Cite à cheval sur le temps

Le dessin suivant a été esquissé trés rapidement et sans grande reflexion. Le but était simple : arriver à mettre sur papier l’un de mes souvenir ! Non pas réel, car cette citée n’existe a priori nulle part ailleurs que dans mes rêves…

Le dessin suivant a été esquissé trés rapidement et sans grande reflexion. Le but était simple : arriver à mettre sur papier l’un de mes souvenir ! Non pas réel, car cette citée n’existe a priori nulle part ailleurs que dans mes rêves…

Il s’agit donc d’un rêve que j’ai fait il y a quelques temps. Voici de quoi vous en faire partager une infime partie :



DESCRIPTION DU REVE : Nous étions à l’époque de Noël, dans la citée ci-dessus. Au départ, je me trouvais avec Tom et Sam (mes deux frères), mais je les ai rapidement perdu. Par la suite, je me suis retrouvé dans une maison. Le rêve était tellement détaillé que j’aurais pu en dessiner un plan. Celle-ci se trouvait au bord de la cascade, en partie au dessus du vide. Même si l’ambiance faisait un peu futuriste, nous étions bien en 2007. Nous étions plusieurs dans la maison en question mais je ne saurais dire qui étaient « les autres » exactement. Quand tout à coup, nous nous sommes retrouvé (les occupants de la maison) dans la même citée, dans la même maison, mais en plein moyen-age ! Le temps que nous nous rendions compte de ce qui nous arrivais, nous nous sommes à nouveau retrouvé dans le présent… Le passage d’une époque à l’autre s’est reproduit plusieurs fois par la suite. Tout changeait, y compris l’aspect de la maison et nos habits, mais nous (toujours les occupants de la maison) étions les seuls faire ces aller/retour. Au départ, nous étions inquiets mais finalement, sans vraiment chercher à comprendre, nous avons finis par décider de profiter de nos excursions au moyen-age pour visiter la ville et y observer les habitants… C’est à peu prés à ce moment là qu’un nouveau retour s’est opéré : mais au lieu de nous ramener du moyen-age vers le présent, nous nous sommes retrouvé dans le futur ; la citée était en ruines, abandonnée depuis longtemps. Et tout le paysage autour de nous était sombre et désolé : une vision de fin du monde !

Je me suis réveillé à ce moment là. A noter que je m’étais endormi en fin de matinée (!!!), que j’étais sur le lit tandis que Sandra (ma petite amie) était à coté de moi en train de travailler sur son PC, et que lorsque je me suis réveillé en sursaut, j’ai pu constater que je n’avais dormis que 1h30. Les spécialistes du sommeil affirment pourtant qu’il faut dormir au moins un cycle de 3h pour pouvoir rêver…

Cet article a été publié il y a 14 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.

2 Responses

  1. Ca me fait penser à un livre de Van Vogh (célebre écrivain de science fiction), nommé les armurerie d’Isher. Un homme, cause d’une machine, se met à osciller dans le temps, de plus en plus loin à chaque fois. Pour la petit histoire, il sera au final responsable du Big bang.

    Pour les rêves, il me semble qu’un cycle de sommeil est de … 1h30 justement. Et que dans ce cycle, seul les rêves durant le sommeil paradoxal sont vraiment constuit. Les navigateur (Tour du monde et autre) dorment par tranche de 1h30, afin de ne pas laisser le bateau sans surveillance pendant trop longtemps, mais aussi de profiter d’un cycle complet, seul façon de profiter du someil

  2. Oui, je me souviens que tu m’avais parlé de ce livre il y a trés longtemps. Tu as du le lire il y a au moins 5 ans, non ? Il faudra que je me le procure un jour…

    Sinon, pour les rêves, j’avoue que tu m’étonnes : j’étais persuadé que les cycles duraient 3h.

Répondre à Lyrgard Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment