Décortiquer un comics…

Last modified date

Aucun commentaire

5 minutes de lecture

Je viens de terminer le recueil « La résurrection de Ra’s Al Ghul » publié chez Urban Comics.

Et je trouvais que ça faisait un assez bon écho à ce que j’essayais de développer dans cet article, quant à la manière de lire des comics. Je vous propose d’illustrer mes précédents propos dans un article plus court, et sans doute plus parlant au travers d’un exemple.

La « Résurrection de Ra’s Al Ghul » est donc un hardcover qui raconte le retour de l’un des plus grands adversaires de l’homme-chauve-souris. Ra’s Al Ghul dispose en effet d’une organisation criminelle tentaculaire à son service, mais il maitrise également la science mystique des « puits de Lazare » qui lui permettent de prolonger sa vie indéfiniment et même… de ressusciter, donc. Batman n’aura pas trop de l’aide de Robin, mais également de ses alliers Nightwing et Red Robin1 (entre autres) pour faire face à cette menace.

L’éditeur Urban Comics propose donc un récit complet en un tome, avec un chapitrage plutôt cohérent, que je vous ai reproduit dans le tableau ci-dessous.

PartieChapitrageAuteursPublication originelle
1Prologue 1Scénario : P. Milligan
Dessin : D. Lopez
Batman Annual #26
29 août 2007
2Prologue 2Scénario : K. Champagne
Dessin : J.Pearson
Robin Annual #7
31 oct 2007
3Chapitre 1Scénario : G. Morrison
Dessin : T. Daniel
Batman #670
31 oct 2007
4Chapitre 2Scénario : P. Milligan
Dessin : F. E. Williams II
Robin #168
7 nov 2007
5Chapitre 3Scénario : F. Nicieza
Dessin : D. Kramer
Nightwing #138
14 nov 2007
6Chapitre 4Scénario : P. Dini
Dessin : R. Benjamin
Detective Comics #838
21 nov 2007
7Chapitre 5Scénario : G. Morrison
Dessin : T. Daniel
Batman #671
28 nov 2007
8Chapitre 6Scénario : P. Milligan
Dessin : D. Baldeon
Robin #169
5 dec 2007
9Chapitre 7Scénario : F. Nicieza
Dessin : D. Kramer & C. Rodriguez
Nightwing #139
12 dec 2007
10Chapitre 8Scénario : P. Dini
Dessin : R. Benjamin & D. Kramer
Detective Comics #839
19 dec 2007
11Epilogue 1Scénario : P. Milligan
Dessin : D. Nguyen
Detective Comics #842
5 mars 2008
12Epilogue 2Scénario : P. Milligan
Dessin : D. Nguyen
Detective Comics #840
2 janv 2008

Tout d’abord, on peut le constater : chaque partie (12 au total) correspond à une issue différente (fascicule américain d’origine).

On note que ces issues proviennent de pas moins de 6 magazines différents (de « Detective Comics » à « Robin » en passant par « Nightwing » et bien sûr « Batman »…) ! C’en est presque caricatural, car rien que dans la première moitié de l’ouvrage, il n’y a pas deux publications identiques ! Je n’ose pas imaginer le casse-tête pour un lecteur américain qui essaie de suivre cela en temps réel d’une semaine à l’autre. Mais cela illustre aussi la difficulté que nous – lectorat européen – pouvons avoir face aux comics : il ne faut pas les appréhender comme une histoire linéaire et monolithique, mais plutôt comme une mosaïque prismatique. Ainsi, l’histoire principale se suit d’une publication à l’autre, sans aucune cohérence quant à la numérotation des publications originelles vis à vis de ladite histoire. En outre, chaque publication a son ton propre (et généralement son propre personnage principal). Et ici, c’est assez flagrant : suivant les parties, nous adoptons le point de vue d’un protagoniste différent, en fonction de sa publication d’origine…

Conséquence logique : les auteurs 2 se suivent de manière discontinue, puisque chaque scénariste est relié à sa publication d’origine. Il en découle une narration qui varie d’un chapitre à l’autre, notamment avec l’intervention de personnages secondaires peu ou pas introduits. Là encore, cela peut se comprendre par une gestion de ces personnages dans d’autres issues, dans les publications d’origine, sans que celles-ci ne soient incluses dans le présent recueil car hors du propos principal. Plus marquant encore : si les scénaristes se relaient au fil des chapitre, c’est également le cas de dessinateurs, avec des styles assez variables quoi que globalement cohérents.

De ce fait, au sein d’un même ouvrage, les chapitres se révèlent assez inégaux en qualité (cela reste subjectif), tant sur le plan de la narration, que du scénario, du dessin, ou du traitement des personnages…

Notez également que les dates de sorties des issues originelles peuvent surprendre. Ainsi, le premier épilogue est sorti deux mois avant le chapitre 1, tandis que le second est sorti le même jour que ledit chapitre. De la même façon, l’un de épilogues est sorti deux semaine après la conclusion, tandis que le second épilogue est sorti plus de deux mois après. Il faut toutefois souligner que ces notions de prologues et épilogues sont propres aux choix éditoriaux de Urban Comics, l’éditeur français ; ce sont eux qui considèrent que tel issue peut avoir du sens dans le recueil ou non, et vont donc les y inclure ou non.

Dernière remarque, il arrive même que dans cette réédition française, certaines issues ne soient pas présentées dans l’ordre chronologique : c’est ainsi le cas des deux épilogues ! Ce n’est pour autant pas gênant, car en tant qu’épilogues, ils sont relativement indépendants.

Ainsi, par cet exemple, j’espère avoir illustré la difficulté à entrer dans l’univers des comics américains pour un lecteur francophone. Pour autant, je salue la démarche éditoriale de Urban Comics, qui compile les issues avec un soin particulier afin que nous, lecteurs français, puissions profiter des aventures des superhéros de manière relativement linéaire. Il faut néanmoins garder en tête que nous n’avons clairement pas une BD franco-belge entre les mains, pour l’apprécier à sa juste valeur, avec ses caractéristiques éditoriales particulières.

Et cette « Résurection de Ra’s Al ghul », qu’est-ce que j’en ai pensé, alors ? Bien que ce ne soit pas le sujet, je l’ai trouvé plutôt pas mal sans être extraordinaire (ma note : 6/10). Le centre du propos est un affrontement sans grande originalité, même si quelques parties sortent du lot : les prologues, épiloques, ou la tentation de Red Robin par exemple.

Post scriptum : Si comme moi vous vous posez la question du Detective Comics #841 manquant dans mon tableau, il n’a rien à voir avec Ra’s Al Ghul et est inclus pour les français dans la série Paul Dini présente Batman de Urban Comics…

  1. Eux-même ayant porté le masque de Robin auparavant.[]
  2. Dont certains de renom ici : Dini et Morrison en tête ![]

Geek bordelais, féru de science, amoureux de technologies, mordu de SF, amateur de fantasy, épris de jeux en tous genre, adepte de réflexions diverses. Et j'aime le canard, aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 10 Mo. You can upload: image, document, spreadsheet, text, archive. Drop files here

Post comment