La rime parfaite

Last modified date

13 commentaires

1 minute de lecture

Cet article a été publié il y a 13 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires à la fin de l'article.

La rime parfaite que mon père ressort souvent lors des chaudes soirées d’été familiales.

Il n’est pas rare que les soirées d’été dans la famille Coltchs soient animées d’énigmes, charades, jeux de mots et autres devinettes.

Je vous présente ci-dessous ce que mon père appelle la rime parfaite, à savoir deux alexandrins qui riment sur leurs 12 pieds :

Galle, amant de la reine, alla, tour magnanime,
Galamment, de l’arène à la tour Magne, à Nîme.

Après une rapide recherche sur Internet, ces deux vers sont d’un certain Marc Monnier (wikipédia)…

Geek bordelais, féru de science, amoureux de technologies, mordu de SF, amateur de fantasy, épris de jeux en tous genre, adepte de réflexions diverses. Et j'aime le canard, aussi.

13 commentaires

  1. ‘faut vraiment dire que ces gars se creusaient la soupière avant de pondre trois rimes. Voilà le resultà quand la forme est plus importante que le contenue.
    Notez, dit comme ça, ça sonne pas super, mais moi j’aime vachement l’idèe…

  2. Ca ressemble à du Bobby Lapointe, en plus littéraire.

    "Mon père est marinier, dans cette péniche
    Ma mère dit : la paix niche dans ce marinier"

  3. @ Sentinel :

    Je ne l’avais pas non plus vu comme ça. Un peu de poésie, cousin, que diable !!

    @ Didine :

    Je ne connaissais pas. C’est vrai que c’est pas mal non plus. ^_^

  4. Bah c’est pas SI compliqué… Bon, OK, c’est des alexandrins, mais sinon en prose, tout le monde peut le faire ! Allez, 40 minutes de réflexion, et voici une tragédie campagnarde en un acte… (bon, soyez indulgents, oubliez les liaisons…)

    "Cent vingt rapaces épris s’en vinrent à passer… Prie en vain, rat ! Pas assez… Pris !"

    … Ouais, bon, j’suis écrivain non plus, hein ! Ça se saurait…

  5. Ouah !!! Vraiment très joli !

    Je me permet de la recopier avec des séparateurs, car il m’a fallut un bon moment avant de percuter qu’il n’y a pas 2 mais 3 séquences :

    "Cent vingt rapaces épris // s’en vinrent à passer… Prie // en vain, rat ! Pas assez… Pris !"

  6. n’hesitez pas a vous equiper d’un lexique wow, j’ai du maal à comprendre, j’avoue 🙂 en tout cas merci pour ce billlet intéressant ! c’ets toujours sympathique de paqser sur ce blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 10 Mo. You can upload: image, document, spreadsheet, text, archive. Drop files here

Post comment