Memento Database, vos données dans votre poche

Parmi les nombreuses applications que j’utilise sur smartphone, il y en a une poignée qui me sont indispensables au quotidien, et que je transfère d’année en année, et d’appareil en appareil. Je vous avais autrefois évoqué Automate. Aujourd’hui, je vous présente Memento Database (Site officiel), une application extrêmement utile que je ne ferai qu’effleurer ci-dessous, pour vous en présenter des utilisations bien pratiques au travers d’exemples personnels.

Comme son nom le suggère habilement, il s’agit d’une application de bases de données, tout simplement, mais aussi avec toute la puissance que cela peut impliquer. Pour rappel, une base de données permet de rassembler des données au sein d’entrées. Par exemple, dans la base de votre carnet d’adresse, chaque entrée est la fiche d’une personne, qui contient des données comme son nom, son numéro de téléphone, son adresse email, sa date d’anniversaire, etc.

Dédiée à monsieur-tout-le-monde mais dotée de nombreuses fonctions avancées, elle vous permet de créer des databases facilement et rapidement, globalement en trois volets :

  1. La construction de la base dans laquelle vous listez les données que vous souhaitez stocker pour chaque entrée de votre base.
  2. Un fomulaire de nouvelle entrée, bien pratique, qui vous permet de renseigner les données du point précédent. Les champs du formulaire peuvent être extrêmement variés (textes, nombres, listes diverses, coordonnées GPS, dates, heures, contacts, images, etc.).
  3. L’affichage de la database en elle-même, qui vous permet de consulter facilement les entrées que contient votre base de données.

L’application vous permet de multiplier les bases de données variées, et de les regrouper comme vous le souhaitez. Chaque base de données peut contenir un nombre potentiellement immense d’entrées, elle-même regroupant un très grand nombre de champs et données.

Exemple de databases

Exemple ci-contre… J’ai regroupé les quatre bases de données suivantes dans une catégorie « loisirs » :

  • Une liste détaillée de mes idées de dessins, ainsi que de leurs état d’avancement ;
  • Une base de données des nombreux feutres dont je dispose. S’agissant de feutres vendus à l’unité, cela me permet à tout moment de savoir si je possède déjà telle couleur, ou si telle couleur que j’utilise souvent pourrait bientôt s’épuiser ;
  • Une base de donnée de ma ludothèque, me permettant de lister l’ensemble des jeux que je possède ;
  • Une base de donnée de scoring, pour archiver les parties jouées et les scores associés.

Chaque base de donnée vous propose de consulter vos entrées de très nombreuses manières : sous forme de listes, de grilles, regroupées ou non (avec sous-groupes éventuels), mais aussi sous forme de cartes ou de chronologies, si vos entrées possèdent des champs de coordonnées GPS ou de dates.

De nombreux filtres, que vous définissez vous-même, vous permettent également de n’afficher que certaines entrées. Par exemple, lors d’un apéritif avec 3 amis, je peux consulter la base de donnée de ma ludothèque et la filtrer pour n’afficher que les jeux qui peuvent se jouer à 3 joueurs, et dont les parties sont courtes.

Évidement, il est aussi possible d’afficher des graphiques divers et variés pour visualiser vos données. Ces graphiques peuvent également se coupler avec vos filtres pour affiner toujours plus vos visualisations.

Il est possible d’importer des bases de données, mais également de les exporter, ou de les sauvegarder sur un cloud.

Au rayon des utilisations avancées, vous pouvez coupler des bases de données entre elles (par exemple, ma base de donnée de « scoring » fait appel à ma base de données « ludothèque »), vous pouvez rédiger des scripts pour conditionner certaines entrées, utiliser de l’auto-complétion en faisant appel à des base de données en ligne, coupler Memento Database avec d’autres applications pour générer automatiquement de nouvelles entrées dans vos base de données en fonctions de telle condition ou tel contexte.

Par exemple, à une époque, je souhaitais comprendre les flux de circulation (et les bouchons !) entre chez moi et mon lieu de travail. J’avais donc utilisé Automate couplé à Memento pour enregistrer chacun de mes déplacements : coordonnées GPS, heure de départ, heure d’arrivée… Cela m’a permis d’en déduire les heures de déplacement à privilégier pour éviter les bouchons, en fonction du jour de la semaine, des vacances scolaires, etc.

Courses du moment

Les possibilités d’une telle application sont infinies. En plus des exemples ci-dessus, voici quelques unes de mes autres base de données (utilisées plus ou moins souvent) :

  • Enregistrement des coins à champignons, si vous êtes amateur de bonne omelettes forestières ;
  • Historique de mon temps de travail, quand je suis au travail, pour pointage hebdomadaire ;
  • Archives des dons que je réalise ;
  • Listing de mes recettes de cuisine personnelles ;
  • Base de données d’aliments avec valeurs nutritionnelles précises ;
  • Suivi de mon poids ;
  • Outils de bricolage que je prête régulièrement à des copains ;
  • Et même mes listes de courses !

Alors bien sûr, cela nécessite de réfléchir un peu à chaque nouvelle database que vous souhaitez créer. Et les plus complexes demandent un peu de travail. En outre, nombre des fonctions que j’ai évoquées dans cet articles pourraient très bien être remplies par des applications déjà existantes, ou des base de données en ligne (j’en utilise d’ailleurs moi-même aussi). Mais Memento Database database offre une souplesse inégalable et permet de stocker ses données de la manière exacte dont vous le souhaitez. Et mieux encore : ces données sont stockées en local sur votre smartphone, sans aucun partage avec personne ce qui garantit la protection de votre vie privée. Par contre, pensez à faire des sauvegardes régulières !

Il existe une version gratuite de l’application, et plusieurs versions payantes par abonnements. Après quelques rapides recherches, il semble que j’aie autrefois bénéficié qu’une clef payante sous forme d’app, qui n’existe plus, me donnant (encore aujourd’hui) accès à toute l’application mais sans abonnement. Memento Database existe aussi pour tablettes et PC, mais je n’ai jamais essayé ces versions.

Geek bordelais, féru de science, amoureux de technologies, mordu de SF, amateur de fantasy, épris de jeux en tous genre, adepte de réflexions diverses. Et j'aime le canard, aussi.

9 commentaires

  1. Je suis trèèèèèèès intriguée par ces 103 entrées de feutres. Apparemment vendus à l’unité, donc je suppose que c’est pas tout à fait les mêmes que ceux que j’achète aux enfants et que je rachète aux enfants parce qu’ils ne durent jamais bien longtemps. Il est d’ailleurs malheureux qu’on ne vende pas les feutres rouges pour enfant à l’unité. Ou plutôt qu’on ne vende pas des boites ne contenant que des feutres rouges…

    Que fais-tu avec ces feutres ? À quand un article ? 😀
    C’est pour dessiner ? Aux dernières nouvelles, qui datent de carrément longtemps, tu étais plutôt dessin au crayon ou alors dessin numérique.

    Tu noteras que je n’ai pas évoqué le « Listing de [t]es recettes de cuisine personnelles » pour savoir s’il y avait des recettes de magret de canard dedans. Ah ben si je l’ai évoqué 😉

  2. Il s’agit de feutres à alcool, principalement des promarkers (de la marque Winsor & Newton), qui permettent une grande variété de nuaces de couleurs et de dégradés. Ils sont dotés de deux mines, l’une plutôt fine et dure, l’autre plus proche d’une marqueur épais. Ils sont vendus à l’unité, mais également par packs…

    Que fais-tu avec ces feutres ? À quand un article ? 😀
    C’est pour dessiner ? Aux dernières nouvelles, qui datent de carrément longtemps, tu étais plutôt dessin au crayon ou alors dessin numérique.

    En effet, j’ai eu ma période « crayons », et ma période « numérique ». J’ai également eu ma période « feutres à alcool », du coup. En ce moment, je suis plutôt dans une période « plus trop de dessin ». 😀 Mais je me connais : c’est cyclique, ça reviendra. Un article sur le sujet ? Pourquoi pas, je vais y réfléchir.

    Tu noteras que je n’ai pas évoqué le « Listing de [t]es recettes de cuisine personnelles » pour savoir s’il y avait des recettes de magret de canard dedans. Ah ben si je l’ai évoqué

    Du coup, je ne répondrai pas que l’article sur le magret sêché est dans les tuyaux du blog.

  3. Ahah, j’ai cliqué sur le premier (ou plutôt le dernier en fait) article de la catégorie « images et dessins », écrit en 2016. Premier commentaire de moi, et je parle de magret de canard. J’ai presque honte 😉

    J’ai déjà vu ces feutres qui me faisaient de l’œil chez Cultura mais je n’ai jamais testé. Winsor & Newton est une très bonne marque, j’ai de l’aquarelle de chez eux ainsi que des pinceaux.
    Ça me plairait bien de lire un article là-dessus si ça t’intéresse d’en rédiger un. Ou simplement de voir ce que tu fais avec, sans forcément un article très long autour.

    Pour réagir davantage sur le sujet de l’article, merci d’avoir partagé ce qu’on peut faire avec cette appli que je ne connaissais pas du tout. Ça fait un moment que je me dis que ce serait pratique d’avoir ce genre de notes sur mon téléphone portable plutôt que sur des fichiers textes au fin fond de mon ordinateur (que j’ai rarement dans ma poche quand je suis dans un magasin !) ou sur des post-it qui finissent pas devenir illisibles. Mais jusque là j’avais eu la flemme de m’en occuper sérieusement et me poser la question de quoi utiliser.

    Je n’ai pas de feutres à alcool, par contre je fais de temps de la peinture acrylique, ou de l’aquarelle, ou du pastel gras, ou d’autres trucs. Et je me mélange un peu les couleurs que j’ai ou qu’il me manque suivant le médium, ça m’aiderait d’organiser tout ça.

  4. Ahah, j’ai cliqué sur le premier (ou plutôt le dernier en fait) article de la catégorie « images et dessins », écrit en 2016. Premier commentaire de moi, et je parle de magret de canard. J’ai presque honte

    Monomaniaque… Quelqu’un a dit « monomaniaque » ? 😀

    Pour réagir davantage sur le sujet de l’article, merci d’avoir partagé ce qu’on peut faire avec cette appli que je ne connaissais pas du tout. Ça fait un moment que je me dis que ce serait pratique d’avoir ce genre de notes sur mon téléphone portable plutôt que sur des fichiers textes au fin fond de mon ordinateur (que j’ai rarement dans ma poche quand je suis dans un magasin !) ou sur des post-it qui finissent pas devenir illisibles. Mais jusque là j’avais eu la flemme de m’en occuper sérieusement et me poser la question de quoi utiliser.

    Je ne prétend pas avoir fait une étude comparative, mais cette application a des applications (c’est le cas de le dire) infinies. Pour des listes ultra-customizées, mais je m’en sert aussi pour organiser et conserver des vins que j’ai appréciés (afin d’en acheter ultérieurement), ou pour gérer les exercices physiques que je réutilise lors de mes sessions de muscu, ou encore pour suivre les avances de frais que je peux faire au boulot… Pour n’ajouter que 3 exemples supplémentaires à ceux de l’article.

  5. L’application a l’air très sympa, et je vois bien les usages très divers qu’elle peut avoir, mais j’avoue que le côté abonnement pour utiliser la version complète est pour moi un gros coup de frein. Je n’aurais pas soucis à payer pour ce genre d’application une fois pour toute, mais tous les mois, non merci.

  6. Lyr à écrit :

    Je n’aurais pas soucis à payer pour ce genre d’application une fois pour toute, mais tous les mois, non merci.

    Je suis tout à fait d’accord avec toi.

    Même si, à la réflexion, j’ai déjà quelques abos webs mensuels en réalité (musique, lecteur RSS, serveur web…).

    Mais c’est aussi pour cela que j’ai partagé le lien vers l’ancienne clef via Google Play. Peut-être fonctionne-t-elle encore…?

  7. Ces abonnements mensuels sont « justifiés » en un sens, tu utilise à chaque fois des serveurs, donc le coût pour l’entreprise qui te propose ces services est sur toute la durée de ton utilisation. Que tu utilise ces services 1mois, ou 3 ans, ça ne va pas leur coûter la même chose.

    Alors que là, de ce que tu dis tout est stocké en local, que tu utilise l’appli 1mois ou 3 ans, ça leur coûte la même chose à eux, mais pas à toi. C’est pour ça que je ne comprend pas le système d’abonnement. La seule justification que j’y vois, c’est que tu paie pour un support et pour les mises à jours de l’application.

    C’est malheureusement une tendance actuelle de passer pleins de trucs dans ce mode. J’ai pas trop suivi, mais je crois que Office 365 (Word, Excell, etc) c’est devenu un abonnement aussi. Je n’aime pas du tout cette conception.

  8. Moi non plus, je n’aime pas du tout cet emprisonnement des clients par abonnement…

    Je ne m’étais jamais fait la réflexion sur le fait qu’un abo se justifiait pour un service qui se renouvelle, et beaucoup moins pour un produit. Mais je suis tout à fait d’accord avec toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 10 Mo. You can upload: image, document, spreadsheet, text, archive.

Post comment