle se concentrera sur l'origine de 5 arpenteurs bien connu des joueurs actuels : Liliana, Chandra, Nissa, Jace et Gidéon ! Elle portera donc le nom logique de "Magic Origines". A cette occasion, nous (re)découvrirons 10 plans : les 5 plans d'origine de ces arpenteurs, et les 5 premiers plans qu'ils visitèrent. Un interessant retour en arrière tout en proposant de la nouveauté.

Car pour transférer tout cela dans le jeu, Wizards fait revenir les cartes recto-verso apparues dans le bloc Innistrad de manière assez intelligente ! Nous aurons ainsi 5 créatures légendaires qui pourront se retourner en arpenteurs. Tout simplement ! Le principe me semble très intéressant !

Battle for Zendikar

La seconde annonce du jour est un retour sur le plan de Zendikar à l'automne prochain ! Vous l'aurez compris, ce sera donc a priori pour deux extensions qui formeront un nouveau bloc.

Zendikar, c'est un plan sauvage parsemé d'étrange structures de pierre, les hédrons. C'est aussi dans ce monde qu'ont été emprisonnés les terribles Eldrazis. Cela fut réalisé par trois arpenteurs : le vampire Sorin, le dragon Ugin et un lithomancien inconnu à l'époque de la sortie du bloc Zendikar (dont j'avais fait l'avant-première, c'était en 2009).

Or, depuis, nous avons appris des choses. Ugin, le dragon-esprit est originaire de Tarkir et fut sauvé par Sarkhan dans l'histoire racontée par le bloc de cette année. Par ailleurs, Wizard a sorti une extension spéciale l'été dernier, "Commander 2014", dans laquelle nous découvrions enfin le fameux lithomancien, qui s'avère être une kor nommé Nahiri2. Ajoutez à cela que certaines cartes du bloc Tarkir montraient des hédrons (Crucible of the spirit dragon), et il n'y a plus rien de surprenant à ce que l'on retourne sur Zendikar l'an prochain !

C'est une excellente nouvelle à mon sens ! J'avais adoré le bloc Zendikar, tant l'ambiance que les mécaniques de jeu. Et j'aime beaucoup l'idée des Eldrazis, ces ennemis surpuissants et vraiment originaux.

Bref, vous l'aurez peut-être noté, mais ça ne fait pas moins de trois boucles temporelles dans le microcosme de Magic en 2015. J'espère avoir un peu plus de temps dans un court avenir (pas gagné !) pour pouvoir en profiter !

Sources :
Ordre des extensions sorties (Wikipedia)
Dévoilement progressif de Magic Origins
Battle for Zendikar annoncée sur Twitter
Blog de Doug Beyer

Notes de bas de page
  1. Ensemble des cartes, regroupées en decks, avec lesquels nous sommes habitués à nous confronter. []
  2. J'avais d'ailleurs acheté le deck Commander correspondant. []
Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

4 commentaire(s)
31 commentaire(s)
68 commentaire(s)
36 commentaire(s)

6 commentaires

  1. Perso, je réserve mes deux week-end : 11/12 juillet & 2/3 octobre (encore que ce n’est pas très clair pour moi ; cette dernière date : sortie ou AP ?). Je ne dis pas que je jouerai sur la totalité de ces deux week-ends, mais 1 jour sur 2.

    Ca intéresse quelqu’un ?!

  2. Moi, évidement !

    Sympa, l’idée de carte créature => Arpenteur !

  3. Cool ! Note-le sur votre agenda avant que ces dates ne soient remplies !

    Oui, j’aime bien aussi les nouvelles cartes double-faces, même si c’est assez naturel comme idée, finalement… Il me tarde de voir quels plans ils nous préparent dans Magic Origines (deuxième lien en sources).

    Sinon, je viens de mettre à jour l’article, avec un teaser de Battle for Zendikar, qui vient tout juste de sortir.

  4. Hm… Bien que je n’aie jamais été qu’un joueur complètement occasionnel et que je ne suive plus Magic que de très loin (et essentiellement du point de vue storyline, faut pas me demander le gameplay des derniers blocs), je ne sais trop que penser de ces derniers choix éditoriaux…

    Sur le plan storyline, justement, c’est pas inintéressant ces retours prévus, c’est même alléchant !

    Mais sur un plan plus global, ce que je crois constater, c’est que Wizard se resserre sur sa fanbase (qui est conséquente bien sûr, donc probablement suffisante pour faire marcher la license pendant un bon moment au moins), au risque de se couper un peu du « reste du monde »…
    En effet, d’une part, on a une « professionalisation » croissant du coeur élargi des joueurs, avec la multiplication des formats de tournoi par exemple (« modern » étant le dernier né je crois), le raffinement des règles (bannissements désormais déconnectés d’un format à l’autre), etc.
    De l’autre, une sorte de désintéressement des joueurs trop casual : abandon des éditions de base (aux mécaniques les plus simples pour débuter, sachant que les règles globales étant cumulatives, de sorte que chaque bloc apporte de nouvelles règles et, souvent, un ou deux mot-clé supplémentaires, s’initier devient de plus en plus compliqué au fil du temps), division par deux de la durée de vie d’un bloc (d’un an à six mois)…
    Du coup, j’ai un peu peur que Wizard ne perde ceux qui sont entre les deux : un peu plus impliqués que des simples casu en recherche de fun, qui s’autorise un ou deux événement ou avant-première par an, voire un tournoi de temps en temps, mais sans aller au-dela – et qui vont donc ne plus avoir assez de temps pour se suivre chaque bloc en temps réel (aussi bien pour se qui est de se familiariser avec les nouvelles mécaniques, que de ce qui est de composer leurs decks – et je ne parle même pas de l’aspect financier…).

    Bref, perso y a de moins de moins de chances que je m’y remette un jour (pour ce qui est du jeu, je vais continuer à suivre la storyline quand même), et je ne peux que constater que tous les autres joueurs casu de mon entourage se lassent aussi l’un après l’autre (mais c’est aussi sans doute une question d’âge, puisqu’ils sont tous à peu près de la même génération).

  5. Pour répondre à ma propre question plus haut, les AP de Battle for Zendikar ne seront pas le week-end du 2/3 octobre, mais celui du 26/27 septembre :
    http://www.smfcorp.net/mtg-news-15912-la-bataille-de-zendikar.html
    (Le titre rend tellement moins bien en français…)

    J’aime beaucoup la première image dévoilée, aussi…

    @ DarkPara:

    Je suis assez d’accord sur le coté « dédié aux débutants » que l’on perd avec l’arrêt des éditions de base. Je m’étais fait la même réflexion. Après, je suppose qu’ils ont fait une étude de marché qui a démontré le faible rendement sur cette population (ce qui ne les rendait pas inutiles pour autant), tout comme les vraies éditions pour débutant, les « Portal », n’ont pas duré longtemps autrefois. Après, il y a toujours eu problème avec la storyline des éditions de base, sensées se passer sur Dominaria mais incluant des cartes venues des quatre coins du multivers (qui n’est pourtant pas carré) ; ce ci étant, il suffisait de dire que les éditions étaient hors-storyline, ou faisaient office de « résumé des épisodes précédents ».

    Je ne suis pas forcément trop d’accord avec ton point de vue sur le coté cumulatif que tu évoques. Effectivement, les règles se cumulent, mais les nouveaux mots-clefs et nouvelles mécaniques issues d’un bloc ne lui survivent que rarement. Ça reste relativement facile d’entrer dans un bloc après un passage à vide de quelques années, je pense.

    Là où je te suis, c’est que la multiplication des cartes (ainsi que l’ajout de la rareté mythique, et l’envolée des prix) rend difficile de suivre ou de se maintenir à jour et à niveau, sans mettre un minimum la main au porte-feuille… Mais je suis sûr qu’on peut trouver des loisirs bien plus onéreux ; il faut simplement savoir garder du recul sur les dépenses (IRL) versus les gains (dans le jeu).

    Pour autant, je ne pense pas que les joueurs casu s’essoufflent, juste qu’il y a effectivement un glissement de génération.

  6. Plein d’infos alléchantes sur Battle for Zendikar, en français et tout chaud de ce matin :
    https://youtu.be/gRYzt_6yECs

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.