Week-end renversant !

Je sais bien que lorsque j’ai créé cette section de mon blog, j’avais dit qu’elle ne contiendrait que des articles courts. Mais celui-ci fera exception. Et pis c’est tout !

J’ai un peu hésité avant de l’écrire, partagé entre deux sentiments : l’envie de graver dans le marbre (relatif) du blog les évènements du week-end d’il y a 10 jours, et l’envie de les garder dans l’intimité de mes souvenirs. J’ai finit par trancher un peu entre les deux : je vais donc vous raconter sans trop entrer dans les détails, mais si vous voulez des photos ou des vidéos, il faudra venir à la maison 1 ! 😉

Tout a commencé lors de l’anniversaire de Jérémy, en janvier 2. Emilie avait alors décidé de lui offrir un saut en parachute pour ses 25 ans. Puis est venu le 25ème anniversaire de Djo, et Liz lui a offert la même chose, ce qui leur permettait de sauter ensemble.

Plus tard, Ji-Pi a proposé d’organiser un week-end chez lui, a Gujan, soit juste à coté de leur lieu de saut. Nous nous sommes ainsi retrouvé à une douzaine (parisiens pour la plupart), pour un week-end de folie.

La plupart sont arrivés le vendredi, et notre pauvre petit appartement a donc hébergé 12 personnes pour la nuit du vendredi au samedi. Puis nous sommes parti aux aurores le samedi matin. Direction Biganos pour une descente de la Leyre en canoë (on passera sur un petit caprice de Margot). La balade nautique s’est très bien passée, entre les fourberies de Jérémy et les bourrinages d’Alex…

Après un pic-nic, nous avons passé l’après-midi à l’océan (coulage en règle, au programme). La soirée s’est déroulée tranquillement, petit barbecue et dodo pas trop tard, car la journée avait été longue. Le lendemain, Djo et Jérémy devaient sauter à 11h. Nous nous sommes donc rendu à l’aérodrome avec un peu d’avance, et légèrement inquiété par un temps relativement menaçant. Et c’est en patientant, que j’ai vu débarquer mon père, Tom, Luca et Mathieu ainsi que mes grands parents !

Très surpris, je leur ai donc demandé ce qu’il faisaient là, à quoi ils ont répondu qu’ils venaient me voir sauter. Et c’est en leur rétorquant que « je ne sautais pas » que j’ai compris… Car en effet, Sandra ne m’avait pas encore offert son cadeau pour mes 25 ans !

C’est ainsi que j’ai découvert, quelques instants avant le saut, que nous sautions tous les trois !!!

Malheureusement, le temps ne fut pas au rendez-vous, et nous ne pûmes sauter que le lundi matin suivant. Entre temps, une escalade de la dune du Pilat, un nouveau barbecue et une balade à Arcachon en soirée meublèrent sans difficulté.

Voilà pour l’histoire. Détails en sentiments en direct, si vous le souhaitez.

Merci encore à toutes et à tous pour ce week-end fa-bu-leux ! Et ma surprise fut totale !

Cet article a été publié il y a 11 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.
  1. De toute façon, on me signale dans l’oreillette que la majorité des lecteurs du blog étaient là en chair et en os…[]
  2. En réalité, ça a commencé bien avant, mais je n’en savait rien…[]

Geek bordelais, féru de science, amoureux de technologies, mordu de SF, amateur de fantasy, épris de jeux en tous genre, adepte de réflexions diverses. Et j'aime le canard, aussi.

32 commentaires

  1. Bah… Moi, j’ai toujours entendu parlé de « la Leyre »…

    @ Tharkun :

    V’oui, mais c’est quand même toi qui a commencé à « accélérer le processus » ! ^_^

  2. Je crois que ce sont deux cours d’eau différents.
    La Leyre, l’Eyre, et on pourrait rajouter l’Eyga, que nous avons croisé plusieurs fois aussi !

    Il s’est passé tellement d’autres choses dans ce week-end!
    Et plein de trucs que je n’ai pas assistés (dune du pilat et Arcachon entre autre).
    Je n’aurai donc pas plus de détails (sauf de vive voix quand tu seras rentré de Metz!)

    J-1900

  3. A ce sujet, Ekho, j’envisage effectivement de prendre mon vendredi et lundi.
    Est-il possible de venir chez toi dès le jeudi soir? Ou je peux squatter chez mes parents :p

    J-1896

    PS : j’adore ton « je ne suis contactable que par téléphone » 🙂

  4. On m’a dit :
    « Partie de Heroscape avec Djo et Yufei vendredi soir »

    ça ne devrait donc pas tarder 🙂
    J’ai bien envie de voir ta tête pendant le saut!

    J’ai posé mon lundi et mardi pour rentrer tranquillement en famille.
    Je peux partir ou rester dimanche soir si ça ne vous dérange pas 🙂

    J-1982

  5. En effet. On est de mariage le WE prochain sur Bordeaux : celui d’Eldermê. Du coup, Lyr et Ji-Pi débarquent chez nous dés le vendredi soir. Et tant qu’à faire, autant occuper la soirée. ^_^

  6. Effectivement, je m’adressais directement à Ekho!
    ça ne m’étonne pas que cela ait pu paraître obscur pour quelqu’un d’extérieur à la conversation (gmail) 😀

    Néanmoins, j’attends de repouvoir goûter au rhum arrangé d’Ekho … aaaah le gingembre et la vanille!
    Et puis, je me dois de remettre en jeu mon titre incontesté de maître absolu de Magic (gagné avec une chance inouïe à l’EVG de Lyr!)

    J-1982

  7. Yufei, je t’expliquerai vendredi les circonstances spéciales de l’évènement (qui ont joué grandement en ma faveur : )

    J-1981

  8. AH AH AH AH AH !
    Ça y est !!!

    J’ai plus d’économies, mais je ne suis plus jaloux !

    (Plus que environ 4999 sauts, et je me mets au base jump en flysuit… Ou, je sais, c’est du délire pur, mais c’est beau de rêver ! ^^)

  9. Bah, je vais polluer ton blog en racontant ma vie, mais la prochaine fois qu’on se verra, on pourra en parler comme deux vieux « vétérans » qu’on est (ou pas, c’était jamais qu’un tandem… mais ça fait classe quand même !)…

Répondre à Ekho Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment