De l’art de denouer un noeud…

Last modified date

Comments: 2

Il m’arrive souvent de discuter avec des amis plus ou moins proches (suivant le cas) de thèmes divers et variés… Et il arrive assez souvent que nous ne soyons pas d’accord sur un sujet donné (cela est surtout valable pour les « moins proches »). La réfléxion qui m’est alors régulièrement renvoyé est « mais c’est pas aussi simple… »

Il m’arrive souvent de discuter avec des amis plus ou moins proches (suivant le cas) de thèmes divers et variés… Et il arrive assez souvent que nous ne soyons pas d’accord sur un sujet donné (cela est surtout valable pour les « moins proches »). La réfléxion qui m’est alors régulièrement renvoyé est « mais c’est pas aussi simple… »

Et pourquoi donc ?! Pourquoi est-ce que le monde qui nous entoure devrait être incroyablement compliqué ? En ce qui me concerne, je pense exactement le contraire : le monde n’est pas si compliqué ! Il même plutôt simple mais c’est nous qui le compliquons à l’extrème en essayant de le comprendre et de l’interpréter. Ce serait comparable à un noeud que l’on empire en essayant de le dénouer…

Si une interprétation simpliste du monde fonctionne pour moi, ainsi que pour un certain nombre de personnes pensant de même, pourquoi est-ce que ce n’est pas le cas pour tout le monde ? Pourquoi est-ce que la grande majorité des gens compliquent inconsciemment les choses en essayant de les éclaicir ? Peut-être est-ce volontaire, pour se mettre à l’épreuve, quitte à y perdre. Peut-etre est-ce volontaire pour être plains… Peut-etre est-ce volontaire pour augmenter le prestige d’avoir réussi… Ou peut-être est-ce réellement involontaire. Dans ce cas, cela pourrait être une trop grande curiosité qui pousse à chercher et à imaginer dans les recoins des problèmes qui n’existent pas ?

Ou alors je me trompe : le monde est réellement compliqué… Mais dans ce cas, je prefere garder mon « filtre de simplicité » !

Cet article a été publié il y a 14 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.

2 Responses

  1. wesh le bon arno lol, tjr le mème! ben écoute ste réflexion…c vrai jme la sui dja pozée oé …fin jkroi.c vré kon a toujours tendance a tou compliké alors ke c’est pourtan si simple…mais jpense des fois ca dépend ossi des situations,des personnes trop corrompues qui complique des choses pour leur profit ( c’est 1 des exemples…) mais bon c pour dire ke jsui daccord sur le fait kles choz soit pas si compliké kon l’imagine; mais dans ce bas monde jpense pas kon puisse faire adhéré tou lmonde à cette vision des choz… pas mal ste réflexion nan kes ten pense john ? en plus c pas mal écrit…lol jsui conten dmoi!!! voila c t le pti momen filozofik dla soirée.sur ce jmen retourn a ma basse . bisou john a plus

  2. Aha !
    Ca fait plaisir de voir que tu es d’accord avec moi frangin ! Effectivement, tu nous a fait là une belle reflexion même si la lecture n’est pas aisée (comme « filozofik »). C’est vrai que je n’avais pas pensé à ceux qui compliquent volontairement…
    A bientot John ! Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment