Truel en bordure de volcan

Hier soir, avec un ami (JulG7, pour ne pas le nommer) ainsi qu’un ami à lui (Alex), nous avons fait une partie fort sympathique d’Heroscape. Je vous propose de revenir rapidement sur ce truel (ou « duel à trois »).

L’objectif étant de faire découvrir le jeu à deux novices, j’ai opté pour une carte relativement simple et pas trop étendue : exit les lexans, la forteresse, ainsi que les glyphes. Nous avons conçu la map sur le moment et au jugé, en essayant de s’assurer que les trois zones de départ n’étaient pas (dés)avantagées les unes par rapport aux autres. Au final, nous nous sommes retouvé avec une map globalement hexagonale, avec un volcan en son centre, un pont qui l’enjambe, et deux boucles de route desservant l’ensemble de la carte.

Au final, cette carte s’est révélée très interessante ! Les sapins étaient équitablement réparties et ont servi à plusieurs reprise ; la position du pont au dessus de la lave avait un double avantage : hauteur et distance (alors qu’un pont classique qui enjambe l’eau ne présente généralement que l’avantage de la hauteur) ; la route a permis des accélérations notables ; même l’eau, disposée de façon un peu anecdotique, a joué un rôle dans la résurrection des marros comme dans le freinage des armées.

Toujours afin de faciliter l’assimilation du jeu, j’ai constitué des armées d’environ 600 points qui ont ensuite été tirées au sort. Pas de thématiques particulières, j’ai équitablement réparti les caractéristiques classiques dans chaque armée : auras de protection et/ou d’attaque, figurines volantes, tireurs à distance, escouades, héros bourrins.

Pour vous donner une idée, on a passé une petite heure et demi à faire la map, et deux bonnes heures et demi à jouer.

La partie a été serrée tout du long, les nouveau joueurs ont appris très vite à manier leurs armées. Le coup décisif aura été la capacité d’Entrave Cérébrale de Ne-Gok-Sa (Alex) sur Cyprien (JulG7), soit un différenciel de 300 points d’armée entre les deux joueurs sur un simple lancé de dé. A partir de là, Alex aura gardé l’avantage, sans que celui-ci ne deviennent vraiment écrasant cependant. Autre coup d’éclat : la capacité d’Epée du jugement de l’Agent Carr (julG7) en hauteur, avec 7 cranes sur 7 dés lancés ! Ainsi que le carnage réalisé par les samuraï d’Alex sur mes soulborgs !

Gagnant final : Alex avec 170 points d’armée, suivi de JulG7 avec 100 points d’armée (Agent Carr doté d’un unique point de vie restant). Pour ma part, j’ai été éliminé le tour d’avant.

Cet article a été publié il y a 9 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.

Geek bordelais, féru de science, amoureux de technologies, mordu de SF, amateur de fantasy, épris de jeux en tous genre, adepte de réflexions diverses. Et j'aime le canard, aussi.

14 commentaires

  1. Et bien moi, j’y ai donc joué hier et dimanche avec Lyr, mais sinon, ça faisait plusieurs mois (même au GOLF, je n’y avais pas joué)…!

    Tu dis ça dans quel sens, Tharkun ? « Ca te manque » ? Ou « c’était vraiment une autre époque tout ça » ?

  2. D’ailleurs, la dernière partie entre Ekho et moi fut asserz épique ! Des armées de 1000points chacun, très thématiques (il avait tous les elfes, et moi une armée de chevalier).

    Les efles, qui aiment bien rester groupé ce sont réfugié sur une petite colline et ont subit vague après vague des assauts des chevalier à pieds et en armure, qui leur tombaient dessus de tout côté. Les pertes étaient monstrueuse côté chevalier, moins côté elfe, mais à chaque elfe qui tombe, c’est un gros morceau de l’édifice qui s’en va, alors que chaque chevalier est remplacé rapidement !

    Les elfes ont malgré tout réussit à venir à bout de tous les chevalier de weston, mais à quel prix ! Puis ce fut des duels entre les survivants de chaque camps, quelques guerrières elfe et un sorcier elfe pour les elfes, et 3 héros en armure pour les chevalier.

    Le duel final opposait Sonlen (un archimage elfe, aidé de son petit dragon de compagnie) et la dernière guerrière elfe à Sir dupuis, un hero chevalier à cheval, boosté par les epsrit de Finn et Thorgim (+1 attaque, +1 defense)

    Sir Dupuis sorti vainqueur !

    La partie fut tendue jusqu’à la fin, et de bon gros lancé de dés hilarant (genre 4 crânes sur 4 dés !, je dois me défendre avec 4 dés… 4 boucliers !) Globalement, j’ai assez bien réussi mes dés de défense, contrairement à arnaud, et inversement pour les dés d’attaques!

    Partie vraiment très sympa, qui aurait pu tourner completement en ma défaveur si arnaud avait eu le temps de bien positionné ses guerrières avant que j’arrive sur lui ! (les guerrières sont très difficiles à tuer au corps à corps sans attaques spéciales, et je n’avais que des unités de corps à corps, sans attaques spéciales !!!)

  3. Ah, je me souviens pourquoi j’avais pas fait de CR :
    On a pas fait assez de photo pour un bon CR, et la plupart son floues. Mais il y a peut-être de quoi faire un article sur ton blog, juste avec quelques images, et l’histoire du combat. On voit surtout le début et la fin, au milieu, on étaient trop captivé par le combat pour penser à prendre des photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 10 Mo. You can upload: image, document, spreadsheet, text, archive.

Post comment