Guerres paralleles, tome 1 : Tueur d’etoiles

Last modified date

3 commentaires

3 minutes de lecture

Très étrange BD que cette nouveauté, découverte suite à de très bons avis lus au hasard du net. Il semble qu’elle ne soit pas très répandue, puisque je ne l’ai jamais vue dans les rayons BD et que j’ai dû la commander dans une boutique spécialisée (sachant que le vendeur n’en avait jamais entendu parler).


Très étrange BD que cette nouveauté, découverte suite à de très bons avis lus au hasard du net. Il semble qu’elle ne soit pas très répandue, puisque je ne l’ai jamais vue dans les rayons BD et que j’ai dû la commander dans une boutique spécialisée (sachant que le vendeur n’en avait jamais entendu parler).

Rien que le thème à de quoi séduire les amateurs de SF/Fantasy : il s’agit d’un homme, nommé Jonasfall, exilé sur une planète isolée et ayant perdu la mémoire. Seuls ses cauchemards témoignent de son passé oubié, un passé fait de violence et d’immenses champs de batailles. Ce dernier le rattrape lorsque des guerriers appartement à de multiples factions se matérialisent sur sa nouvelle planète d’accueil depuis… une dimension parallèle. Jonasfall (re)fait alors connaissance avec les armées qu’il dirigeait jadis et découvre qu’il était l’un des principaux chefs de guerre d’un conflit s’étendant sur de multiples dimensions parallèles.

Le simple résumé avait de quoi séduire un amateur de SF comme moi, aussi ai-je acheté cette BD sans même l’avoir lu avant (chose extrèmement rare pour moi). J’ai donc été surpris de constater que cette BD mélait SF et Fantasy de manière étrange : le vocabulaire et l’environnement est plutot futuriste, mais les armes sont des épées ou des haches et les costumes sont plutôt médiévaux.

J’ai trouvée que l’histoire fonctionnait à deux temps. En premier plan, c’est un scénario classique, pour ne pas dire peu original, d’ancien général qui retrouve ses armées. Mais en second plan, de nombreux fils scénaristiques se tissent doucement : un ancien procès, un observateur étrange, un amour ambigu, un vieux peuple disparu mais toujours craint…

Mais là où ça se complique, c’est en ce qui concerne l’univers. Cette BD contient extrèmenent peu de « texte off » et on ne découvre l’univers qu’à travers les images et les dialogues des personnages. Cependant, au lieu de donner les information progressivement, on découvre une foule de choses étranges en très peu de temps. L’univers semble attrayant et très profond, mais il est finalement difficile de dire s’il est génialement complexe ou si les auteur ont voulu faire trop gros et se sont donc écrasés en route…

Pour vous donner un exemple : les personnages voyagent d’une dimension à l’autre (c’est dit clairement) mais ils appellent aussi cela « voyager d’une étoile à l’autre ». Restons-nous donc dans le même univers, ou pas ? Et donc : originalité du scénario ou grosse confusion des auteurs ? De même, on ne sait pas grace à quoi ils voyagent, ni comment : cela ressemble seulement à de la téléportation.

Pour l’instant, je dirais donc que c’est une BD contenant d’énorme promesses, mais j’emet des doutes quant à la possibilité qu’elle les tienne. Affaire à suivre…

Cet article a été publié il y a 14 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.

Geek bordelais, féru de science, amoureux de technologies, mordu de SF, amateur de fantasy, épris de jeux en tous genre, adepte de réflexions diverses. Et j'aime le canard, aussi.

3 commentaires

  1. Làs ! Je suis retombé par hasard sur ce vieil article et j’ai donc fait quelques recherches…

    La série a été abandonnée, suite au décès de l’un des auteurs (Stéphane Peru) !

    Les craintes que je formulais dans cet article (soit dit en passant, assez mal écrit) ce sont vérifiées mais pas de la façon dont je l’imaginais.

    Reste un l’aperçu d’un univers étonnant, de quoi au moins faire vagabonder son imagination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 10 Mo. You can upload: image, document, spreadsheet, text, archive. Drop files here

Post comment