Tomes 4 et 5 des Naufrages d’Ythaq

Last modified date

Comments: 2

Noel oblige, après l’article que j’ai déjà rédigé il y a peu sur cette série de BD, il m’était impossible de ne pas me procurer la suite ! C’est donc chose faite et après une lecture attentive et absorbante (je dois le reconnaitre), voici donc ce que j’en ai pensé…

Noel oblige, après l’article que j’ai déjà rédigé il y a peu sur cette série de BD, il m’était impossible de ne pas me procurer la suite ! C’est donc chose faite et après une lecture attentive et absorbante (je dois le reconnaitre), voici donc ce que j’en ai pensé…

Comme vous vous en doutez sans doute, il va être extrèmement difficile de vous en parler sans pour autant vous spoiler le contenu, mais je vais tout de même essayer.

Tome 4 : L’ombre de Khengis
Alors que ma première impression était une série très bien ficelée, avec un scénario précis (quoique pas forcément clair) et surtout non-commerciale, ce quatrième tome ma plutôt fait déchanter ! Alors, je ne vais pas dire qu’il mauvais, loin de là. Mais j’avoue que j’étais un peu déçu. L’histoire en elle-même n’avance pas vraiment. Certes, les naufragés finissent pas se retrouver, mais la question qui se pose de plus en plus au fil de la série ne bouge pas d’un poil. La question elle même pourrait se résumer à : mais qu’est-ce qu’il se passe exactement sur cette planète ?! Et là, il faut bien reconnaitre qu’on n’apprend rien. Cependant, ce n’est pas tout. Les personnages apparu au cours du troisième tome (je pense à Khengis et Hetzel) n’apportent pas vraiment de nouveau souffle : le premier reste pour le moins obscur, tandis que le deuxième pars un peu dans tous les sens à la limite de la caricature… Il y a cependant des points interressants, comme l’apparition du commandant du « Brume de Comète » en tant que personnage. Cela dit, la révélation de la fin laisse entrevoir beaucoup, le pire, comme le meilleur…

Vient alors le tome 5, fraichement sorti en librairie…

Tome 5 : L’Ultime Arcane
Et ce sera donc plutôt pour le meilleur, ce tome étant vraiment à la hauteur de mes espèrances. Avant de pousser la critique plus loin, il ne faut pas s’y méprendre : il ne s’agit absolument pas de la fin de la série. Le titre est d’ailleurs assez étrange ; je ne vois pas trop à quoi il réfère dans l’histoire… Pour en revenir au tome lui-même, l’histoire reprend donc sur les chapeaux de roue avec une insubordination flagrante de Granite, après un flashback plutôt surprennant sur Khengis. Il s’en suit des révélations sur la fameuse question, et on en apprend enfin plus à propo des évènements qui se déroulent sur Ythaq !!! Cela surprend au début, mais on a pas le temps d’y réfléchir, car le récit continue de plus belle dans les étendues glacées du nord de la planètes. Outre la dimension gradiose d’un combat moyennageux vs futuristes, notre fin trio se retrouve de nouveau propulsé (au sens propre) sur les routes sinueuses d’Ythaq, tandis que l’on comprend beaucoup mieux Khengis et Hetzel à la lumière des nouvelles révélations (chose qui manquait un peu dans le tome 4). La fin nous laisse de nouveau le becdans l’eau et j’attend la suite avec impatience. Cela dit, il est possible, en attendant, de reprendre les 5 premier tomes et de réfléchir à différents détails de l’histoire en les comparant à ce que l’on sait désormais : on comprend alors les choses différement !

Cet article a été publié il y a 14 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment