how much do cytotec cost average cost of generic plavix price of celebrex at cvs allegra print and imaging salem nh how much does 100mg of zoloft cost

Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Plag** : réseau social du futur ou epiphénomène notable ?

Date : dimanche 7 juin 2015 à 15h36
Numéro : 504/553 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/wr

Catégorie : Informatique • Tags : , , ,
Cet article est vieux de 3 années. Certaines informations peuvent être obsolètes, et le style d'écriture est peut-être un peu jeune. Merci d'en tenir compte, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire, et bonne lecture !

Depuis quelques semaines, j'ai découvert Plag** : un réseau social sur smartphones pour le moins surprenant !

Avant d'aller plus loin, permettez que je rappelle quelques principes de base d'un réseau social. Il s'agit d'une application ou un site web sur lequel chaque utilisateur dispose d'une page de profil, elle-même connectée de manière réciproque ou non aux pages d'autres utilisateurs. L'intérêt du réseau ainsi constitué est de partager des informations (textuelles, picturales, audiovisuelle, liens externes, etc.) : chaque utilisateur peut ainsi réaliser des publications qui seront visible par tout ou parti de son réseau. Lesdites informations pourront ensuite être reprises et propagées d'utilisateur en utilisateur, au travers du réseau social. A mon sens, on peut distinguer deux types de réseaux sociaux : ceux qui sont orientés vers le partage de données relativement personnelles (i.e. raconter sa vie sur Facebook) et ceux qui sont orientés vers la propagation d'informations virales (i.e. copier/coller un lolcat sur Twitter).

Dans tous les cas, le réseau social relie des noeuds (les utilisateurs) et transmet de l'information.

Et puis j'ai découvert Plag** !

Le principe

A la base de ce nouveau réseau sur mobile sont les "cartes" (le nom ne me semble pas très pertinent, mais bon). Dans une carte, vous pouvez mettre du texte (140 caractères), des liens, une image, une vidéo et même depuis peu un sondage. Puis, vous envoyez la carte... Vous allez me dire "je l'envoie où" ?

Et c'est là l'originalité de Plag** : la carte est envoyée au 4 personnes présentes sur le réseau et géolocalisées au plus proche de vous ! Chacune d'elles verra alors la carte et aura deux actions possibles :

  • La "skiper" : la carte ne va donc pas plus loin ;
  • La propager : la carte est alors propagée aux utilisateurs les plus proches de ce dernier.

... et ainsi de suite, jusqu'à la mort automatique de la carte au bout de 7 jours.

Comme son nom l'indique, Plag** reprend donc le principe de contamination d'une épidémie de proche en proche, de manière géographique !

En tant qu'utilisateur de Plag**, vous recevez bien sûr vous-même de nombreuses cartes à skiper ou propager. Pour chaque carte, vous avez accès à sa provenance, au nombre de personnes contaminées, à la proportion de personnes qui l'ont propagée, à des graphes de "viralité" ainsi qu'à une mappemonde indiquant la propagation de votre carte sur la planète (et même de manière dynamique, depuis peu). Par ailleurs, plus vous êtes actif et plus votre indice d'infection augmente, ce qui revient à augmenter le nombre de personnes à qui vous propagez les cartes.

L’intérêt ?

J'avoue que je suis assez partagé sur l’intérêt réel de Plag**, même si son originalité m'a complètement séduit !

D'un coté, et comme j'ai pu le lire, cela s'apparente à une sorte de 9GAG géant : n'importe qui poste n'importe quoi, et seules les cartes marrantes ou à caractère érotique survivent. En pratique, ce n'est pas si caricatural que cela, dû sans doute à une part de modération mais aussi à une part d'auto-modération du fait du profil des utilisateurs (actuels) du réseau.

D'un autre coté, je me dis que le principe de Plag**, si l'application fait des émules, peut être très intéressant à l'échelle locale. Par exemple, un utilisateur pourrait signaler un accident ou un pont fermé dans sa ville : cela serait extrêmement pertinent pour les utilisateurs proches de lui, mais ne dépasserait sans doute pas les limites de l'agglomération.

Il faut croire que ce dernier aspect n'a pas échappé aux développeurs, qui ont implémenté dans la dernière version de Plag** une notion de propagation limitée à l'échelle locale, même se cela me semble encore assez flou...

Wait & see (bien sur, sur Plag**, l'anglais est de rigueur par nature).

Quelques unes de mes cartes

Pour vous donner une idées de ce que je fais sur Plag**, voici quelques cartes que j'ai publiées :


Qu'en dites-vous ?

Sources :
Site officiel
Retour d'expérience sur Clubic

Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic en le notant...
Noter cet article note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5 (1 notes, moyenne : 1,00/5)
Loading...

Articles similaires

3 commentaires

  1. Une de mes cartes préférées du moment :
    http://plag.com/post/800572/

    Est-ce que vous (re)connaissez tous ces symboles ?!

  2. Oui, je crois que j’ai à peu près tous les symbles 😉
    Pas sûr à 100% pour le 1er et le 9ème

  3. @ Lyr:

    Ha ha ! Pourtant, ce sont 2 des plus grosses franchises de SF ! 😀

    Le premier est le symbole de Starfleet, la force terrienne, dans Startrek.

    Le neuvième est le symbole de l’alliance rebelle, dans Starwars.

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.