Blague du jour

Petite histoire drole découverte ce matin sur le net, et qui m’a bien fait rire. Personnellement, je ne m’attendais vraiment pas à chute…

En prenant le train, un anglais, un français et une étudiante suédoise (donc jeune et jolie) se retrouvent dans le même compartiment. L’anglais est assis en face du français et de l’étudiante.

Après quelques kilomètres de parcours, le train entre dans un long tunnel, plongeant ainsi les voyageurs dans une obscurité totale pendant plusieurs secondes.

Dans le noir complet, on entend alors dans le compartiment le bruit d’un gros baiser mouillé suivi de celui d’une claque donnée à pleine volée.

Sortis finalement du tunnel et de l’obscurité, le français et la jeune suédoise se retrouvent assis comme si rien ne s’était passe alors que l’anglais se frotte une joue toute endolorie et encore marquée d’une trace de main. Apparemment c’était lui qui avait pris la baffe.

La jeune suédoise songea : « L’anglais a essayé de m’embrasser dans le noir, il s’est trompé et le français lui a retourné une claque ».

L’anglais réfléchit : « Ce cochon de français a du essaye d’embrasser la fille qui s’est trompée en pensant que c’était moi ».

De son cote, le français gloussait : « Au prochain tunnel, je refais le bruit du baiser et je donne une autre baffe à ce gros con d’anglais »….

Cet article a été publié il y a 13 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.

Geek bordelais, féru de science, amoureux de technologies, mordu de SF, amateur de fantasy, épris de jeux en tous genre, adepte de réflexions diverses. Et j'aime le canard, aussi.

19 commentaires

  1. Tien, celle là je ne la connessait pas…

    C’est marrant, dè qu’on passe une frontiere, celui que prend les baffes dans les blagues change: en generale chez moi c’est les français et les roumains…

  2. Nah Lyr quand il s’agit de vraiment taper sur quelqu’un, on trouvera toujours un anglais. Si c’est pour rendre ridicule, les belges le font tout seuls, on ne fait que donner un coup de pouce.

    ^_^

  3. Hélas Lyr, je crois que si on faisait une telle cartographie, c’est nous qui prendrions le plus de baffe. Je peux me tromper, mais c’est ce qu’il me semble (d’après ce que dit Sentinel, ou d’après ce que j’ai pu entendre dans des séries en VO)…

    Tharkun : si tu te présentes au prochaines élections, tu as ma voix ! 😀

  4. C’est vrai, c’est incroyable combien d’italiens dètestent les français… C’est que j’ai pas toujour la vie facile, à habiter là-bas!

    Et c’est internationalement reconnue que le pays que les français dètestent le plus, c’est l’angleterre. Et les anglais ne nous aiment pas tellement non plus.

    Y a un truc bizarre sur ces deux nations: elle ne sont jamais d’accord sur les noms. Les frites en france sont parfois appeles "frites anglaise", alors qu’en angleterre elles s’appellent "french Fries", et le "baiser à l’anglaise" s’appelle "french kiss"… Marrant, non?

  5. Je ne suis pas d’accord avec le dernier paragraphe du dernier poste de Sentinel :

    Les "frites anglaises" ne sont pas les frites classiques, comme l’exprime un extrait du courrier internationnal http://www.courrierint.com/artic... : "les frites anglaises, qui n’ont rien de commun avec leurs consœurs françaises – French fries –"
    Vu que ce ne sont pas les même choses, je ne vois pas de problème à la différence de nom

    Quand au baiser à l’anglaise, je ne connais pas, et google non plus, à moins qu’il ne s’agisse de la concaténation de "baiser" et l’expression "à l’anglaise", c’est à dire discrètement, à la sauvette. Si tel est le cas, il n’y a alors là non plus pas de ressemblance avec le "french kiss", qui désigne simplement le baiser sur la bouche, par opposition au baiser sur les joues, et qui en général n’est pas vraiment ni discret, ni à la sauvette 😉

    un article rigolo sympa sur le sujet de ces mots : http://www.paperblog.fr/879681/t...

  6. après renseignements, la frite anglaise est assez proche de la notre, les différences sont :

    la frite anglaise est coupée plus grosse.
    Elle est souvent pas très cuite, voir molle
    (comme les frites molle Mc do, mais en plus gros quoi) (http://www.terrysmobilefishandch...

    la frite française est plus fine et plus cuite, elle est croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur (comment ça je fais chauvin là ?) (images.teamsugar.com/file…

    On les appellent "chips" en angleterre, d’où leur plat national, le "fish & chips"

    Voila, vous êtes au courant, je ne veux plus voir de confusion entre les deux !

  7. Merci Lyr, pour cet historique de la frite ! 😀

    Mais y’a un point qui n’est pas très clair : comment on appelle une frite de la forme d’une frite anglaise mais bien cuite comme une french fry ?

  8. Ok, ok, Lyr, tu m’as bien demontè, tu a dècouvert que je suis un espion du KGB infiltrè qui n’as en fait absolument aucune info sur les frites…

    A propos, le truc de la frite de la forme d’une frite englaise mais bien cuite comme une french fry est une citation que je n’ai pas compris?

  9. Un franco-italien à la solde des Russes pour espionner les frites anglaises ?! Ca devient compliqué ton histoire, là !

    Par ailleurs, je n’ai pas compris… ce que tu n’as pas compris !

  10. Ben dans les dernier quatres commentaires vous n’avez rien fait d’autre que de repeter: "comment on appelle une frite de la forme d’une frite anglaise mais bien cuite comme une french fry ?" et j’ai pensè à une citation ou à une blague que je n’avez pas saisis (ça ne serait pas la premiere fois, non plus, entre le petit bonhomme en mousse et le coup du 42 qui rèsume l’univers).

    Mais apparament non…

  11. c’est juste que j’ai dit :

    "Et non, ne me demandez pas comment on appelle une frite de la forme d’une frite anglaise mais bien cuite comme une french fry …"

    Et bien sûr ces messieurs n’ont rien trouvé de plus pressé que de poser la question XD (ce à quoi je m’attentendais bien sûr 😉 )

    Ah, voila a gros probleme :

    Ca vous as jamais fait bizarre d’ouvrir une parenthèse, d’y mettre une phrase se terminant par un smiley qui se termine lui même par une parenthèse fermante, et de vous demander si il faut mettre encore une parenthèse ?

  12. Oui oui, je suis souvent confronté à ce dilem Lyr !

    En général, je met simplement un espace.

    Mais sinon, tu peux aussi le faire à l’enver : (bla blabla (-:)

  13. Pour les smileys, ma méthode s’appuie sur la capacité du logiciel qui affiche le texte saisit. Si celui-ci remplace le texte des émoticones par une représentation picturale, alors j’ajoute après cet émoticone une parenthèse fermante. Si ce n’est pas le cas, l’émoticone sert de parenthèse fermante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 10 Mo. You can upload: image, document, spreadsheet, text, archive.

Post comment