Ekhorizon

Geekeries du Sud-Ouest : web, BDs, séries, ciné, anecdotes, réflexions et magret de canard
Bas de page

Previously, on Farscape…

Date : mercredi 28 octobre 2015 à 19h30
Numéro : 521/552 • Auteur : • Lien court : http://ekh.io/xa

Catégorie : Farscape • Tags : , , , ,

Farscape fait définitivement partie de mes séries favorites ! Suffisamment pour que j'achète récemment un intégral qui n'existe pas vraiment !

Série de science-fiction lourde et déjantée, mêlant habilement la réflexion et le délire pur et simple, la tragédie et la comédie, les personnage fou-illés ou fou-s, tout court... Et au delà de tout cela, une originalité comme on en trouve rarement dans les séries !

Farscape fait clairement partie de mes "mythes fondateurs"1, j'en parlais dés l'aube de ce blog.

Depuis cet été, je fais découvrir Farscape à ma p'tite femme. C'est d'ailleurs très intéressant de revoir la série avec plus de recul (vous avez dit maturité ?). Si l'ensemble est toujours très largement plaisant, la série est finalement assez inégale. Certaines parties sont proprement géniales, mais d'autres manquent nettement de souffle. Ce n'est finalement pas étonnant que cette série n'ait jamais trop percé (malgré 4 saisons, quand même !) : outre son défaut de constance, elle était très en avance sur son temps, tout en gardant les codes des séries des années 90. Un hybride très instable, à la manière de Scorpius.

Bref, après quelques mois de visionnage, nous touchons à la fin, non sans une certaine émotion...

Sachez que Farscape était co-produite au début des années 2000 par la chaîne américaine Sci-Fi Channel (aujourd'hui "SyFy"). Cette chaîne décida d'annuler la série assez abruptement en 2003, devant choisir entre Farscape et une autre série prometteuse récemment rachetée : Stargate ! Mis sur le fait accomplis, l'équipe de Farscape ne put réellement adapter le dernier épisode, mais réalisa tout de même une intro de toute originalité (une de plus dans la série).

Je vous laisse la regarder, même si c'est un résumé de l'ensemble de la série, il n'y a aucun spoiler :

La vidéo se compose de 4 images2 tirées de chaque épisode de la série, arrangée a priori par ordre de préférence de ses auteurs.

Bien que dernier de la série, cet épisode n'en est pas pour autant la conclusion, puisque celle-ci se trouve dans le double téléfilm "Les Guerres Pacificatrices", diffusé 2 ans après l'arrêt de Farscape, sous la pression des fans du monde entier.

Notes de bas de page
  1. Un jour, je ferai un article là-dessus. []
  2. Je suis étonné de constater que ce soit suffisant pour que le cerveau arrive à les dissocier, à une fréquence de 24 images par secondes. []
Vous avez aimé cet article ? Ou pas du tout ? Laissez votre avis en un clic, en étant le premier à le noter...
Noter cet article : note 1/5note 2/5note 3/5note 4/5note 5/5
Loading...

Articles similaires

4 commentaire(s)
10 commentaire(s)

4 commentaires

  1. Vous avez pas traîné pour regarder les 4 saisons
    C est vrai que cette intro est bien faite.
    Je savais pas que les guerres pacificatrice avait été tourné deux ans après mais c est vraiment appréciable d avoir une vrai fin à une serie. ( ca devrait être obligatoire d ailleurs parce que c est chiant quand ca coupe d un coup sans vrai fin)
    J ai retrouvais les épisodes je vais essayer de convertir tiphaine aussi.

  2. Vous avez pas traîné pour regarder les 4 saisons

    Je m’étais fait la même réflexion, mais ce n’est pas si rapide que ça en fait ! La série fait ~90 épisodes, vus en ~3 mois, soit une moyenne de 1 épisode (de 45mn) par jour. Étant donné qu’on en regardait plutôt 2/3 les jours de week-end, ça fait en gros un épisode tous les deux jours en semaine. Ça ne fait pas tant que ça, je trouve.

    Je savais pas que les guerres pacificatrice avait été tourné deux ans après mais c est vraiment appréciable d avoir une vrai fin à une serie. ( ca devrait être obligatoire d ailleurs parce que c est chiant quand ça coupe d un coup sans vrai fin)

    Allocine a fait un dossier sympa sur ce sujet : comment se finissent (ou pas) les séries :
    http://www.allocine.fr/article/dossiers/cinema/dossier-18424891/

    Tu me diras si tu arrives à convertir Tiphaine… Comme dit dans cet article, je crains qu’il soit assez difficile d’accrocher à Farscape aujourd’hui. Très en avance pour son temps, mais datant quand même du tout début des années 2000. Et puis, c’est de la SF lourde ! 🙂

  3. Jolie intro, je ne m’en souvenais plus…

    Pour (essayer) de répondre à ta deuxième note : c’est vrai qu’à 30* images par seconde, on aurait du mal à capter toutes les images d’un lot, ce qui est d’ailleurs un peu le cas…

    Mais attention tout de même, on ne verrait pas « rien » non plus, car ce qui rend une image subliminale invisible, ce n’est pas seulement le fait qu’elle dure peu (l’inconscient est bien censé la percevoir, lui), c’est aussi le fait que le cerveau « triche » en la considérant comme négligeable au vu des images qui la précèdent et lui font suite (un effet secondaire de « l’effet phi », le mécanisme neurologique qui permet d’interpréter une suite rapide d’images fixes comme une image continue en mouvement, bref comme un film). Je ne sais pas quelle est la fréquence d’image du générique de The Big Bang Theory, car il est possible au montage de laisser une photo fixe sur plusieurs images, mais je pense qu’on est pas loin.

    Et de plus, là, on n’a PAS 4 photogrammes indépendants par épisode, puisqu’on perçoit du mouvement : on a aussi (et peut-être : exclusivement, j’ai pas le temps ni l’envie de vérifier image par image) des plans de 4 images de long !

    [ * : 24 images/seconde, c’est la fréquence d’une pellicule ; vu la quantité de sfx dans Farscape, le prix de la pellicule, et le prix aditionnel d’une mise au format TV, il me semble bien plus probable que la série ait été tournée directement en vidéo ; or la norme vidéo en Amérique du Nord, le NTSC, est à 30 images/secondes (ou, pour les adeptes de précision, 60 demi-images entrelaçées par seconde).
    Ceci dit, vu tes DVD sont très probablement en zone 2, et donc en format PAL à 25 i/s, et que je ne sais pas comme se fait l’adaptation : soit tout est conservé en un peu plus lent avec une réadaptation du son, soit ils zappent 5 images par secondes et dans ce cas je sais pas comment ça marche pour une séquence au montage aussi rapide (choix du monteur qui fait la conformation ou algorithme qui sucre au hasard).
    Et pour le lien que tu as mis, je ne sais pas du tout dans quel format il est, Youtube acceptant plusieurs formats et plusieurs niveau de définition… ]

  4. Et de plus, là, on n’a PAS 4 photogrammes indépendants par épisode, puisqu’on perçoit du mouvement : on a aussi (et peut-être : exclusivement, j’ai pas le temps ni l’envie de vérifier image par image) des plans de 4 images de long !

    Je me suis sans doute mal exprimé : effectivement, il s’agit à mon sens de 4 images consécutives. Et peut-être même mieux : 4 images proches mais pas forcément directement consécutives, ce qui améliorerait l’effet de mouvement en peu d’images (en sélectionnant genre 1 image sur 2, ou 1 sur 3). Non ? Et le montage serait trop rapide et découpé pour que l’on se rende compte que les mouvements sont légèrement saccadés…

    Après, j’ai dit dans l’article que le montage de cette séquence était « arrangé a priori par ordre de préférence de ses auteurs », c’est ce qui est indiqué dans les bonus du DVD. Mais plus je la regarde et plus je me dis qu’en réalité, c’est bêtement l’ordre chronologique des épisodes. Du coup, on peut aussi remettre en cause le prétendu nombre d’image par épisode…

Laisser un Commentaire

XHTML et ShortCode : Vous pouvez utiliser <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> [card]

Suivez les commentaires par le flux RSS dédié à cet article.