GOLF Reloaded

Last modified date

Comments: 6

Avertissement : cet article contient une grande proportion de private jokes.

Ce week-end avait lieu la seconde édition officielle du GOLF, comprenez « Gentlemen Only Ladies Forbidden », soit un week-end exclusivement entre gars. A l’instar des précédentes éditions, cet événement s’est tenu dans la région parisienne. Sans entrer dans les détails précis de ces moments privilégiés et partielement mystérieux pour les non-initié(e)s (comme l’indique l’adage : « ce qui se passe au GOLF, reste au GOLF »), cet article a surtout pour but de me garder encore un peu dans l’ambiance du week-end, avant un retour complet à la réalité.

You must be logged in to view the hidden contents.

Pour conclure, un excellent week-end, toujours en excellente compagnie ! A refaire l’année prochaine, à l’occasion du GOLF #3 : Revolutions ! Peut-être sur Bordeaux cette fois ?

Cet article a été publié il y a 9 ans. Son contenu est sans doute daté, tant sur la forme que sur le fond... Toutefois, cela n’empêche pas d'échanger à son propos. N'hésitez donc pas à vous exprimer en commentaires.

6 Responses

  1. YEAH vivement le prochain GOLF!!!

    Tu as oublié de préciser que si j’ai râlé (et je n’ai râlé qu’à ce moment précis), c’est que je me suis fait atomiser honteusement au LaserGame.
    ça sert à quoi de viser la tête dans ce jeu? A RIEN !!!

  2. Effectivement, je confirme ! Le principe, c’est de viser les cibles. Et on n’a pas de cibles sur la tête, que je sache ! 😀

  3. J’aime le titre de « Grand maitre bourrin » sa fais un peu l’équivalent d’empereur Sith ^^
    Je me vengerais au prochain GOLF, et ma vengeance sera terrible ! Mouhahaha !(rire du méchant dans les films)

  4. Ah oui effectivement, je me souviens que je ne râlais pas que pour le Lasergame.

    Je râlais aussi sur PARIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS et son périiiiiiiiiiiiiiif’ qui te permet de faire Montparnasse–> chez Fufu en autant (voire plus) de temps que pour faire Toulouse – Bordeaux.

    O joie !

    Vivement le GOLF Revolution à Bordeaux ou en montagne dans les Pyrénées (et vive le rafting!)

  5. @ ‘Lex:

    Je te laisse le choix des armes au prochain GOLF ! (Mais à titre de rappels, les jedis gagnent toujours à la fin !)

    @ JPeG:

    En effet, ma réflexion portait plus sur le trajet en périf, que sur ta défaite au Lasergame ! 🙂

    Le problème du rafting, c’est qu’Alex aura du mal à prendre sa revanche. Ou alors à coups de pagaies… Mais dans ce dernier cas, encore pas-de-chance pour lui : j’ai eu un entrainement intensif à ce type de combat au sein des scouts marins ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment