S01-Ep09 : Le Marteau de Thor

Et c’est reparti pour une review d’un bon vieil épisode de la saison 1, après vous avoir présenté le pilote. Aujourd’hui, le « Manteau de Thor », où l’un des épisode pivot de toute la série. Outre la découverte de deux races non humaines, une foule d’informations sont données, et s’avèreront capitales pour la suite.

Pour commencer, Daniel suppose que les Goa’uld n’ont pas construit les Portes des Etoiles ! Même si on n’en saura guère plus, l’idée et lancé, et trouvera echo dans la saison 2. Dans cette optique, le SGC a fait faire des cartes de visite de la Terre, destinées aux races ennemies des Goa’uld que les équipes SG pourraient rencontrer. Et Daniel est tout excité !

Si tôt arrivé, si tôt reparti. On découvre les rayons de téléportation asgard (même si la race des asgards n’est pas encore réellement nommée). Il s’agit donc clairement d’une technologie supérieure à celle des goa’ulds !

Je me souviens qu’à la première vision de cet épisode, ce « saut technologique » m’avait vraiment surpris. L’idée de pouvoir téléporter avec un simple rayon est d’une puissance inouïe par rapport à tout ce qu’on a vu jusqu’à présent. L’autre « saut » du même genre, que j’avais noté au premier visionnage, sera la résurrection pure et simple de Vala par un prêcheur, début de la saison 9.

Voilà donc Thor. Un brin plus grand et épais qu’en réalité. Un petit complexe ?

Dans la série des découvertes capitales, n’importe qui possédant du naquadah dans le sang peut utiliser la technologie goa’uld ! Au passage, certains appareils goa’uld peuvent guérir instantanément !

Plus important que tout : les hôtes peuvent être sauvés ! Leur esprit survit à l’implantation, leur mémoire est intacte, et ils peuvent même parfois influencer les symbiotes. Le personnage de Kendra est intéressant. Dommage qu’on ne le revoit pas…

Autres race non humaine de l’épisode : les unas, premiers hôtes des goa’ulds avant les humains. Peu ragoutant.

Une autre technologie asgard permet donc d’extraire les symbiotes des hotes : le fameux marteau. Et pourtant, il faudra le détruire si l’on veut libérer Teal’c du labyrinthe…

…Ce que Jack charge Daniel de faire ! Je ne me souvenais pas de cette scène. Je crois que c’est à partir d’ici que SG1 est définitivement soudée.

Fin de l’épisode.

Cet article a été publié il y a 11 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.

4 Responses

  1. J’ai moi aussi revu cet épi y’a pas longtemps. Sympa ton article. J’suis pareil entrain de me les revoir, même si j’ai un peu du mal a suivre l’ordre. J’suis dans les trois premières saisons lol

    Sinon à l’occasion de la prochaine diffusion d’SGU (le 28 octobre sur série club) je fais une fête stargate su mon blog, hésitez pas à venir voir 😉

  2. Merci. Moi, ayant les DVD, je suis l’ordre sans soucis.

    Qu’est-ce que tu entend par « fête sur ton blog » ?!
    Il n’y aura pas d’épisode de SGU d’ici le 28 ??? Comment ça ser fait ?

  3. ce que j’entends pas fête c’est tout les lundis un long article qui décortique la saga stargate, en semaine des analyse d’épisodes d’sg1et le contenu habituel de mon blog, simplement plus souvent (critiques de livres, films, et star trek tng).

    SGU est encore inédit en france XD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment